Suivez-nous

Tech

Hier, Apple a remué le couteau dans la plaie (en se moquant du PC)

Un « One More Thing » dans un « One More Thing ». Ou quand les dernières secondes du keynote Apple laissent place à la moquerie.

Il y a

  

le

 
Apple vs PC keynote 2020
© Presse-citron

C’est un clin d’œil que les fans d’Apple reconnaîtront facilement. Lors de son keynote présentant ses nouveaux Mac, la firme de Cupertino a reconduit son « Monsieur PC » – joué par l’acteur John Hodgman – qui s’était fait connaître de 2006 à 2010 dans une campagne publicitaire baptisée « Get A Mac » (« prend un Mac »).

Durant quatre années, Apple avait tourné des dizaines de spots de quelques secondes pour mettre en scène les autres PC sous Windows avec une série de critiques à leur égard. Chaque narration prenait un ton sarcastique où le PC se vantait de sa présence sur le marché depuis des années, quand le Mac venait tout juste d’arriver.

Chaque nouvel épisode mettait en scène le Mac et les PC sous la forme de personnages, où le Mac se voulait plus jeune, plus cool, toujours en forme et à la page sur l’utilisation des ordinateurs par les nouvelles générations. Le PC, quant à lui, était mal coiffé, toujours en costume et entouré d’autres personnages représentants la multitude de produits disponibles et qui ne peuvent s’entendre entre eux.

« Monsieur PC » revient dans un keynote en 2020

Après quarante-cinq minutes de keynote, le 10 novembre 2020, Apple a créé la surprise en conviant à nouveau John Hodgman à la caméra. Dix ans après sa campagne, voilà qu’il reprenait son rôle de « Monsieur PC », sur un fond blanc et toujours en costume. Le même sarcasme d’époque, pour se moquer du PC de plus belle.

Cette fois, pas de comparaison directe avec le Mac. Il faut dire qu’Apple ne présente pas un seul modèle mais trois, maintenant. Le nouveau MacBook Air, le nouveau MacBook Pro 13 pouces et le nouveau Mac mini, tous sous un nouveau processeur développé par Apple.

« Hey, attends, attends ! Encore une chose », déclarait le personnage à l’écran. « Bonjour, je suis un PC. Est-ce que c’est le moment des questions ? Parce que j’en ai une » ajoutait-il, en s’exclamant de ne pas avoir compris l’intérêt d’Apple à intégrer un nouveau processeur dans ses Mac.

Durant une minute, Apple se moqua du bruit assumé des PC, de leur autonomie légère (« Pour avoir plus de batterie ? Branchez-vous ! »), ainsi que de l’ironie que les PC sont encore rapides (le personnage s’agite en faisant du sur-place). Un clin d’œil actualisé par Apple alors que ses nouveaux Mac se détachaient en cette fin d’année de leur dernier point commun avec les appareils sous Windows : leur processeur Intel.

Découvrir les nouveaux MacBook Pro et Air

1 commentaire

1 Commentaire

  1. MajorKurk

    13 novembre 2020 at 13 h 01 min

    La bonne question à Appel, c’est surtout : « Etre plus rapide ? Mais pour quoi ? »
    Et apple disparaît…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests