IFA Berlin 2010 : ce que j’en ai retenu (1ère partie)

Le salon IFA de Berlin a ouvert officiellement ses portes vendredi 3 septembre au grand public, les journées du 1er et du 2 septembre étant réservées à la presse et aux médias. Philips France avait invité une trentaine de journalistes et blogueurs, dont votre serviteur, à Berlin pour cet évènement qui figure dans le Top

Le salon IFA de Berlin a ouvert officiellement ses portes vendredi 3 septembre au grand public, les journées du 1er et du 2 septembre étant réservées à la presse et aux médias. Philips France avait invité une trentaine de journalistes et blogueurs, dont votre serviteur, à Berlin pour cet évènement qui figure dans le Top 5 des salons les plus importants du monde dans le domaine du high-tech et de l’électronique grand public.

Alors que l’édition 2009 était placée sous le signe de la révolution 3D dans les téléviseurs, l’IFA 2010 ne présentait pas de grande nouveauté mais plutôt une évolution des concepts exposés l’an dernier, avec des améliorations marquantes dans la qualité des rendus d’image. La 3D a en quelques mois déjà franchi une étape importante vers la maturité, et les démos que nous avons plu voir, tant chez Philips que chez Sony ou encore LG, étaient beaucoup plus convaincantes qu’il y a seulement quelques mois. Les progrès en matière de finesse et de fluidité des écrans 3D sont réellement impressionnants. Mais l’IFA ce n’est bien sûr pas que la télé, ce sont aussi de nombreuses autres nouveautés, dont les plus remarquées furent sans aucun doute à rechercher du côté des tablettes tactiles multimédia, dont le Samsung Galaxy Tab fut sans conteste l’une des stars du salon toutes catégories confondues. Petit tour d’horizon de ce que j’ai vu et retenu de cette édition.

Philips

Avec plusieurs centaines de mètres carrés, le stand Philips compte parmi les plus étendus du salon, montrant que la marque néerlandaise fait plus que jamais partie des mastodontes de l’électronique grand public. Rien de très nouveau par rapport à la présentation de Barcelone en février dernier. Notons quand même le nouveau téléviseur Econova qui fait un clin d’œil à l’environnement avec son écran LED ultra-basse consommation, sa télécommande à énergie solaire et son mode hors-tension à zéro consommation, sans oublier un emballage 100% recyclable et un pied table/mur fourni d’origine (ce qui évite d’en acheter un en plus).

Personnalisation, réseaux sociaux et baladeur intelligent Android

Autre nouveauté chez Philips, un service de personnalisation original : Design Your TV, qui permet de se façonner un téléviseur à son goût et assorti aux couleurs de son salon en sélectionnant plusieurs critères au moment de la commande. Design Your TV offre un chois parmi 100 combinaisons possibles, comme la couleur du cadre entourant l’écran (8 teintes disponibles), la taille de l’écran (32 ou 42″), le pied ou la fixation murale ou encore la télécommande. La commande se fera exclusivement par internet et la livraison – gratuite – sera assurée dans un délai de 3 semaines à compter de la commande. Une fois que vous avez choisi votre téléviseur personnalisé, vous pourrez partager votre sélection sur Twitter et Facebook afin de solliciter l’avis de vos amis et savoir enfin si vous êtes un Picasso de l’écran plat ou si vous avez définitivement des goûts de chiotte. Le service Design Your TV, pour le moment disponible uniquement au Royaume-Uni et en Allemagne, sera étendu à toute l’Europe à partir d’Octobre 2010. Si vous voulez vous faire une idée, rendez-vous à cette adresse : www.philips.com/designyourtv.

Enfin, j’ai retenu également l’arrivée du Philips GoGear Connect, entraperçu sous forme de maquette-prototype à Barcelone. Le GoGear Connect, dernier venu dans la gamme GoGear, est un baladeur intelligent qui, si l’on regarde de près les caractéristiques, est certainement l’un des plus avancés du marché quant aux fonctionnalités qu’il propose. Doté du système d’exploitation Android et d’un écran tactile 3,2 pouces de résolution 480×320 et 262.000 couleurs, il propose nativement un nombre de caractéristiques qui pourraient presque faire de l’ombre à un iPod Touch, et qui raviront en tout cas ceux qui préfèrent Android à l’OS d’Apple.

Parmi celles-ci on notera un capteur photo 2 Mpx permettant aussi de filmer des vidéos VGA au format H264 mp4 à 30 images/seconde, un navigateur web, une connexion WiFi N, une puce GPS, et l’accès à tous les services Google que connaissent les habitués d’Android, comme Android Market, YouTube, Google Search, Gmail, Google Talk, Google Maps (sans connexion 3G il faudra télécharger ses cartes en WiFi avant de partir…), et enfin Google Calendar. Côté son et musique, le Philips GoGear embarque une qualité audio FullSound DSP avec un casque à réduction de bruit fourni en série, et le système de gestion musicale SongBird. Enfin, il est doté d’un slot carte mémoire micro-SD. Le baladeur Philips GoGear Connect devrait être disponible dans les prochains jours au prix de 249 euros pour le modèle 16 Go et 299 euros pour le 32 Go.

Fin de la première partie. Lire la deuxième partie de mon compte-rendu sur l’IFA Berlin. Au programme : Samsung Galaxy Tab, la « Web TV » de LG/France télévision et l’hologramme 3D de Sony…


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. L’évolution d’Android depuis la sortie du Droid à la fin de l’année dernière est impressionnante… aucun de ces appareils n’aura le succès des iPod ou de l’iPad, mais ils satisfairont quelques geeks comme moi 😉

  2. Le téléviseur Econova est vraiment mon préféré dont les nouveauté présentées ici. Bon le prix sera aussi fournit en conséquence mais tous les TV devraient aller vers ce système d’économie vue le nombres d’heure ou les téléviseurs sont allumés dans les foyers cela permettra une économie d’énergie non négligeable.

  3. Pingback: IFA Berlin 2010 : ce que j’en ai retenu (2ème partie)

  4. Pingback: Compagnies aériennes : les technologies au service du confort, par petites touches… : 10 choses

Répondre