Connect with us
bouygues bouygues

Actualités

Il faudra remercier Kim Kardashian si Twitter nous laisse enfin corriger les tweets

Kim Kardashian essaie de convaincre le patron de Twitter de proposer une fonctionnalité pour corriger les tweets.

Il y a

le

Parmi les fonctionnalités les plus demandées sur Twitter, il y a la possibilité de modifier un tweet après sa publication. Et si un jour, la plateforme de microblogging nous propose enfin cela, ce sera peut-être grâce à Kim Kardashian.

Deux semaines après avoir discuté de la réforme sur les prisons avec le président américain Donald Trump, la star de télé-réalité a annoncé sur Twitter qu’elle a récemment eu une « très bonne » conversation avec le PDG de la plateforme de microblogging, lors de la fête d’anniversaire de Kanye West.

« Je pense qu’il m’a vraiment entendu concernant le bouton d’édition », assure-t-elle. L’information a été plus ou moins confirmée par Jack Dorsey qui a répondu, sur le ton de la plaisanterie : « Maintenant je vois pourquoi j’ai été invité! ».

Comme vous, Kim Kardashian peut aussi faire des fautes de frappe. Et ce n’est pas la première fois qu’elle demande un bouton « Edit » pour Twitter.

> Lire aussi :  Twitter : un nouveau bouton pour activer la timeline chronologique

« Je viens d’envoyer un courriel à Twitter pour voir s’ils peuvent ajouter une fonctionnalité d’édition de sorte que lorsque vous avez mal orthographié quelque chose, vous ne devez pas supprimer & rediffuser », a-t-elle écrit dans un tweet en 2015. Le PDG de la plateforme avait également répondu à ce message, en faisant comprendre qu’il n’exclut pas cette idée : « bonne idée! Nous cherchons toujours des moyens de rendre les choses plus rapides et plus faciles ».

Mais pourquoi Twitter ne propose-t-il pas de bouton Edit (comme sur Facebook) ?

Si cette fonctionnalité permettrait effectivement aux utilisateurs de corriger un tweet sans avoir à supprimer, puis reposter (et sans perdre les likes et les retweets), elle pourrait également être utilisée par des acteurs malveillants pour détourner des retweets, en modifiant le sens d’un message une fois qu’il a été largement relayé.

> Lire aussi :  Sur Twitter, un compte officiel de Google victime d'une arnaque à la crypto

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests