Suivez-nous

Smartphones

Huawei se préparerait à une importante baisse des ventes cette année

D’après les sources de The Information, Huawei s’attendrait à ce que ses ventes baissent de 20 % en 2020. Cette baisse serait imputable aux sanctions de Washington. Cependant, Huawei est aussi en train de développer ses alternatives aux services de Google.

Il y a

  

le

 

Par

© Presse-citron.net

En 2019, l’actualité a été marquée par les sanctions américaines contre Huawei, qui privent notamment le constructeur chinois des services et applications de Google, qui ne peuvent plus être préinstallés sur les nouveaux appareils du constructeur.

Néanmoins, malgré ces sanctions, en 2019, Huawei a pu éviter la dégringolade. Il y a un mois, nous partagions des rapports de Canalys, Counterpoint Reasearch et de Strategy Analytics qui indiquaient que Huawei était numéro deux mondial en 2019, derrière Samsung et devant Apple.

« Malgré les sanctions, Huawei a dépassé Apple pour devenir la deuxième marque en 2019 en raison de la poussée agressive de Huawei sur le marché chinois, où elle a atteint près de 40% de part de marché », indiquait un communiqué de Counterpoint.

Mais la situation de Huawei pourrait être plus compliquée cette année, suggère un article récemment publié par le site The Information, relayé par Engadget.

En effet, celui-ci indique que le constructeur chinois se prépare maintenant à une baisse considérable de ses ventes par rapport à celles de 2019, de l’ordre des 20 %.

Par rapport aux 200 millions d’appareils expédiés en 2019, Huawei s’attendrait à n’en expédier que 190 millions cette année.

Bien évidemment, pour le moment, cette information est à considérer avec une extrême prudence, étant donné que celle-ci provient d’une source non officielle.

Cependant, il est à noter que jusqu’à présent, rien ne suggère que Washington pourrait alléger ses sanctions contre Huawei. Des rumeurs indiquent même que l’administration Trump cherche d’autres moyens de nuire au géant chinois.

Huawei essaie de trouver des alternatives

Si en Chine, les sanctions de Washington n’ont pas vraiment d’impact sur sa capacité à vendre ses smartphones, Huawei a cependant des difficultés dans le reste du monde à cause de l’absence des services de Google, comme le Play Store, qui permet de télécharger les applications.

Mais actuellement, Huawei essaie déjà de développer ses alternatives à ces applications Google auxquelles il n’a plus accès.

Par exemple, pour remplacer le Play Store, Huawei essaie de muscler sa boutique Android appelée App Gallery.

Et pour encourager les développeurs à proposer leurs apps sur cette boutique, Huawei investit de grosses sommes. De plus, pendant deux ans, le géant chinois va offrir des conditions plus favorables aux développeurs, par rapport à celles de Google Play ou de l’App Store.

D’autres alternatives, comme un moteur de recherche ou un concurrent de Google Maps basé sur les technologies de TomTom pourraient également voir le jour.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Correcteur mathématique

    9 mars 2020 at 13 h 31 min

    Passer de 200 millions a 190 millions ne fait pas une baisse de 20% mais 5% il me semble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests