Suivez-nous

Smartphones

Galaxy Z Flip : Samsung aurait sous-estimé la demande, des ruptures de stock sont déjà évoquées

Les smartphones pliables vont-ils enfin décoller ?

Il y a

  

le

 

Par

Le Samsung Galaxy Z Flip (images officielles)
Le Samsung Galaxy Z Flip (images officielles) / © Samsung

Le 11 février, lors de sa traditionnelle conférence Unpacked, Samsung a finalement officialisé le Galaxy Z Flip. Il s’agit du second smartphone pliable du constructeur et bien avant qu’il ne soit mis en vente, en pouvait déjà deviner que celui-ci se vendrait mieux que le Galaxy Fold, dont le lancement a été complètement raté.

Le format du Galaxy Z Flip est différent puisque celui-ci n’est pas un smartphone XXL convertible en tablette, mais plutôt une version modernisée du téléphone à clapet des années 2000. D’autre part, le prix est moins élevé grâce à certaines concessions que le constructeur a faites au niveau de la fiche technique, mais sans lésiner sur le design.

Enfin, certaines améliorations techniques devraient permettre à Samsung d’éviter de reproduire le flop du Galaxy Fold. Contrairement aux autres smartphones pliables qui ont des écrans en plastique, le Galaxy Z Flip a un écran en verre pliable, dont Samsung peut être fier. De plus, le constructeur indique avoir conçu un nouveau mécanisme de charnière qui repousse mieux les saletés qui peuvent pénétrer dans celui-ci, et causer des dommages.

Déjà des ruptures de stock ?

Dès le lancement du Galaxy Z Flip, des stocks étaient déjà disponibles dans certaines enseignes physiques. Mais visiblement, Samsung a sous-estimé la demande pour son smartphone pliable puisqu’aujourd’hui, des internautes et des médias évoquent déjà des ruptures de stock dans certaines enseignes.

Sur Twitter, Dieter Bohn, rédacteur en chef du site The Verge, rapporte par exemple que les stocks seraient déjà épuisés dans les magasins Best Buy de San Francisco. « Best Buy a mis en place les précommandes Galaxy Z Flip tôt et tous les magasins locaux à SF étaient en rupture de stock avant que je puisse terminer le paiement », écrit-il. Néanmoins, il semblerait que cela soit surtout dû au fait que Samsung n’ait expédié qu’un stock limité. Le rédacteur en chef aurait par exemple interrogé une boutique de Palo Alto qui a révélé que celle-ci n’aurait eu qu’un stock de 10 Galaxy Z Flip.

Et une situation similaire serait observée en Corée du Sud, d’après le site Sammobile. Relayant un article de « Wikileaks Korea », celui-ci indique la première vague de Galaxy Z Flip serait aussi en rupture de stock dans le pays.

Mais pour le moment, on n’a pas encore de déclaration officielle concernant les premières ventes du Samsung Galaxy Z Flip.

Cependant, il semblerait que ces ruptures de stock évoquées par les médias soient surtout dues à la faible quantité des unités que Samsung a expédiée.

Samsung Galaxy Z Flip
9
NOTE
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests