Suivez-nous

Smartphones

Huawei prépare sa riposte et expédie 1M de smartphones sous ‘HongMeng OS’

Un source affirme que Huawei aurait déjà expédié 1 million de smartphones tournant sous HongMeng OS, son système d’exploitation alternatif à Android.

Il y a

  

le

 

Par

Encoche Huawei P30 Pro
© Presse-citron.net

Alors qu’aucune entente avec les États-Unis ne se profile à l’horizon, le géant Huawei aurait depuis largement avancé sur son système d’exploitation maison. Depuis le 20 mai dernier, l’administration Trump prive le constructeur chinois d’accéder technologies américaines – dont la licence Android de Google – ce qui l’oblige à revoir ses plans.

D’après le média China Daily, qui cite une note qui aurait été publiée par la banque d’investissement Rosenblatt Securities, Huawei aurait déjà sérieusement commencé à tester son système d’exploitation ‘HongMeng OS’. La note indiquerait même que Huawei aurait récemment expédié un million de smartphones qui n’utilisent pas Android mais son propre système d’exploitation. Il n’est toutefois pas précisé si cette quantité de téléphones est destinée au grand public, ou s’ils ne sont destinés qu’à des tests.

Dans tous les cas, si la société a installé le système d’exploitation sur un nombre de téléphones aussi important, cela suggère que la firme chinoise a bel et bien l’intention d’accélérer le développement de cet OS – qui doit lui permettre de continuer à proposer des smartphones sans utiliser les licences délivrées par Google. Huawei pourrait utiliser sa boutique AppGallery ou bien celle d’Aptoide pour remplacer les fonctionnalités du Play Store de Google, et la société deviendrait ainsi indépendante du géant de Mountain View pour ses téléphones, dont le dernier Huawei P30.

HongMeng OS, Ark OS ou Oak OS ?

Jusqu’à présent, Huawei n’a pas donné beaucoup de détails concernant le système d’exploitation qu’il pourrait utiliser pour remplacer Android. De plus, la société chinoise a toujours admis que celle-ci préfèrerait continuer à collaborer avec Google et Microsoft pour utiliser leurs systèmes d’exploitation – si cela est possible.

Si les médias chinois évoquent le nom HongMeng OS, d’autres sources suggèrent que Huawei pourrait utiliser d’autres noms en dehors de la Chine. L’entreprise pourrait appeler ce système d’exploitation Ark OS. Un autre nom est également évoqué par les médias : Oak OS. On apprend toutefois que Huawei aurait également enregistré la marque « HongMeng » dans plusieurs pays, dont les pays européens, le Canada, le Mexique, la Corée du Sud et l’Australie…

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Fabrice PIERROT

    15 juin 2019 at 16 h 54 min

    M. Trump se rend-t-il compte que son acharnement est contre productif pour les entreprises de son pays ?
    Reste plus qu’à remplacer le windows de Microsoft et ils vont pouvoir se passer des cowboys 🙂
    Ça va faire du poids contre les « intouchables » et donner peut-être une opportunité à d’autre de se libérer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests