Une IA identifie les personnes grâce à leurs mouvements oculaires

Cette intelligence artificielle identifie les personnes qui lisent du texte en fonction de leurs mouvements oculaires avec succès dans 91% des cas.

Dis-moi ce que tu regardes, je te dirai qui tu es… Des chercheurs ont mis au point une intelligence artificielle capable d’identifier des personnes en fonction du comportement de leurs mouvements oculaires, comme si c’était une empreinte digitale.

Nos yeux en disent beaucoup sur nous

Nos yeux sont constamment en mouvement, ce n’est une découverte pour personne. Regarder le visage d’une personne, lire du texte, ou concentrer son regard sur la route en conduisant implique des mouvements très fréquents. Mais même statiques, nos yeux effectuent en réalité des micro-mouvements environ toutes les 200 à 300 millisecondes appelés « saccades oculaires ».

D’après des récentes analyses, ces dernières donneraient de nombreuses informations sur nous. C’est à partir de ce constat qu’un groupe de chercheurs issus de l’Université de Potsdam, du Weizenbaum Institute for the Networked Society, et du Leibniz Institute for Agricultural Engineering and Bioeconomy, ont mis au point un système permettant d’identifier les personnes à partir de leurs mouvements oculaires. 

> Lire aussi :  Google annonce un correcteur grammatical basé sur l'Intelligence Artificielle

Les chercheurs expliquent avoir mis au point un algorithme qui apprend à associer les mouvements oculaires aux individus. « L’identification basée sur les mouvements oculaires pendant la lecture peut offrir plusieurs avantages dans de nombreux domaines d’application« , argumentent les chercheurs. « Les utilisateurs peuvent être identifiés discrètement tout en ayant accès à un document qu’ils liraient« .

Associer des mouvements oculaires à des mots

Pour y parvenir, l’équipe a dû commencer par repérer les trajectoires de balayage à l’aide d’un système de suivi oculaire, qu’elle a ensuite fait corréler à des attributs lexicaux dans des phrases (répétitions de mots, syllabes…). Ensuite, à partir de ces données, un modèle a été généré permettant d’établir la probabilité d’une trajectoire de balayage donnée en fonction de l’amplitude et de la durée de chaque saccade oculaire,

La seconde phase permettant d’identifier les personnes en fonction des mouvements oculaires de chacun a été mise au point à l’aide d’une intelligence artificielle qui analyse et qui compare les trajectoires des mouvements oculaires de chaque personne en fonction des mots. Des volontaires se sont prêté au jeu de lire 11 textes de manière aléatoire, pendant que leurs mouvements oculaires ont été enregistrés à l’aide d’un trquceur oculaire.

> Lire aussi :  L'intelligence artificielle Google DeepMind va remplacer votre ophtalmo

Résultat, parmi 62 lecteurs, l’intelligence artificielle a été en mesure d’identifier correctement le lecteur dans 91,53 % des cas. Cela reste inférieur aux 99,8% de fiabilité d’identification par empreinte digitale, mais le potentiel est là. Dernièrement, une autre intelligence artificielle a prouvé son efficacité en identifiant des objets à partir d’une description verbale.

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.