Suivez-nous

Réseaux sociaux

Instagram fait face à une affaire de récupération de données personnelles

Instagram vient de bloquer l’un de ses partenaires de confiance : HYP3R. La société utilisait le réseau social pour collecter des données personnelles, en violant la confidentialité des utilisateurs.

Il y a

  

le

 
instagram
© Unsplash / Luke van Zyl

Instagram va devenir « Instagram from Facebook ». Un changement de nom pour rappeler l’appartenance du réseau social à l’empire de Mark Zuckerberg, de son influence à ses dérives. Après Cambridge Analytica en mars 2018 avec Facebook, Instagram va aussi devoir se défendre d’une dérive : HYP3R, l’un de ses plus gros partenaires publicitaires « de confiance », récupérait des données confidentielles des utilisateurs de la plateforme. Des stories aux données de localisation, et aurait exploité « une faille de sécurité ».

Un article publié par Business Insider vient de rendre publique l’information, mentionnant également le fait qu’Instagram vient de supprimer ses contrats avec la société marketing californienne, basée à San Francisco.

HYP3R exploitait les données personnelles des utilisateurs Instagram

Son activité ne rend pas vraiment surprenante sa conduite. Partenaire dit « de confiance » par Instagram, la société de marketing HYP3R vend à ses clients des données « géosociales », permettant à des marques de mieux cibler leurs clients, pour par la suite les fidéliser à leurs produits.

Pour se faire, l’utilisation de données personnelles est requise, et HYP3R semble avoir utilisé ses liens stratégiques avec Instagram pour se les procurer.

Selon Business Insider, l’entreprise créée en 2015 aurait notamment stocké les stories d’utilisateurs. En utilisant « une faille de sécurité » et une « combinaison d’erreurs de configuration » de la part d’Instagram, HYP3R a pu s’accaparer des données de localisation de multiples comptes Instagram, mais également les informations sur la biographie et les followers de chacun.

Au sujet des géolocalisations, le rapport de BI indique qu’HYP3R aurait utilisé une fonctionnalité n’étant plus disponible aujourd’hui, donnant accès aux professionnels de visualiser la localisation des différentes pages Instagram.

Instagram se protège et supprime HYP3R de son réseau social

L’entreprise détenue par Facebook ne souhaite pas revivre un nouvel épisode faisant une nouvelle fois perdre la confiance des utilisateurs dans les différentes applications du groupe Facebook. Pourtant, Facebook, qui a réagi au dossier de Business Insider, communiquait ne pas avoir su la nouvelle, ce qui semble aujourd’hui douteux.

En tout cas, le réseau social Instagram explique avoir cerné la faille exploitée par HYP3R, et corrigerait la défaillance. L’objectif sera certainement d’aller au plus vite, afin d’éviter que l’affaire ne prenne une importance médiatique de taille, alors que Facebook vient de payer 5 milliards de dollars à la FTC, pour régler le chapitre de Cambridge Analytica.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests