Suivez-nous

Lifestyle

General Motors va commercialiser deux modèles de vélos électriques en Europe

General Motors a annoncé qu’une gamme de vélos électriques serait commercialisée en Europe sous la marque « Ariv ». Les premiers modèles seront disponibles en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas au cours du deuxième trimestre 2019.

Il y a

le

General Motors vélo électrique

Des vélos électriques connectés

Le constructeur automobile General Motors va donc ajouter une nouvelle activité en se mettant au vélo électrique, une activité qui intéresse de nombreuses entreprises. En 2019, la société lancera sur le marché deux nouveaux vélos électriques connectés au design résolument futuriste, l’un pliable et l’autre compact, alors qu’elle a déjà commencé à se spécialiser dans les modes de déplacements électriques. GM souhaite ainsi diversifier ses activités, en plus de son métier principal qui est la fabrication et la vente de véhicules. Cette nouvelle marque portera le nom de « ARĪV » et sera distribuée en Europe. Selon GM, les vélos fonctionneront grâce à des batteries lithium-ion et pourront être chargés en un peu plus de trois heures et il sera possible de rouler pendant 64 kilomètres sans avoir besoin de recharger.

Ces deux modèles pourront également se connecter à une application via Bluetooth et ainsi transmettre à l’utilisateur différentes données comme la vitesse, la distance, le niveau de batterie restant ou une assistance moteur. Les prochaines mises à jour de l’application prévoient une aide à la navigation afin d’arriver à destination… sans avoir transpiré !

Enfin, ces deux vélos sont livrés avec une « monture Quad Lock », un système permettant d’attacher un smartphone en toute sécurité sur le vélo. Un port USB intégré permettra de charger son téléphone pendant la durée des déplacements.

ARĪV Merge, le vélo pliable électrique de GM

Un modèle pliable et un modèle compact

Le premier modèle de vélo électrique de Général Motors répondra au nom de « Meld » et sera commercialisé en Belgique et aux Pays-Bas au prix de 2800 euros, ainsi qu’en Allemagne pour 2750 euros. La version pliable, « Merge », sera elle disponible contre 3400 euros dans les deux pays du Benelux et moyennant 3350 euros en Allemagne. Les utilisateurs de ces deux vélos pourront atteindre une vitesse maximum de 25 km/h.

Les deux modèles ont été conçus et fabriqués dans les installations de General Motors au Michigan et à Oshawa, en Ontario et seront équipés de composants dédiés à la sécurités des utilisateurs comme des feux de sécurité à DEL avant et arrière intégrés et rechargeables ou encore des disques de frein de taille importante pour augmenter la puissance de freinage.

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Poulidor

    17 février 2019 at 19 h 44 min

    Bah. Il ne me fait pas envie ce vélo. Jamais vu une selle aussi près des pédales !! T’as les genoux dans le menton et ton compte en banque laminé.

  2. philippe

    17 février 2019 at 21 h 48 min

    ils ont eu 2 fois la possibilité de prendre le leadership sur les VE, et ils ont foiré..
    (ampera et e-ampera)

    ils feront de même avec des vélos..des grands marketeurs

  3. Mezieres

    18 février 2019 at 5 h 47 min

    Ok, 3000 euros pour un vélo électrique : les chinois n’ont aucun soucis à se faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests