Suivez-nous

Tech

Un groupe de hackers part à la retraite, après avoir empoché… 2 milliards $

Les créateurs du ransomware GrandCrab ont annoncé qu’ils prenaient leur retraite après avoir empoché, selon leurs dires, un montant supérieur à deux milliards de dollars.

Il y a

  

le

 
ransomware Grandcrab retraite
© Unsplash / Sébastien Jermer

Depuis le début de l’année 2018, le ransomware GrandCrab sévit sur le web et prive des milliers d’utilisateurs de leurs données personnelles. Le seul moyen pour les récupérer est de verser une rançon en contrepartie. Malgré les efforts des plus grandes autorités et l’intervention de sociétés spécialisées en cybersécurité, celui était en encore en activité jusqu’à il y a quelques semaines.

Bye bye GrandCrab, mais…

Néanmoins, les créateurs de GrandCrab ont annoncé qu’ils prenaient leur retraite – ce qui est plutôt est une bonne nouvelle – si ce n’est que cette décision fait suite au montant amassé grâce au ransomware. Selon les malfaiteurs, le butin empoché frauduleusement serait supérieur à 2 milliards de dollars. Un magot suffisant pour espérer avoir une belle retraite après seulement un an et demi de mise en service. Cette somme serait toutefois partagée entre plusieurs hackers – pendant que les fondateurs ont personnellement engrangé plus de 150 millions de dollars par an.

message ransomware GrandCrab

Sur Twitter, il a également été annoncé que les serveurs de GrandCrab avaient été saisis, ce qui marque une étape de plus vers la fin du logiciel malveillant.

Pour rappel, les auteurs du ransomware GrandCrab vendaient celui-ci à des personnes reversant un pourcentage de ce qu’ils gagnaient une fois celui-ci entré en activité. S’il est possible que ceux-ci exagèrent sur le montant total d’argent amassé, il n’en reste pas moins que cela dénote de la puissance du logiciel malveillant.

Là où les auteurs du ransomware justifie leur choix en indiquant que leur retraite est conséquente, la société de cyber-sécurité et par ailleurs l’un des meilleurs antivirus Bitdefender évoque également le fait qu’elle a mis au point des outils permettant aux victimes de récupérer leurs données personnelles sans avoir à verser de rançon. En conséquence, tout le business model du ransomware s’effondrait, ce qui explique aussi pourquoi ses utilisateurs ont pu décider d’y mettre fin.

Si la fin de l’activité de GrandCrab est une bonne nouvelle, il est probable que le ransomware donne naissance à une deuxième version un peu différente de lui-même, à la façon d’une évolution, comme cela a déjà pu se voir dans le passé.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests