Ils veillent sur les blogs

Désormais, les entreprises ne peuvent plus avoir une vision exhaustive des informations qui circulent sur elles sur Internet. La blogosphère rend indispensable la veille informationnelle. Interview très intéressante dans Le Journal Du Net d’un responsable de Factiva, entreprise spécialisée dans la veille informationnelle. Le monsieur a l’air très au fait des dernières évolutions du web

FactivaDésormais, les entreprises ne peuvent plus avoir une vision exhaustive des informations qui circulent sur elles sur Internet. La blogosphère rend indispensable la veille informationnelle.
Interview très intéressante dans Le Journal Du Net d’un responsable de Factiva, entreprise spécialisée dans la veille informationnelle. Le monsieur a l’air très au fait des dernières évolutions du web et de la façon dont on peut mener une étude sur ce qui est dit sur telle ou telle entreprise, notamment via les blogs.
Les propos tenus dans cet article illustrent assez bien ce que je pense du potentiel à mon avis important du développement de métiers de vigie, activités qui peuvent être menées par des indépendants très impliqués dans le blogging et qui pourraient répondre rapidement, efficacement et de manière argumentée à la question « que dit-on de mon entreprise sur le web ? » Bien sûr ces fonctions existent déjà mais la nouveauté c’est qu’aujourd’hui elles peuvent aussi être décentralisées et obtenir de meilleurs rendements grâce aux blogs.

P.S. : tiens au passage on va voir si leur veille est efficace : s’ils trouvent ce billet ils sont invités à mettre un commentaire signé et là on dira respect 😉

MAJ du 12/12 : Pointblog et Shoob en parlent aussi.


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Bonjour,

    Factiva n’est pas le seul a surveiller la blogosphere. Nous proposons également ce type de service en y ajoutant une cartographie des relais d’influence(www.troover.com/influence).

    Et nous, nous surveillons nos concurrents … et avons détecté
    votre billet !

    FJB
    fjb.blogs.com/weblog

  2. Bien joué. Alors on a d’un côté une boîte dont on parle et qui ne le sait pas et de l’autre une boîte dont on ne parle pas et qui le sait 😉

Répondre