Suivez-nous

Actualités

Google veut concurrencer Slack avec Hangouts

Avec Hangouts Chat, Google se lance dans un nouveau marché.

Il y a

le

Par

Avec le lancement d’Allo pour les messages texte et Duo pour les appels, l’avenir de Hangouts était incertain aux yeux de quelques utilisateurs.

Mais aujourd’hui, la stratégie de Google dans la messagerie se dévoile petit à petit. Si Allo et Duo ont été conçus pour le grand public (le compte Google n’est même pas nécessaire), Hangouts tend à séduire une clientèle plus corporate.

La firme de Mountain View vient d’annoncer une mise à jour majeure de Hangouts, tout en divisant l’expérience en deux parties.

Tout d’abord, il y a Hangouts Meet, pour les vidéoconférences

Dans le fonctionnement, rien n’a a piori vraiment changé par rapport à la précédente version des conférences Hangouts (toujours 30 participants). Cependant, Google a amélioré l’ergonomie.
Et il est plus facile de rejoindre une conférence ou d’inviter d’autres personnes. « Commencez simplement vos réunions avec un lien partagé – pas de comptes, plugins, téléchargements ou tracas », écrit la firme de Mountain View.

Sinon, pour les entreprise, il y a un numéro de téléphone associé à chaque conférence pour que ceux qui n’ont pas internet puissent tout de même participer en appelant celui-ci.

Et il y a Hangouts Chat

La partie qui ressemble un peu à Slack, baptisée Hangouts Chat, est (pour le moment) réservée aux utilisateurs de G Suite.

Il s’agit d’un outil collaboratif puissant que Google aurait conçu pour « refléter la façon dont les équipes travaillent » et pour « fournir une plate-forme pour les outils d’entreprise avec lesquels elles travaillent ».

Comme sur Slack, il est possible de subdiviser les conversations pour les différents projets. Un outil de recherche permet de s’y retrouver facilement.

Et Hangouts Chat supporte aussi les bots. Google en a d’ailleurs développé un, @meet, que l’on peut invoquer pour accomplir des tâches comme la planification de réunions.

Enfin, Hangouts Chat intègre non seulement la suite bureautique de Google, mais également des outils tiers. Parmi les entreprises avec lesquelles la firme a travaillé, on peut citer Box et Zendesk.

Après, que Google se lance dans les services de messagerie pour entreprises n’est pas si étonnant. Facebook a déjà un concurrent de Slack baptisé Workplace. Et Microsoft va bientôt lancer son service Teams, qui sera associé à son offre Office 360.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. max

    10 mars 2017 at 10 h 02 min

    veut*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests