[Infographie] Facebook vs. Twitter vs. Google+ en deux et simples images

Deux petites images qui rappellent et qui résument les fonctionnalités que nous offrent les trois réseaux sociaux, Google+, Facebook et Twitter. On peut remarquer que quelques réseaux sociaux ne sont pas vraiment comparables.

Deux petites images qui rappellent et qui résument les fonctionnalités que nous offrent les trois réseaux sociaux, Google+, Facebook et Twitter. On peut remarquer que quelques réseaux sociaux ne sont pas vraiment comparables.

(Source image 1Source image 2)


38 commentaires

  1. Pour le second schéma, on pourrait ajouter un point au deux.
    Il est possible de faire du re-sharing sur Facebook (ça met un petit message Via). Et les « inline media » sont maintenant présent dans twitter avec l’affichage des images directement dans les posts..

  2. pas d’accord avec l’info sur twitter :
    « Contents I publish… will be visible to my followers! »

    Ce n’est pas exactement ça : c’est visible par tous les abonnées twitter, mais les followers n’ont pas à chercher le twit, l’info est « poussée » à eux.

  3. Les gens voient mon contenu s’ils m’ont mis dans un Cercle. OK. Mais pour ceux qui ne sont pas dans un de mes cercles mais qui me « follow », si je ne publie pas en « public », j’espère qu’ils ne voient rien. Ou alors c’est à ça que sert « cercles étendus » ? Parce que tout le monde n’a pas envie de mélanger Twitter et Facebook, or G+ ressemble à ça et pour les utilisateurs non-avertis (comme moi), c’est un peu un casse-tête qui pourrait couter cher à Google pour accéder au vrai grand public, celui qui est sur FB.

  4. Pingback: [Infographie] Facebook vs. Twitter vs. Google+ en deux et simples images | La revue de presse de Mag2com#7 | Scoop.it

  5. Pour tout le monde, juste pour que vous sachiez que je ne suis pas l’auteur de cette infographie, mais qu’elles sont tirées du lien suivant: http://blog.stefanoepifani.it/.....h-version/ . En l’occurrence, je reconnais qu’il y a pas mal d’erreurs, d’ailleurs il est impossible (enfin je doute) que Google ait payé ce blog, parce qu’il n’est pas vraiment célebre, cependant l’infographie a pour objectif de vous montrer que dans une multitude de domaines, Google+, Twitter et Facebook ne sont pas vraiment comparables, alors que dans d’autres domaines ils le sont.
    Par ailleurs, je pense personnellement que Google+ sera un véritable échec.

  6. Pingback: [Infographie] Facebook vs. Twitter vs. Google+ en deux et simples images | resaux sociaux | Scoop.it

  7. Il manque des comparaisons sur la façon dont les gens peuvent être espionné et localisé via les réseaux sociaux, aussi bien par le site lui même (violence de l’ad tracking) ou bien par les autres utilisateurs.

    Pour être précis, il faudrait aussi préciser à quel point ces comportements nuisibles sont répandu et à quel point les autres utilisateurs en ont conscience et s’en protège.

    Quoi ? Oh, ne faites pas les surpris, tout le monde sait que les réseaux sociaux sont aussi utilisé pour ça.

  8. Google plus offre de bonnes et nouvelles fonctionnalités (cercle, chat vidéo). Cependant, s’il ne sorte pas rapidement leur version en public, il se pourrait que Facebook est préparé un équivalent aux cercles…
    Bonne article, merci au rédacteur

  9. Pingback: Twitted by DreeyAb

  10. Pingback: Twitted by CG71Qc

  11. Bonjour,
    Merci pour le travail que tu accomplis.
    Lecteur assidu de ce blog, j’ai décidé de me lancer dans ma spécialité.
    Pour cela, j’ai une question afin de ne pas commettre une erreur dès ma première action: les noms de domaines comportant un accent (ex: http://www.karaté.com) fonctionnent-ils correctement ? Est-ce pénalisant pour le référencement et est-ce que je risque quelque chose s’il existe déjà un gros acteur du marché avec le même nom de domaine sans accent ?
    Merci d’avance et continue comme ça !
    Louis

  12. @Louis pour faire ton site web, il est parfaitement impossible davoir un nom de domaine avec accents. Trouve un autre nom sans accents bien sur mais aussi invente un nom qui secarte des autres sites, sinon tes lecteurs pourront faire une confusion en tapant lurl. Je te conseilles aussi le .com ou .net pour que les moteurs de recherche affichent des resultats plus pertinents menant a ton site web.

    Pour tous, l’infographie a etee extraite, c’est tout.. Mais je voudrais juste preciser une remarque trop importante, cest que facebook a une arme tres fatale, cest la ‘facebook fashion’, si vous voulez, en tout cas je vais publier bientot un article dessus. Il ne faut pas juste comparer le nombre de fonctionnalites, mais aussi un certain esprit que dispose chaque reseau social, breff vous en saurez un peu plus dans un prochain articlet

  13. Sur facebook je contrôle aussi qui consulte mes publications via les listes d’amis.
    Via le petit cadenas sous la zone de texte « statut », il est possible d’autoriser une liste, plusieurs listes, un ami ou plusieurs amis de voir le statut que je suis sur le point de publier ou les en empêcher.

  14. Pingback: [Infographie] Facebook vs. Twitter vs. Google+ en deux et simples images | Médias sociaux | Scoop.it

  15. Pingback: [Infographie] Facebook vs. Twitter vs. Google+ en deux et simples images | MediaSociaux infos | Scoop.it

  16. Pingback: [Infographie] Facebook vs. Twitter vs. Google+ en deux et simples images | Social media - news et Stratégies | Scoop.it

  17. Mon avis :
    Le « one-way-following » fait que Google+ est bien plus comparable à twitter qu’à facebook qui lui est plus un carnet d’adresse perso amélioré.
    Google+ c’est comme twitter, un reseau de partage, mais avec des fonctionnalité en plus : le multimedia et le principe des cercles.

    Le problème ce sont les cercles :
    1. On ne peut pas encore, comme avec facebook, exclure un cercle lors d’un partage,
    2. en fait il faudrait 2 type de cercles : des cercles perso (invisible) pour filtré ce qu’on reçoit, et des « feed » public auxquels les followers pourraient s’abonner ou pas,
    3. et même si, contrairement à facebook, google+ à fait un gros effort pour éduquer ses utilisateurs à l’utilisation des cercles, je pense que 75% ne pigent toujours pas vraiment l’intérêt.

  18. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » Sachem Olivier

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies