Suivez-nous

Ordinateurs

Incapable de s’approvisionner, Huawei annule le lancement d’un MateBook

Si la division smartphone de Huawei peut survivre aux problèmes américains de la marque chinoise, pour les PC, la situation est plus compliquée.

Il y a

le

Le HUAWEI MateBook X Pro, présenté en février 2019
Le HUAWEI MateBook X Pro, présenté en février 2019 / Image : Huawei

Les différends entre Washington et Pékin semblent loin de se résoudre. Et si Huawei, blacklisté par les États-Unis, est confiant pour sa division mobile (qui commercialise le P30 Pro), pour les ordinateurs, les choses sont plus compliquées.

D’après un article publié par CNBC, Huawei a annulé le lancement d’un nouvel ordinateur MateBook à cause de ses problèmes américains. Sans indiquer quelle était la date prévue pour ce lancement, Richard Yu, responsable des smartphones et des ordinateurs Huawei, a indiqué au média américain que ce lancement a été repoussé pour une date indéterminée. « Nous ne pouvons pas fournir le PC », a-t-il déclaré, tout en indiquant que cela est « regrettable ».

Quand le nouveau PC MateBook de Huawei pourrait-il être lancé ? Richard Yu admet que cela dépendra de la liste des entités bannies par les USA. Toujours d’après CNBC, Huawei n’exclut pas l’abandon de ce modèle si la situation avec les États-Unis n’évolue pas.

Huawei dépend encore trop des États-Unis pour les ordinateurs

En ce qui concerne les smartphones, Huawei semble avoir acquis un niveau d’indépendance élevé vis-à-vis des technologies américaines. Il fabrique ses propres composants et actuellement, de nombreuses rumeurs concernant le lancement de HongMeng OS, son OS alternatif pour se passer des services de Google, sont déjà nombreuses.

Mais pour les ordinateurs, Huawei semble incapable pour le moment de se passer des sociétés comme Intel pour les processeurs ou Microsoft pour l’OS Windows 10.

Bien entendu, le chiffre d’affaires généré par les ordinateurs Huawei est moindre par rapport à celui que génèrent les smartphones (actuellement, Huawei est à la seconde place devant Apple). Néanmoins, l’entreprise avait aussi de grandes ambitions dans l’industrie des PC. Et d’après un article de Gizmodo, la branche PC de Huawei aurait même été en mesure de faire des bénéfices à partir de cette année s’il n’y avait pas le décret hostile signé par Donald Trump.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. anonyme

    13 juin 2019 at 14 h 37 min

    cet article résume parfaitement la situation en informatique (particuliers et entreprises)-toute cette industrie est totalement et beaucoup trop dépendante de windows
    il aurait fallu d’autres OS (apple étant à part),qui aurait permis une saine concurrence,ce qui existe dans toute les autres industries (les commerces,la fabrication,boeing/airbus,l’automobile,etc..) tout le monde (les états,l’europe) ont toutes accepté cette situation-alors…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests