Suivez-nous

Smartphones

Huawei développe un smartphone révolutionnaire qui combine deux innovations importantes

Huawei développe un smartphone dont la caméra frontale est cachée sous l’écran, et dont le scanner d’empreintes digitales pourra être utilisé sur toute la surface de cet écran (mais pas uniquement sur une zone précise comme c’est le cas pour les smartphones actuels).

Il y a

  

le

 

Par

La marque Huawei sur le dos d'un smartphone
© Zac Wolff

Jusqu’à présent, malgré les sanctions américaines, Huawei a tenu bon. Récemment, le constructeur s’est même positionné comme numéro un du marché des smartphones, devant Samsung, grâce à une reprise plus rapide en Chine, où ses ventes n’ont pas été affectées par ces sanctions.

Huawei semble bien avoir l’intention de continuer à fabriquer des smartphones. L’un de ses prochains modèles pourrait même être un concentré d’innovations, en combinant deux technologies assez impressionnantes : la caméra frontale cachée sous l’écran, ainsi qu’un scanner d’empreintes digitales qui peut être utilisé sur toutes les zones de cet écran.

Cité par nos confrères d’Android Authority, l’entreprise aurait indiqué que pour le moment, il n’y a pas de calendrier précis. Mais cet appareil pourrait arriver sur le marché dans « une génération ou deux ». En attendant, Huawei a encore des détails techniques à régler.

En effet, pour qu’il soit possible de scanner son empreinte digitale sur toute la surface de l’écran, il faut qu’il y ait plusieurs capteurs en dessous de celui-ci. Le constructeur doit donc réduire les coûts des scanners d’empreintes, mais aussi réduire la quantité d’énergie que ce dispositif pourrait consommer.

En ce qui concerne la caméra frontale cachée sous l’écran, qui enterrerait définitivement l’encoche sur les écrans de smartphones, cette option est également explorée par d’autres constructeurs, dont Xiaomi et Oppo. Et le premier smartphone utilisant cette technologie sera lancé cette année par ZTE. Il s’agit du ZTE Axon 20 5G, qui sera dévoilé le premier septembre.

Huawei doit aussi régler sa pénurie de processeurs

Mais pour que Huawei puisse continuer à vendre des smartphones, celui-ci devra d’abord trouver une alternative aux processeurs Kirin. Au mois de mai, les États-Unis ont annoncé de nouvelles sanctions pour empêcher Huawei de se fournir en processeur auprès des entreprises qui utilisent des équipements ou des logiciels américains.

Et malheureusement, pour le constructeur, le fournisseur qui fabriquait ses processeurs Kirin est concerné par ces nouvelles mesures. Les États-Unis viennent par ailleurs d’annoncer un durcissement de ces sanctions afin de s’assurer que Huawei ne pourra pas contourner ces nouvelles mesures.

Pour le moment, nous ne savons pas comment Huawei pourrait remplacer les processeurs Kirin sur ses appareils. Mais des rumeurs suggèrent que Qualcomm ferait actuellement du lobbying auprès des autorités américaines afin d’obtenir une autorisation pour fournir des processeurs au constructeur chinois.

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Dupre

    19 août 2020 at 15 h 48 min

    Bravo les Chinois Trump n ena plus pour longtemps

    • Vall

      20 août 2020 at 12 h 16 min

      Encore 4 ans 😔

  2. Vivien

    20 août 2020 at 19 h 42 min

    Parfait mais si on peut plus a ire de mise à jour c nul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests