Inoveum met une dose de 2.0 dans le C.V.

Quand on a la chance d’avoir un job, qu’on soit salarié, indépendant ou gérant de société, on s’intéresse assez peu à ce qui se passe là-bas, de l’autre côté, au pays des chercheurs d’emplois (qui peuvent être aussi déjà en poste, on est bien d’accord). Sorti de Monster ou Cadremploi, connus de réputation, j’avoue humblement

Quand on a la chance d’avoir un job, qu’on soit salarié, indépendant ou gérant de société, on s’intéresse assez peu à ce qui se passe là-bas, de l’autre côté, au pays des chercheurs d’emplois (qui peuvent être aussi déjà en poste, on est bien d’accord).

Innoveum

Sorti de Monster ou Cadremploi, connus de réputation, j’avoue humblement que je ne sais pas trop ce qui se pratique actuellement sur la toile dans ce domaine, et notamment s’il existe des services innovants, et lesquels.
C’est pourquoi je suis assez séduit par Inoveum, qui à mon avis va faire parler de lui d’ici peu, quand la première beta publique sera disponible.
Inoveum (par contre, le nom…) est un site qui va permettre de créer – composer devrait-on dire – son CV directement et gratuitement en ligne, à partir d’une interface basée sur des modèles et des formulaires.
Les premières informations laissent penser que le système fait appel à d’astucieuses fonctions en Ajax afin que l’internaute puisse immédiatement et en temps réel les modifications qu’il apporte et les informations qu’il saisit, sans avoir à recharger la page.
Un autre service innovant du site consiste en une aide à la rédaction de CV en temps réel, mais je ne dispose pas de plus d’informations sur ce point.
Innoveum Une fois votre CV enregistré, vous pourrez le partager, l’envoyer par email, l’enregistrer sur votre bureau au format Word et PDF, des fonctions qui me rappellent finalement assez Writely Google Docs, les gabarits de CV en plus.

L’interface paraît à la vue des premiers écrans très agréable, dans l’air du temps et particulièrement claire.
Quand au modèle économique, rien n’est précisé pour le moment, mais on peut déjà imaginer à la vue de ces mêmes captures d’écrans qu’il pourrait reposer en partie sur la vente d’ouvrages liés à la thématique du site, et d’autre part dans l’attribution d’espaces rédactionnels à différents acteurs du recrutement.
Un site qui donnerait presque envie de perdre son job, dis-donc.


Nos dernières vidéos

17 commentaires

  1. Perdre son job… Faut pas exagérer quand même ! Comme tu l’as dit au début, on n’a pas besoin d’être sans emploi pour en chercher un autre ! :-p

  2. C’est vrai que le nom… n’a pas forcément été bien choisi mais je pense que ces petits jeunes, sortant d’une excellente école, vont aider beaucoup de personnes à réaliser un beau CV en ligne gratuitement.
    Un bon coup dans le marché du CV en ligne surchargé par des entreprises côtées en bourse!
    Bravo à ces deux entrepreneurs.

  3. Une innovation dans le secteur de la recherche d’emploi, c’est streamjobs.net qui utilise la technologie P2P pour la diffusion et la qualification des CV.
    Pas encore testé, mais le principe m’a l’air hyper puissant !

  4. C’est vrai que le nom… n’a pas forcément été bien choisi mais je pense que ces petits jeunes, sortant d’une excellente école, vont aider beaucoup de personnes à réaliser un beau CV en ligne gratuitement.

  5. Bonne question.
    Difficile de rapporter l’importance d’une langue au nombre de ses locuteurs.
    Personnellement, je pense que l’attention qu’on devrait leur porter est inversement proportionnelle au nombre de personnes qui la parlent. Ceci dans une logique de sauvegarde. Je pense qu’à chaque fois qu’une langue disparait, c’est une partie de notre patrimoine et de notre culture qui s’en va.

  6. salut !
    je viens de découvrir votre blog.
    c’est géniale!!!!! j’adore vos photos et vous êtes doué pour les commentaires. bravo!!
    continuez. je vous ai entré dans mes favoris.vous pouvez m’envoyer 1 mail si vous le désirez , y’a aucun soucis.
    merci pour ses belles images.
    comment on crait son "blog" ???
    a bientôt
    mag

  7. L’hypnose nous guette, nouveaux derviches faisant corps avec nos impressions, ce qui est imprimé sur le nitrate ou le celluloïd, le cinéma.

Répondre