Suivez-nous

Réseaux sociaux

Instagram : votre photo de profil en dit long sur votre personnalité

Un algorithme permet d’analyser l’état psychologique d’une personne en observant sa photo de profil sur Instagram.

Publié le

 
Instagram app
© Unsplash / Brett Jordan

Et si votre photo de profil sur Instagram en disait bien plus que vous ne le pensiez ? C’est en tout cas le point de départ d’un travail passionnant mené par des chercheurs de l’université ouverte de Catalogne.

Mohammad Mahdi Dehshibi, l’auteur principal de cette étude, en est en effet persuadé : « La façon dont nous nous présentons sur les réseaux sociaux peut fournir des informations utiles sur les comportements, les personnalités, les perspectives, les motivations et les besoins ».

Selfie ou photo de groupe ? Sur Instagram, les détails sont révélateurs

Les scientifiques ont donc travaillé sur un algorithme fonctionnant sur le modèle du deep learning. Pour bâtir leur intelligence artificielle, ces derniers se sont appuyé sur une base de données solide comprenant 30 000 images, légendes et commentaires postés sur Instagram. Pour éviter les biais culturels, des comptes de personnes s’exprimant en langue espagnole et en langue persane ont été choisis.

Leur analyse se base sur le concept de théorie du choix proposé par le psychiatre américain William Glasser. Selon lui, les êtres humains ont cinq besoins en commun : appartenance, pouvoir, liberté, plaisir, et survie. Dès lors, et selon les personnalités de chacun d’entre nous, certains de ces besoins sont recherchés à un moment donné et c’est justement cet état d’esprit qu’il serait possible de déceler en observant de près nos photos postés sur Instagram.

Pour expliquer la logique de cette analyse, Mohammad Mahdi Dehshibi précise : « Imaginez qu’un cycliste gravisse une montagne et qu’au sommet, il puisse choisir entre partager un selfie et une photo de groupe. S’il choisit le selfie, nous percevons un besoin de pouvoir, mais s’il choisit l’autre option, nous pouvons en conclure que la personne ne cherche pas seulement à s’amuser mais aussi à satisfaire son besoin d’appartenance ».

Si nous ne disposons pas de données chiffrées, ce travail donne en tout cas une piste de travail très stimulante et pourrait notamment permettre d’améliorer les diagnostics et le traitement de personnes souffrant de problèmes de santé mentale.

À noter que ce n’est clairement pas la première fois que la technologie est mise à contribution pour gérer ce genre de problématiques. Pour ne citer qu’un seul exemple, nous vous parlions il y a deux ans de cette application développée par des chercheurs canadiens qui permet de surveiller la santé mentale de ses utilisateurs.

Instagram
Instagram
Par : Instagram, Inc.
4.3 / 5
142,7 M avis
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Johan

    12 juin 2022 à 16 h 52 min

    “S’il choisit le selfie, nous percevons un besoin de pouvoir, mais s’il choisit l’autre option, nous pouvons en conclure que la personne ne cherche pas seulement à s’amuser mais aussi à satisfaire son besoin d’appartenance ».

    Ou peut être juste qu’on en a rien à f**tre des autres et qu’on est allé jusqu’au sommet pour notre simple plaisir personnel et qu’on est fier de le montrer. Sans être une question de ‘pouvoir’

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests