Connect with us

Moteurs de recherche

Google indexe désormais plus de la moitié des pages web en fonction des versions mobiles

L’index mobile-first de Google est déjà utilisé sur plus de la moitié des pages web dans les résultats de recherche.

Il y a

le

Google tablette
© Pexels / PhotoMIX Ltd

Etant donné que la majorité des utilisateurs de son moteur de recherche se connectent sur un appareil mobile, Google doit adapter celui-ci aux petits écrans.

Il y a quelques années, la firme de Mountain View a ainsi fait couler beaucoup d’encre lorsqu’elle a décidé de privilégier les sites dont les designs sont adaptés aux écrans de smartphones.

Et actuellement, Google veut également indexer les contenus des sites web en fonction de la version mobile, mais plus en fonction de la version pour ordinateurs.

L’idée est que puisque les gens se connectent plus sur des mobiles que sur des ordinateurs, les résultats de recherche de Google doivent plus refléter les sites mobiles que les versions pour ordinateurs.

Mais évidemment, Google a fait cela progressivement. Cela fait deux ans que la firme a commencé à travailler sur le « mobile-first indexing ». Il y a 9 mois, il a commencé à déployer cet index mobile.

Et actuellement, l’entreprise a déjà progressé de manière significative puisque plus de la moitié des sites web est concernée.

« Aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer que nous utilisons désormais l’indexation mobile first pour plus de la moitié des pages affichées dans les résultats de recherche », écrit la firme dans un billet de blog.

Les sites qui sont indexés en « mobil-first » sont normalement notifiés dans les outils de Google pour les webmasters. Et ils observent également une hausse des requêtes de « Googlebot Smartphone ».

Le responsive design est conseillé ?

Dans son billet de blog, Google indique également que l’utilisation d’un design responsive est le moyen le plus simple de s’adapter à ce changement d’indexation.

« Si votre site utilise des techniques de conception responsive, vous devriez être prêt », écrit la firme.

En revanche, ceux qui n’ont pas utilisé ces techniques peuvent être confrontés à certains problèmes. Par exemple, il peut arriver que les « données structurées » présentes sur la version pour ordinateur d’un site web ne soient pas présentes sur la version mobile. Il peut aussi arriver que des éléments, comme les attributs « alt-text » des images, soient absents sur les sites mobiles. Or, ces informations sont importantes pour être bien référencé.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests