Suivez-nous

Smartphones

Huawei prépare l’ouverture de sa première boutique en France

Huawei prévoit d’ouvrir une boutique physique en France, une première pour le constructeur chinois qui souhaite s’étendre en Europe dans les années à venir.

Il y a

  

le

 
Mate 20 Pro Huawei

Huawei a récemment annoncé qu’il allait ouvrir plusieurs boutiques physiques en Europe, dont une en France qui sera installée à Paris. Au total, c’est une quinzaine de boutiques qui ouvrira sur le continent d’ici l’année 2020. Pour l’instant, une seule d’entre elles se destine à l’hexagone.

À Paris, Huawei dispose déjà d’un espace physique, mais celui-ci se charge de la réparation et aux accessoires, si bien que l’on n’y trouve pas de smartphones.

Huawei veut l’Europe… Faute d’avoir les États-Unis

Dans les boutiques de Huawei, il sera donc possible de trouver des smartphones, qui restent les produits les plus populaires de la firme chinoise, mais aussi des ordinateurs, des tablettes ou encore des montres connectées et des écouteurs.

En prenant cette décision, Huawei démontre qu’il change de positionnement, suivant le chemin de Xiaomi et de sa stratégie d’expansion en Europe. En effet, cette dernière a pris la décision d’ouvrir plusieurs boutiques sur le continent, dont une à Paris en 2018. Sans aucune surprise, celle-ci n’est pas sans rappeler celle d’Apple et ses longues tables épurées sur lesquelles s’étalent les produits. D’ailleurs, la marque à la pomme avait été l’une des premières à se tourner vers ce type de magasins physiques.

Outre ses boutiques, Huawei prévoit également de mettre en place plusieurs centres de services et d’appels sur la zone européenne, dont un en France. Au total, c’est plus d’une vingtaine de centres qui seront ouverts au cours des prochaines années. Ceux-ci seront en mesure d’aider les utilisateurs 7/7 jours et 24/24 heures.

La nouvelle stratégie de Huawei s’explique également par le fait que le constructeur n’est pas en mesure d’accéder au marché américain, qui lui bloque l’accès pour des raisons de sécurité nationale. D’ailleurs, le pays a enjoint ses alliés à se méfier de la firme chinoise et de potentiels risques d’espionnage, ce à quoi plusieurs États ont réagi en conséquence.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests