Suivez-nous

Smartphones

Huawei a anticipé le scandale, voilà comment il s’est organisé pour tenir un an

Le constructeur Huawei aurait anticipé le conflit avec les États-Unis en stockant l’équivalent d’un an de composants pour ne pas avoir à trop accuser le coup.

Il y a

  

le

 
Photo Huawei P30 Pro
© Presse-citron.net

Si les USA ont récemment signé un décret anti Huawei, il semblerait que le constructeur chinois ait anticipé les difficultés qu’il rencontrerait avec le pays de l’Oncle Sam au point de mettre environ un an de composants de côté.

Huawei aurait anticipé, mais…

En effet, la société de courtage CLSA rapporte que Huawei avait anticipé en mettant un grand nombre de composants de côté. Pour rappel, la firme chinoise ne produit elle-même qu’environ un tiers de ses composants, si bien qu’elle pourrait se retrouver dans une position compliquée si ses partenaires stoppent leur collaboration avec elle.

Il semblerait que Huawei ait bien fait d’anticiper car, justement, quelques-uns des acteurs avec qui la société travaille ont suspendu leur collaboration lorsque Google a mis fin à la licence Android de celle-ci. Outre la firme américaine, Intel, ARM, Qualcomm, Microsoft et d’autres ont suivi le mouvement.

Néanmoins, ce stock de composants mis de côté ne permettra pas à Huawei de passer l’année. En effet, Sebastian Hou, analyste au CLSA, déclare : « Ils auront utilisé tous leurs composants essentiels d’ici la fin de l’année […] Si l’interdiction n’est pas levée d’ici là, ils auront un vrai problème ». Il est donc possible que cette anticipation permette au constructeur de repousser l’échéance des complications sans s’en débarrasser pour autant.

Pour rappel, plusieurs internautes chinois ont réagi au fait que Google mette fin à la licence Android de Huawei en demandant le boycott des produits d’Apple. Le fondateur du groupe a pris la parole pour réagir en indiquant qu’il ne souhaitait pas que le gouvernement chinois sanctionne la marque à la pomme avec certaines mesures. Ren Zhengfei avait alors tenté de calmer le jeu en expliquant que ces dernières seraient inutiles et qu’il s’y opposerait si Pékin tentait des mesures de boycott.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Fakoufic

    28 mai 2019 at 14 h 14 min

    Bonjour Louise,
    En rédigeant cet article saviez-vous que tous les fabricants d’électronique et pas seulement Huawei font des stocks de composants afin de limiter les coûts et l’obsolescence de leur composants ? C’est une pratique courante et très répandue depuis de très nombreuses années même chez des petits fabriquants.

    Cette anecdote n’est donc pas nouvelle, c’est pas un scoop, désolé.
    Cordialement.

  2. Baguigou

    28 mai 2019 at 14 h 39 min

    Bonjour,

    Le stock que Huawei fait des composants électroniques n’est pas une anticipation du problème qu’il rencontre, juste une pratique courante dans ce milieu industriel.
    En effet, les fabricants d’appareils électroniques font pour la plupart des stocks de composants pour une ou plusieurs séries de produits qu’ils développent, cela fait partie des stratégies industrielles et financières.

    Les « grands » comme Samsung, Apple, Xiaomi, Phillips, Toshiba, etc… le font aussi, les « petits » s’y mettent aussi en fonction de leur capacité financière. Lorsque je travaillais dans une petite entreprise locale de quelques milliers d’unités produites, on faisait du stock de composants entre 6 mois et 1 an chez les multiples fournisseurs de composants électroniques (d’ailleurs le stock est souvent chez eux)

    Cdt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests