Suivez-nous

Tech

Google reporte la sortie de son site web sur le coronavirus

Google prévoit de sortir un site web qui contiendra de nombreuses informations sur le coronavirus ainsi que sur le dépistage. Toutefois, le projet prend un peu de retard.

Il y a

  

le

 
Google GAFAM
© Unsplash / Paweł Czerwiński

Google a indiqué que sa plateforme de prévention portant sur le coronavirus ne serait finalement pas disponible avant la fin de la semaine. Un porte-parole de la firme américaine a expliqué à The Verge que l’entreprise voulait prendre un peu plus de temps que prévu initialement pour développer le site web. La situation a également beaucoup évolué au cours de ces dernières 24 heures —que ce soit aux États-Unis ou en France d’ailleurs, et Google voulait aussi s’assurer d’être à jour.

Aux USA, le maire de New York s’est résolu à annoncer la fermeture des établissements scolaires, des musées, des cafés, des restaurants et autres. Côté écoles, ces mesures étaient déjà effectives dans plusieurs villes comme Los Angeles, Washington ou encore Seattle. Plusieurs casinos ferment aussi leurs portes à Las Vegas. Les voyages vers les USA depuis de nombreux pays sont interdits depuis quelques jours tandis que de nombreux événements ont été annulés.

Confusion entre Google et l’annonce de Trump

Pour ce qui est de la plateforme de prévention de Google, les détails portant sur son contenu ne semble pas encore très clair. La société américaine indique désormais que celle-ci « fera apparaître des informations faisant autorité pour les personnes aux États-Unis, notamment sur le dépistage et les tests ». Le service devrait aussi renvoyer les personnes vers des sites officiels de dépistage au fur et à mesure de leur ouverture aux USA. Cette information sera disponible sur la plateforme de Google, mais aussi au sein de ses services Search et Maps.

Le site web de Google devrait d’abord être disponible en anglais avant que la firme ne se tourne vers une version espagnole et un déploiement à l’international. Aucune date n’a été mentionné à ce sujet, sachant que la firme s’appuiera sur une collaboration avec l’OMS et le CDC (Centre de prévention et de contrôle des maladies).

Cette plateforme de prévention a été évoqué par Donald Trump lors d’une prise de parole. De prime abord, il laissait à supposer que celle-ci allait prendre une place de choix dans la lutte du pays contre le coronavirus. Toutefois, il s’agissait d’un projet d’une des filiales d’Alphabet du nom de Verily et que cette dernière ne souhaitait ni annoncer ni lancer de sitôt. Le site web de dépistage de celle-ci ne porte que sur certaines zones géographiques situées en Californie.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
85,0 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests