Suivez-nous

Sciences

Google a-t-il atteint la suprématie quantique ? IBM affirme le contraire

La guerre quantique continue et oppose désormais deux géant du secteur : IBM et Google.

Il y a

  

le

 
ibm-google
© Presse-citron.net

Alors que des rumeurs datant de plusieurs semaines laissaient entendre que Google aurait en sa possession un ordinateur quantique ultra rapide et capable d’effectuer des commandes irréalisables pour un ordinateur classique, plusieurs médias révèlent cette semaine que la firme de Mountain View a tout simplement atteint la suprématie quantique. Aujourd’hui, un autre acteur majeur du secteur vient s’opposer à cette annonce.

En effet, IBM vient de publier un article qui explique que l’ordinateur quantique de Google ne serait pas si puissant. La célèbre société informatique présente dans cet article plusieurs arguments comme l’existence d’un algorithme classique capable d’effectuer une opération similaire à celle de cet ordinateur, en certes plus de temps, mais tout aussi efficace.

Les documents communiqués par Google sont formels, l’un de ses algorithmes quantiques est capable de réaliser en seulement 200 secondes un calcul qui nécessiterait environ 10 000 ans à un superordinateur classique. Cette nouvelle a fait couler beaucoup d’encre, et bizarrement aucune réaction de la part des chercheurs ou d’un représentant de l’entreprise n’a confirmé ou désamorcé ces informations.

Ce refus de prendre la parole est certainement un signe de prudence de la part des équipes du géant américain. John Preskill, le chercheur à l’origine des travaux réalisés par Google dans ce domaine, a même repris sur Twitter l’article publié par IBM.

Comme nous l’avons évoqué, les résultats présentés par IBM sont certes plus longs, cependant il s’agit que d’une estimation et il est fort probable que l’algorithme soit plus rapide. Dans tous les cas, si les affirmations d’IBM se confirment, la suprématie de Google sera immédiatement revue. Aujourd’hui la firme de Mountain View confirme son statut avec un article publié dans la revue Nature. Reste à savoir si IBM pourra, ou non, confirmer ses arguments.

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur ce qu’est un ordinateur quantique :

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests