Suivez-nous

Tech

Huawei riposte et porte plainte contre les États-Unis

Le constructeur Huawei a annoncé qu’il attaquait les États-Unis pour saisie illégale, une nouvelle qui intervient dans un contexte particulièrement complexe.

Il y a

le

Huawei
© Presse-citron.net

Voilà de longs mois que les relations entre la marque chinoise Huawei et les États-Unis ne cessent de se déliter, au point que le pays a porté plainte contre le constructeur en janvier dernier. Mais le gouvernement américain ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a également ordonné à Google de mettre fin à la licence Android de la firme, ce qui a entraîné un effet domino dont celle-ci risque d’avoir du mal à sortir.

Si Huawei était resté assez discret sur le sujet, cherchant à calmer le jeu par le biais de son patron et fondateur Ren Zhengfei, la marque a annoncé qu’elle portait plainte contre les USA.

Huawei attaque les USA pour saisie illégale

Dans les faits, Huawei accuse les États-Unis d’avoir saisi et conservé illégalement certains de ses équipements. En juillet 2017, le pays aurait d’abord saisi du matériel pour inspecter celui-ci et vérifier qu’il ne présentait aucun risque d’espionnage. Quelques mois plus tard, celui-ci aurait été renvoyé vers la Chine avant d’être saisi de nouveau en septembre 2017.

Si les États-Unis se justifient en indiquant avoir eu un doute vis-à-vis de la licence d’exportation à laquelle Huawei aurait vraisemblablement dû se soumettre, la marque assure qu’il s’agit d’une saisie illégale. Actuellement, les équipements concernés n’ont toujours pas été rendus à la marque chinoise. De plus, la licence ne semble pas concerner le constructeur puisque les équipements ont été assemblés en Chine, si bien qu’ils ne devraient pas être concernés comme cela par la fameuse licence d’exportation.

De la même façon, cela fait deux ans que le matériel de Huawei est en possession des USA, qui ne s’est toujours pas prononcé sur son sort.

Force est de constater que Huawei riposte finalement aux accusations et aux mesures des États-Unis, cherchant du même coup à montrer que le gouvernement américain a également ses torts. Reste à savoir si cette plainte aboutira et si la firme obtiendra le renvoi de ses équipements rapidement.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. edouard

    25 juin 2019 at 15 h 03 min

    . » Quelques mois plus tard, celui-ci aurait été renvoyé vers la Chine avant d’être saisi de nouveau en septembre 2017. »
    Ils sont allé le récupérer en chine?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests