Suivez-nous

Smartphones

Huawei dit que ses problèmes avec les USA n’entravent pas ses ventes

Selon Huawei, le fait que ses relations soient actuellement compliquées avec plusieurs pays n’impacte pas ses ventes. Du moins pour l’instant.

Il y a

le

Huawei 5G
© Presse-citron

Voilà plusieurs mois que Huawei connaît d’importantes difficultés avec plusieurs pays, particulièrement les États-Unis, qui ont déposé une plainte comportant plusieurs chefs d’accusation. Néanmoins, il ne semblerait pas que ces craintes impactent les ventes de la firme, qui continuent de faire de bons résultats, particulièrement en Chine.

Huawei se méfie tout de même d’un impact sur les ventes à long terme

Interrogé sur la question, le responsable de la cybersécurité et de la protection de la vie privée chez Huawei, Jaap Meijer a abordé la question lors d’une intervention à Varsovie. Sur le sujet, il a déclaré : « À l’heure actuelle, nous ne constatons pas de ralentissement des ventes d’équipement réseau ou d’appareils Huawei ». Néanmoins, il a tout de même précisé : « Ne nous méprenons pas, si la situation qui prévaut va durer beaucoup plus longtemps qu’à un moment donné, bien sûr, cela va aussi avoir un impact sur nos progrès commerciaux ».

Pour rappel, le fondateur de Huawei, Ren Zhengfei, avait déclaré que le groupe pourrait atteindre des revenus s’élevant jusqu’à 125 milliards de dollars en 2019, contre environ 100 milliards l’an dernier.

De plus, les ventes de Huawei sont en augmentation en Chine au cours du quatrième trimestre, certainement en raison du fait qu’Apple éprouve de plus en plus de difficultés à vendre ses appareils dans les pays.

Si Huawei est la source d’autant de discussions en Occident, c’est parce que de nombreux pays s’inquiètent des risques d’espionnage, craignant que le groupe ne soit à la botte du gouvernement. Au mois de janvier, le fondateur avait publiquement pris la parole pour nier ces risques, indiquant que son entreprise était privée et qu’elle n’espionnait pas les utilisateurs et les entreprises étrangères. C’est en particulier ses relations avec l’Armée rouge, pour laquelle il a été colonel durant plusieurs années, qui ont amené le sujet sur la table il y a des années déjà.

Néanmoins, cela n’empêche pas de nombreux États, dont la France, de douter de la parole de Huawei au point de songer à bannir ses équipements 5G de l’Europe.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests