Google a été bloqué et qualifié de site terroriste

Google a été bloqué chez Orange, à cause d’une « erreur humaine ».

reseau-cable-ethernet-sur-pixabay

Ce matin, de nombreux clients Orange ont été incapables de se connecter au moteur de recherche Google.fr. Au lieu d’arriver sur la page d’accueil habituelle, ils ont été redirigés vers un site du ministère de l’intérieur qui avertit l’internaute que le site auquel il a tenté d’accéder a fait l’objet d’un blocage parce qu’il s’agit d’un site terroriste.

Par ailleurs, selon de nombreux médias, Wikipédia et OVH.com ont aussi fait l’objet du même blocage.

Que s’est-il passé ?

Comme vous le savez peut-être déjà, depuis l’adoption de la loi sur le terrorisme en 2014, la police peut faire bloquer un site web sans passer par un contrôle judiciaire.

Et selon une journaliste du Figaro, cette redirection serait due à une erreur commise lors de la mise à jour chez Orange de la liste des sites à bloquer sur son réseau.

Cela concorde avec l’explication officielle de l’opérateur. Comme le rapporte de nombreux médias français, Orange explique dans un communiqué : «  suite à une erreur humaine lors d’une opération technique sur un serveur, nos clients ont pu rencontrer des difficultés à se connecter au site google.fr et wikipedia.fr et se voir reroutés vers un message du ministère de l’intérieur. L’incident a duré environ 1h et l’accès aux sites est en voie de rétablissement. »

Au moment où j’écris, le problème est normalement déjà résolu. Mais au cas où il persisterait encore chez vous, le moyen le plus simple de continuer à « Googler » est d’utiliser provisoirement un autre moteur de recherche. Ce sera une occasion de découvrir les alternatives intéressantes à Google, comme DuckDuckGo, un service qui incarne l’anti-Google ou Qwant, le petit moteur de recherche français.


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre