Suivez-nous

Tech

Guerre commerciale : Google éviterait le « Made in China »

Afin d’éviter les tarifs de Donald Trump, Google déplacerait sa production pour que les produits destinés au marché américain ne soient pas fabriqués en Chine.

Il y a

le

logo de Google
© Photo by Paweł Czerwiński on Unsplash

Pour éviter les nouvelles taxes américaines, dans le cadre de la guerre commerciale contre Pékin, Google aurait décidé de déplacer sa production pour éviter le « Made in China ».

En effet, à l’instar d’Apple, la firme de Mountain View utilise ou vend du hardware qui est fabriqué en Chine et dont la profitabilité est menacée par les tensions entre Washington et Pékin.

D’après des sources citées par Bloomberg, Google aurait donc décidé de produire une partie de ses thermostats Nest et de ses hardwares pour les serveurs dans d’autres pays. Ces sources auraient également évoqué des autorités chinoises qui seraient de plus en plus hostiles.

Le même article indique que Google évite déjà une taxe de 25 % en produisant des cartes mères destinées aux États-Unis à Taiwan.

La Malaisie est également évoquée comme une alternative à la Chine.

En même temps, Google tenterait également de convaincre les autorités américaines de laisser celui-ci continuer à collaborer avec Huawei. L’argument de Google : le vrai risque pour la sécurité nationale serait que Huawei décide d’utiliser une version hybride du système d’exploitation Android.

Apple pourrait également produire moins d’iPhone en Chine pour éviter les tarifs de Donald Trump

De son côté, Apple aurait également la possibilité de produire tous les iPhone destinés au marché américain en dehors de la Chine.

Comme nous l’évoquions dans un précédent article, c’est ce qu’a récemment indiqué un responsable de Foxconn, le principal fournisseur.

En substance, celui-ci serait en mesure de soutenir Apple pour que tous les iPhone destinés au marché américain ne soient pas « Made in China ». Pour rappel, actuellement, certains iPhone sont déjà produits en Inde.

Néanmoins, la firme de Cupertino n’aurait pas encore donné de consignes à son fournisseur.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests