Suivez-nous

Cybersécurité

Greenwashing : quand des hackers piratent des entreprises pour dénoncer leur hypocrisie

Les grandes compagnies ne sont pas toujours ciblées pour des motifs financiers.

Il y a

  

le

 
Hacker, anonyme, pirate, carton rouge, sanction, code binaire
© Presse-citron.net

Bouygues Construction, Fleury Michon, ou encore M6 ont toutes fait l’objet de cyberattaques par ransomwares récemment. Ces piratages posent de vrais problèmes aux entreprises qui sont forcées de payer pour récupérer leurs données et/ou refaire fonctionner leurs systèmes. Le phénomène a d’ailleurs été quantifié par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. Pour l’heure, en 2020, elle est intervenue 104 fois pour régler ces attaques. C’est déjà largement plus que pour toute l’année 2019 où elle n’avait compté que 54 cas.

Les compagnies les plus vertueuses sont moins exposées aux cyberattaques

Il arrive aussi que certaines entreprises soient prises pour cible pour des motifs qui n’ont rien à voir avec l’argent. C’est ce que suggère une nouvelle étude publiée par des chercheurs de l’Université du Deleware. Les scientifiques ont souhaité savoir si les pratiques d’une firme entraînait un plus grand risque de piratage.

Ils se sont particulièrement concentrés sur le thème de la protection de l’environnement. Il arrive que des compagnies fassent des efforts écologiques concrets et incontestables. Pour d’autres, c’est beaucoup moins net et il s’agit plutôt de communiquer sur une supposée action pour préserver la nature. Le terme greenwashing est régulièrement utilisé pour décrire ces stratégies que beaucoup jugent hypocrites.

Il apparaît que ces entreprises sont bien plus prises pour cible, notamment à travers des violations de données. Le profil des hackers est difficile à caractériser, il peut s’agir de personnes très douées en ce domaine, ou de salariés révoltés qui décident de passer à l’action en interne.

À l’inverse, les compagnies les plus vertueuses s’exposent beaucoup moins aux risques. En clair, les auteurs invitent les entreprises à se montrer bien plus prudentes dans leur communication, et à ne pas tenter de se faire passer pour ce qu’elles ne sont pas.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
1 commentaire

1 Commentaire

  1. MAZZER

    4 octobre 2020 at 17 h 46 min

    N’importe quoi cet article, de la pure invention: attaquer un hôpital et mettre en danger des malades pour cette cause est pure invention car comme vous le savez, un hôpital français a subit une cyberattaques par ransomwares.
    Ces suppositions ne accompagnent pas de descriptions d’actes reprochées soit disant « non respectueuses de la planète » dans cet article, pratique!
    Les entreprises ne sont pas forcées de payer: la preuve, elles ne l’ont pas fait!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus Cyber-sécurité

Bons plans VPN

Les meilleurs VPN

1
2
3