Connect with us
Red top

Business

Google se paye la suite bureautique pour smartphones‎ Quickoffice

Google continue son marché des acquisitions puisqu’après le rachat de Meebo, c’est au tour de la suite bureautique pour smartphones Quickoffice de se faire racheter.

Il y a

le

Google continue son marché des acquisitions puisqu’après le rachat de Meebo, c’est au tour de la suite bureautique pour smartphones Quickoffice de se faire racheter.

Quickoffice est bien connu pour ses applications mobiles capables de lire et modifier tout type de documents. C’est un peu l’équivalent de la suite Microsoft Office pour les smartphones et les tablettes.

Avec ce rachat, Google compte évidemment améliorer et compléter sa solution Google Apps, et plus particulièrement sa suite bureautique très utilisée dans les entreprises et les écoles notamment.

On ne connait toujours pas la somme mise sur la table pour cette acquisition ni même ce que vont devenir les applications mobiles. A priori, les produits Quickoffice devraient venir se greffer dans la suite bureautique de Google. D’ailleurs, Google possède une certaine application Android intitulée « Documents » qui devrait peut-être évoluer avec ce rachat ?

On devrait en savoir un peu plus dans les jours ou semaines à venir.

> Lire aussi :  Google est à la recherche d’une alternative aux URL

(source)

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Pingback: Rachat de la suite bureautique pour smartphones‎ Quickoffice par Google | En route vers le web mobile | Scoop.it

  2. Pingback: Rachat de la suite bureautique pour smartphones‎ Quickoffice par Google - Presse Citron par Camille Bouiller | Economie numérique et digitale | Scoop.it

  3. fmt

    6 juin 2012 at 14 h 41 min

    du coup sa deviens gratuit ou il faut tjrs acheter une licence?

  4. Geek

    7 juin 2012 at 9 h 53 min

    @FMT, non, Quickoffice ne devient pas gratuit pour autant. Cependant, il n’est pas exclu que, dans le semaine qui viendront, Google Drive à la sauce Quickoffice sorte avec, bien entendu, une version gratuite.

  5. Valentin

    8 juin 2012 at 11 h 25 min

    Google, Apple & Facebook ne cessent de racheter toutes les startups fleurissantes. Le web va-t-il bientôt être contrôlé uniquement par quelques gros bonnets ?

  6. python

    20 juin 2012 at 10 h 15 min

    Google peut aussi nous faire des surprises avec ce rachat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests