Google travaille sur un bracelet connecté pour les essais cliniques

La firme de Mountain View n’a jamais dissimulé son intérêt pour le secteur de la santé et son laboratoire Google X travaille sur plusieurs projets, dont un bracelet connecté destiné aux essais cliniques.

Santé: Google travaille sur un bracelet connecté destiné aux essais cliniques

Ce bracelet connecté pourrait devenir un allié précieux pour les chercheurs et les médecins, car il fournira une mine d’informations auxquelles ils n’ont pas ou très peu accès lors d’essais cliniques. Google estime que ce bracelet pourrait donc accélérer la recherche dans les années à venir.

Un bracelet connecté destiné aux essais cliniques

C’est le second projet de bracelet connecté dans le domaine médical, dévoilé par Google. Il y a quelques mois, le géant américain avait développé un prototype de bracelet connecté dont le rôle était de détruire les cellules cancéreuses se déplaçant dans le sang. Cette fois, le bracelet connecté qu’a évoqué Google serait un bracelet qui pourrait être porté pas des patients ou des cobayes dans le cadre d’essais cliniques, afin de fournir une multitude de renseignements tout au long du test ou du traitement.

Il y a toutefois un « mais », car comme le soulignent certains spécialistes, il faudra d’abord responsabiliser les patients, car les moindres oublis pourront avoir des répercussions sur les résultats. Jusqu’à aujourd’hui les patients subissant des essais cliniques, n’avaient qu’à prendre leur traitement et à venir au centre d’essais pour faire certaines analyses, ils ne devaient se préoccuper de rien. Avec un bracelet connecté, la responsabilité de chacun est mise à l’épreuve, car les patients doivent se gérer eux-mêmes, veiller à ne pas oublier de porter le bracelet, de charger sa batterie, etc.

Santé : un bracelet connecté qui pourrait prévenir les maladies !

Il est possible d’imaginer une multitude de capteurs pour le rythme cardiaque, la pression sanguine, la température, les heures de sommeil et même sur l’environnement extérieur comme la luminosité ambiante, l’exposition au soleil, le bruit, etc. De plus, comme le souligne Google, cela permettrait aux centres d’essais et aux hôpitaux de libérer des salles, des chambres ou du personnel, puisqu’au lieu de passer plusieurs heures à l’hôpital, le patient pourrait rester chez lui.

Google va même plus loin car il anticipe déjà l’avancée technologique qui pourrait être réalisée dans les années à venir, en imaginant un bracelet connecté que tout le monde pourrait porter pour avoir accès à ses informations de santé en temps réel et surtout sur la durée. Le géant américain explique qu’il serait ainsi possible prévoir les signes précurseurs d’une maladie bénigne, mais aussi de maladies plus graves comme le cancer, plusieurs années avant le déclenchement de la maladie.

Source


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Pingback: Google travaille sur un bracelet connect&eacute...

Répondre