Suivez-nous

Tech

Google forme ses employés à utiliser des termes spécifiques pour perturber les enquêtes antitrust

Alphabet inculque des termes spécifiques pour éviter d’attirer l’attention des autorités.

Il y a

  

le

 
Google GAFAM
© Unsplash / Paweł Czerwiński

Actuellement, la firme de Mountain View est concernée par au moins 4 enquêtes antitrust aux États-Unis et en Europe. La plus récente d’entre elles concerne les assistants vocaux, en l’occurrence Google Assistant. De telles enquêtes pourraient déboucher sur des faits avérés, et donc coûter de l’argent à Google.

Mais le géant américain est conscient de cette surveillance accrue et entraîne depuis plusieurs années ses employés à utiliser des termes spécifiques dans toutes les communications écrites, mais celles qui peuvent paraître les plus banales.

Le média américain The Markup a mis la main sur des documents internes rédigés par Alphabet (la maison mère de Google). Ces fichiers expliquent quels sont les termes à bannir, on y retrouve par exemple « market », « barriers to entry » ou encore « network effects ».

Alphabet écrit précisément : « Les mots sont importants. En particulier dans la législation antitrust », mais également : « Alphabet est souvent poursuivi en justice, et nous avons notre part d’enquêtes réglementaires. Supposons que chaque document devienne public. »

Google Search largement concerné

La manière avec laquelle sont rédigés ces documents laisse penser qu’ils appartiennent à une formation en interne pour apprendre aux employés à communiquer de sorte à ne pas éveiller les soupçons lors de ce genre d’enquête. Les documents expliquent les bases de la législation antitrust et mettent en garde contre les propos inconsidérés qui pourraient avoir des conséquences pour les organismes de réglementation gouvernementaux ou les poursuites judiciaires privées.

Aujourd’hui, Google Search représente la plus grosse source de revenus pour l’entreprise. De ce fait, c’est logiquement le secteur d’activité qui attire le plus l’attention des autorités. On estime que neuf recherches sur dix sur le web aux États-Unis sont effectuées sur Google. De grandes quantités de pages de ce dossier se concentrent sur Google Search.

Julie Tarallo McAlister, porte-parole de Google explique tout simplement que « ce sont des formations tout à fait standard sur le respect du droit de la concurrence que la plupart des grandes entreprises dispensent à leurs employés. Nous demandons à nos employés d’être honnêtes dans la concurrence et de créer de bons produits, plutôt que de se concentrer sur les concurrents. Nous avons mis en place ces formations depuis plus de dix ans ».

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
87,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests