Connect with us

Buzz

Il prétend avoir été placé en garde à vue pour faire « buzzer » sa start-up

Yassine Mahdar a-t-il été un peu trop loin pour faire son opération de promotion ? Peut-être… On vous laisse juger.

Il y a

le

Il prétend avoir été placé en garde à vue pour faire "buzzer" sa start-up

Une publication sur la plateforme Médium

Jusqu’à quel point peut-on aller pour faire la promotion de son entreprise ? Yassine Mahdar n’a pas hésité à pousser le bouchon très loin. Dimanche 4 novembre, il publie un message sur la plateforme Medium.

Au programme, une histoire très détaillée de son arrestation puis de sa garde à vue. Tout commence durant un voyage dans le bus. Yassine Mahdar explique recevoir un coup de téléphone de Leila, sa future stagiaire. Celle-ci serait très motivée et lui ferait donc plein de propositions.

Dans ses réponses, Yassine Mahdar utilise un vocabulaire qui peut aussi bien s’appliquer au marketing qu’au terrorisme. Il parle de target (cible), de convertir, de frapper fort, d’être radical et même de regarder « les vidéos d’Oussama ».

Autant d’éléments qui auraient fait tiqué les autres passagers du bus. Suffisamment pour qu’ils préviennent les forces de l’ordre.

Instant confession pour Yassine Mahdar

Yassine Mahdar détaille avoir été emmené en garde à vue et interrogé sur ses propos. L’occasion de préciser qu’il parle des vidéos d’Oussama Ammar, le fondateur de The Family et pas d’Oussama Ben Laden.

> Lire aussi :  Un adulte battu à Fortnite menace de mort un enfant

Interrogé par la DGSE (qui n’intervient pourtant pas en France), il aurait alors réussi à faire la promotion de sa start-up. De quoi avoir des discussions surréalistes en garde à vue selon lui. Son message a provoqué des critiques incrédules, mais aussi des applaudissements. La préfecture de police a de son côté indiqué n’avoir aucune trace de cette affaire. Interrogé par Numerama, il a reconnu qu’il s’agissait d’une gigantesque manœuvre destinée à faire le buzz.

C’est une véritable opération marketing pour faire le buzz, pour faire connaître ma startup.

Reste à voir si les entreprises apprécieront d’être associées à une telle affaire. En ce qui vous concerne, si vous vous retrouvez vraiment en garde à vue, n’oubliez pas qu’aux Etats-Unis au moins, les forces de l’ordre ne peuvent pas vous forcer à débloquer votre smartphone.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests