Hubdog, la première application Web 2.0 mobile ?

HubdogJe vous parlais il y a quelques temps du fossé encore important entre l’évolution des applications Web 2.0 et leur portage sur les terminaux mobiles.
Il semblerait que Hubdog franchisse un pas important dans la convergence entre PC et PDA avec ce nouveau service très prometteur, qui offre entre autres la possibilité de transférer/synchroniser d’un clic ses fils RSS préférés avec son Pocket PC

HubdogJe vous parlais il y a quelques temps du fossé encore important entre l’évolution des applications Web 2.0 et leur portage sur les terminaux mobiles.
Il semblerait que Hubdog franchisse un pas important dans la convergence entre PC et PDA avec ce nouveau service très prometteur, qui offre entre autres la possibilité de transférer/synchroniser d’un clic ses fils RSS préférés avec son Pocket PC

(damned, il suffit que je vienne juste de m’équiper d’un PDAphone sous OS Symbian pour que la killer app du mois sorte pour Windows Mobile only…), avec en prime toute une palette de services simples comme bonjour pour faciliter votre vie mobile de dévoreur d’infos.
Comment ça marche ?
Tout d’abord, vous téléchargez et installez sur votre Pocket PC une petite application dédiée. Celle-ci se présente sous forme de pack incluant également le fameux lecteur multimedia TCPMP pour Windows Mobile permettant de lire à peu près tout ce qui existe comme format audio et vidéo sur un appareil Windows Mobile. Puis vous installez dans Firefox l’extension Hubdog, qui vient ajouter sous votre barre d’onglets quatre boutons :

  • My Hub : vous permet d’accéder directement à votre page listant l’ensemble des flux auxquels vous avez souscrit avec Hubdog
  • Dog it : bookmarklet vous permettant d’un clic d’ajouter un flux dans votre Hub, sans avoir à chercher l’URL du flux RSS, la reconnaissance est automatique
  • Fetch : vous permet de chercher un flux en tapant juste le mot-clé (soit le nom du site soit autre chose), une fois le site trouvé, il vous suffit de l’ajouter d’un coup de Dog it
  • Log out : déconnexion

Une fois ces installations effectuées (qui ont bien dû vous prendre 47.6 secondes en tout), à vous les contenus mobiles, spécialement formatés pour l’écran de votre Pocket PC / PDAphone : vous synchronisez directement et automatiquement vos flux RSS, mais aussi vos podcasts et vos vidéos sans aucune manipulation (parfois fastifieuse) sur l’appareil mobile : tous les flux auxquels vous souscrivez via votre PC sont automatiquement adaptés et envoyés sur le PDA dès que vous le reliez au PC via son câble de synchro USB (ou en Bluetooth si vous avez).Pocket PC

Bien sûr si vous possédez un PDA communiquant (GPRS ou Wifi) vous pouvez également synchroniser vos flux on the air, sans fil ou que vous soyez par le réseau téléphonique ou sans fil.

Mais ce n’est pas tout : Hubdog permet également aux éditeurs de blogs de convertir leurs pages au format mobile afin de les rendre accessibles à une audience plus large, en installant un simple bouton/widget sur leur blog. Dans ce programme pour affilés, Hubdog offre en prime un outil de tracking permettant de connaître le nombre de lecteurs de votre flux mobile.

J’avoue être assez emballé par cette application, en espérant qu’elle soit portée assez rapidement sur les smartphones équipés d’autres systèmes d’exploitation, comme Symbian ou Palm.


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. Je l’utilise au quotidien et c’est un pur bonheur. Avec une carte de stockage sur le PDA, à moi les flux audio et video… L’installation et le paramétrage sont très aisés et l’ajout de tes propres flux un jeu d’enfant grâce au plugin du navigateur. Mon PDA (wifi) récupère ensuite les nouveaux RSS/Blog tranquilement glanés la journée avec mon PC au bureau et récupère tout ça. Attention, les grosses videos (ex le site d’AlloCine) peuvent être assez longues à charger… Pour moi, c’est 20/20 !
    B

  2. Pingback: Andrés Restrepo : nouveau gestionnaire des communautés ARTV

  3. Pingback: MARIANIK » Blog Archive Portrait de gestionnaire de communauté : Andres Restrepo | MARIANIK

Répondre