Suivez-nous

Tech

Il cuisine des steaks au barbecue… et les vend sur Uber Eats !

Pour la BBC, un journaliste a créé un faux restaurant pour voir s’il était facile de tromper le service de livraison Uber Eats. Résultat, il s’est mis à cuisiner des burgers au barbecue dans son jardin avant de les vendre en ligne.

Il y a

  

le

 
Uber Eats barbecue
© Pexels / Jens Mahnke

Il y a quelques jours, la BBC a partagé une enquête portant sur le service de livraison de repas Uber Eats. En effet, celle-ci voulait savoir s’il était possible de créer son propre restaurant et de l’ajouter à la plateforme sans aucune réglementation ni vérification de la part de la firme américaine. Et autant dire l’expérience a particulièrement bien réussi.

Uber Eats valide l’inscription de Best Burger Corporation à sa plateforme

En effet, un journaliste a d’abord créé son faux restaurant de plats à emporter, baptisant celui-ci Best Burger Corporation. Lors de l’enregistrement sur le site web d’Uber Eats, il a contourné la question sur les normes d’hygiène en indiquant qu’il aurait « bientôt » son évaluation.

Uber Eats barbecue burger

Capture d’écran © BBC

Après avoir validé l’inscription sur le site d’Uber Eats, il a reçu quelques documents portant sur la manière de faire fonctionner son restaurant. Puis il s’est mis à cuisiner ses steaks au fond de son jardin, à l’aide d’un barbecue domestique de base.

C’est Mark McGlinn, expert en sécurité alimentaire, qui a passé la première (et seule) commande sur l’application de livraison de repas. Celle-ci a été validée, confirmant que Best Burger Corporation avait été lui-même approuvé par la firme américaine comme étant un restaurant fiable.

La BBC ajoute que le livreur d’Uber Eats a vu que le journaliste faisait ses burgers au barbecue au fond de son jardin, mais qu’il a quand même pris la commande pour la livrer à bon port. Mark McGlinn a donc reçu sa commande quelques minutes plus tard, ce qui l’a amené à déclarer : « Je suis étonné par ce que j’ai vu. Mais aussi, très très alarmé […] Nous sommes dans une situation désespérée si de très grandes plateformes de livraison de nourriture peuvent fonctionner de cette façon ».

Pour sa part, Uber Eats a réagi dans un communiqué en indiquant : « Nous sommes profondément préoccupés par cette violation de notre politique de sécurité alimentaire et nous avons pris des mesures immédiates pour améliorer nos exigences d’inscription. Il est inacceptable qu’un restaurant qui ne répondait pas à nos exigences ait pu utiliser la plateforme ».

Uber Eats
Par : Uber Technologies
4.5 / 5
2,9 M avis
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Jimmy Cram

    30 juin 2019 at 17 h 07 min

    c’est marrant comme histoire

  2. Patrick Huet

    30 juin 2019 at 18 h 55 min

    C’est génial pour le journaliste.
    Il va pouvoir ouvrir une petite entreprise – en règle cette fois-ci.

    Eh oui, cela prouve que n’importe qui peut gagner sa vie (dans les pays anglo-saxon en tous cas) juste en ouvrant une petite affaire de ventes de burger.

    (Mais pourquoi pas aussi de saucisses, de merguez…
    Finalement, c’est très positif comme constat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests