GreatSong.net, premier site légal pour la diffusion de paroles de chansons

Du nouveau dans le monde de la musique sur Internet en France : le site web GreatSong.net, diffuseur de paroles de chansons, vient d’être reconnu comme légal par la Chambre Syndicale des Éditeurs de Musique (CSDEM).

Du nouveau dans le monde de la musique sur Internet en France : le site web GreatSong.net, diffuseur de paroles de chansons, vient d’être reconnu comme légal par la Chambre Syndicale des Éditeurs de Musique (CSDEM).

Jusque là, pour trouver les paroles d’une chanson sur le Net, il fallait redoubler d’efforts, passer par des pages bien souvent douteuses et/ou envahies de pop-up publicitaires, pour arriver sur des textes dont la retranscription était à la limite de la cohérence…

Derrière son nom à consonance anglophone, GreatSong.net est à ce jour classé 4ème site musical en France — derrière Deezer, Dailymotion Music et NRJ (source : Médiamétrie//Netratings). Le service offre la possibilité d’avoir un accès simplifié aux paroles de chansons, et cela de manière tout à fait légale. L’accès aux paroles y est gratuit et ne recquiert aucun abonnement, les revenus du site étant basés sur la publicité.

A la suite de négociations lancées depuis 2005, le site et la CSDEM — le syndicat des éditeurs de musiques — ont en effet fini par trouver un accord, qui a abouti sur le droit d’exploitation des paroles par GreatSong.net. A noter que la CSDEM a déjà réussi à obtenir la fermeture de sites de paroles tels que Paroles.fr ou encore Miditext.com.

GreatSong.net a pour cela mis à jour son mode de fonctionnement, passant d’un système d’ajout participatif à une offre officielle, et devenant ainsi une source légale de diffusion de paroles de chansons françaises et internationales. Géré par la régie publicitaire de médias Evaluatic, le site est celui qui leur rapporte le plus de traffic, possédant par la même occasion plusieurs partenariats avec des majors tels qu’Universal Music, EMI, ou encore Warner Music, de quoi lui assurer un futur prometteur. GreatSong.net a développé une application iPhone, et devrait bientôt être disponible pour l’iPad.


23 commentaires

  1. Argggh finalement j’aurais dû me battre pour continuer à utiliser Traducsongs que j’avais lancé en 2002.

    J’ai vu arrivé Greatsong, il me semble que nous avions échangé quelques mails avec le webmaster de l’époque et j’avais dû participer à son référencement.

    Et en 2005 j’ai dû changer mon fusil d’épaule, dommage, nous avions des traductions de hautes qualités, notamment celle de Mojique qui nous avait publié de véritables perles.

  2. Arghh j’aurais dû me battre pour continuer à publier mes traductions de chansons.
    Traducsongs est arrivé en 2002, est rapidement devenu incontournable pour les traductions de chansons, puis d’autres ont copié l’idée, voire même les traductions (il me semble d’ailleurs avoir retrouvé de mes traductions sur Greatsong, mais là je m’avance un peu, sur la Coccinelle) et puis en 2005 http://www.traducsongs.com/article.php?sid=15

  3. C’est plutôt une bonne nouvelle, un site bien fait qui risque de tenir un peu plus dans le temps que d’autres non officiels.
    Reste à voir la rapidité d’ajout de parole.
    En tout cas je ne connaissais pas le site. Merci de l’info.

  4. L’initiative est pas mauvaise, mais je trouve qu’il n’y a pas forcément une grande différence avec les sites spammy plein de publicités et popups. Leur site est un peu trop dense je trouve, un peu trop dur de s’y retrouver. Avec un peu de travail et un recentrage sur l’utilisateur plutôt que la monétisation, peut être que cela peut vraiment devenir une référence sur la musique en France. Cela ne m’empêchera pas de publier de temps en temps sur les chansons que j’aime bien !

  5. Pingback: GreatSong.net, premier site légal pour la diffusion de paroles de chansons | Technologie Au Quotidien | Scoop.it

  6. Ce n’est pas vraiment exact ! GreatSong.net n’est pas le premier site légal pour la diffusion de paroles de chansons.

    http://www.textesdechansons.com existe depuis l’an 2000 !
    Et depuis l’an 2000, quand certains comme paroles.net cherchaient à utiliser des textes connus sans autorisation, le portail des paroliers proposait déjà aux auteurs de présenter LEGALEMENT leurs textes…

  7. Suportech de webmarketing : « Au moins quand, c’est l’égal, on risque plus rien. De plus, c’est une bonne opportunité de saisir ce marché qui ne cesse de bouger. En fin, cela peut permettre aux fans de trouver les paroles de chansons rapidement et ça c’est cool 😉 ».

  8. « Jusque là, pour trouver les paroles d’une chanson sur le Net, il fallait redoubler d’efforts ».
    Mouais.. J’ai toujours réussi à retrouver les paroles d’une chanson avec une simple recherche google.
    Pas mal de clip vidéos Youtube contiennent également les paroles de chansons dans le texte de description.

  9. Il serait peut-être bon, avant de reprendre des communiqués, de les vérifier :
    – comme dit plus haut, paroles.voila.fr est le premier site légal, via la CSDEM, et greatsong est au mieux le 4e ou 5e
    – personne on n’a jamais discuté 6 ans. L’offre légale n’existe que parce qu’ils l’ont créée, il y a 2 ans. Avant c’était juste un «non, pas assez rentable».
    – d’autres sites légaux existaient bien avant cette date : c’est le cas de ceux qui demandaient les droits aux auteurs. Certes leur catalogue est plus petit, mais ils sont légaux. Là on parle juste des gros éditeurs de musique (Big 5)
    – paroles.fr n’a jamais été fermé à mon avis, il s’agit de paroles.net
    – la source participative existe toujours, collatéralement à l’offre officielle.

  10. Désolé mais votre article est mal renseigné, le classement nielsen date d’il y a un an , Greatsong est 18 ème au classement nielsen et non 4ème. Historiquement le premier site à avoir eu un accord pour la diffusion légale de paroles sont Voila et purefans , en terme d’audience , le premier site légale à diffuser des paroles s’appelle lacoccinelle.net. et il est 17ème paroles-musique.com et parolesmania.com sont eux illégaux.

  11. Mouais… par rapport aux sites « illégaux », y a moins de contenu et tout autant de pub… je ne suis pas convaincu…
    Au passage, j’ignorais jusqu’à aujourd’hui qu’il fût illégal de diffuser des paroles sur le web… fantastique loi pour la diffusion de la culture (ton trèèès légèrement ironique).

  12. Il faut sûrement leur laisser un peu de temps pour que les paroles arrivent, et je suis content qu’il y ait une évolution de ce côté-là. Parce que franchement, chercher des paroles de chansons sur internet n’est pas, à mon avis, digne d’être une activité « illégale » (de même que du côté des webmasters)…

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies