Suivez-nous

Tech

Comment Google veut lutter contre la crise du logement (qu’il a contribué à créer)

Pour faire face à la crise du logement qui touche San Francisco, Google a promis d’investir un milliard de dollars sur dix ans. Une annonce plutôt impressionnante, mais qu’il convient toutefois de relativiser.

Il y a

le

logo de Google
© Unsplash / Paweł Czerwiński

Les chiffres sont surprenants et font même froid dans le dos. On dénombre environ 7 500 sans-abris dans les rues de San Francisco. La ville, pourtant très riche, connaît depuis plusieurs années une très grave crise du logement qui serait en grande partie due aux géants de la Tech installés sur son territoire.

En effet, le succès de Google, Facebook et Apple et autres entraînent la venue de milliers d’ingénieurs, ce qui a tendance à faire monter les prix du logement de manière exponentielle. Il faut ainsi compter sur 3 700 dollars par mois de loyer pour s’offrir un appartement deux pièces, soit le prix le plus élevé de tous les États-Unis.

Conscient du problème, Google a décidé de réagir par le biais de son directeur général Sundar Pichai sur son blog. Il indique : « Dans les dix prochaines années, nous allons transformer des terrains de Google, pour une valeur d’au moins 750 millions de dollars, actuellement prévus pour des bureaux et des commerces, en terrains pour (construire) des logements ». Un investissement rendu nécessaire par la crise : « Nous espérons que cela soit utile pour tenter de régler le problème chronique du manque de logements abordables ».

Un engagement conséquent de Google mais à relativiser

Le second volet du plan de Google prévoit la création d’un plan d’investissement doté de 250 millions de dollars dans le but d’encourager les promoteurs à construire 5 000 logements abordables. Enfin, 50 millions de dollars seront alloués à des associations qui viennent en aide aux sans-abris de la ville.

Sur le papier, cette annonce va dans le bon sens, mais un article de The Verge vient nuancer l’ampleur de cet engagement de Google. Le site souligne en effet que l’entreprise avait déjà annoncé par le passé qu’elle allait construire jusqu’à 5700 logements. Ce plan n’a pas encore été approuvé par la municipalité, mais il serait inclus dans l’investissement annoncé aujourd’hui.

Ensuite, la grande majorité de ce montant constitue bien un investissement à but lucratif et il ne s’agit pas de charité. Google va louer ou vendre des terrains à des promoteurs qui en feront commerce. L’entreprise n’a par ailleurs pas précisé où seraient situés ces logements. Il serait préférable qu’ils soient à proximité de ses locaux pour décongestionner le trafic, le transport étant l’autre grand problème de la ville. Enfin, ces financements se feront sur une durée de dix ans et au vu de la croissance de Google et de ses bénéfices annuels, cet effort n’est pas si considérable.

Google n’est pas le premier géant de la Tech à effectuer ce type d’investissement. En janvier dernier, Microsoft annonçait qu’il allait verser 500 millions de dollars à la ville de Seattle afin de lutter contre la crise du logement.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests