Connect with us
bouygues bouygues

Actualités

Intelligence artificielle, place de marché, Cloud… comment Dassault Systèmes veut devenir « l’Amazon des ingénieurs »

Gian Paolo Bassi, PDG de SOLIDWORKS, a annoncé une vision audacieuse pour la maison mère Dassault Systèmes à SOLIDWORKS World 2018 : « Nous voulons devenir l’Amazon des ingénieurs ».

Il y a

le

Il y a quelques jours se tenait à Los Angeles la grande convention annuelle Solidworks World 2018, un salon-conférence qui réunit sous la bannière de Dassault Systèmes le gratin des utilisateurs, intégrateurs et ingénieurs de ses solutions de conception 3D, avec pour cette édition une punchline : la « renaissance industrielle », une renaissance davantage fondée sur l’humain que sur la machine, selon Gian Paolo Bassi, CEO de Solidworks. Nous y étions.

Parmi les nombreuses annonces faites lors de ces trois jours intenses de conférences, expositions et ateliers autour de l’avenir de la 3D, certaines ont davantage retenu l’attention car elles s’inscrivent dans une actualité qui dépasse largement le seul cadre de l’ingénierie de design et trois dimensions. Parmi elles la nouvelle place de marché 3DEXPERIENCE Marketplace et la prospective sur l’introduction de l’intelligence artificielle au sein des outils de design 3D.

3DEXPERIENCE Marketplace, l’Amazon de la conception 3D

C’était l’annonce phare de la plénière d’ouverture. Dassault Systèmes lance sa propre plateforme en ligne, 3DEXPERIENCE Marketplace. Une nouvelle place de marché sur le modèle de celle d’Amazon, mais réservée aux ingénieurs spécialisés dans la 3D, qui y trouveront le moyen « le plus transparent » de faire fabriquer leurs pièces et de collaborer avec les principaux fabricants numériques en ligne dans le monde entier à travers tous les processus de fabrication: impression 3D, usinage CNC, moulage par injection, tôlerie et plus encore.

Il s’agit en fait d’un écosystème qui permettra aux entreprises innovantes dans le domaine de la 3D de collaborer avec d’autres industriels et fournisseurs de services.

Selon Dassault Systèmes, « Cette marketplace disponible sur le cloud est une nouvelle plateforme de transaction pour le design numérique, l’ingénierie et la fabrication, avec pour ambition de transformer le monde industriel comme la plus grande marketplace grand public en ligne a transformé la distribution classique et les fournisseurs de services de mobilité ont transformé les transports. »

3DEXPERIENCE Marketplace est une plate-forme de négoce dans le Cloud qui relie les ingénieurs, les concepteurs et les fabricants. Une plateforme qui s’organise principalement autour de sections : Make et PartSupply, qui offrent respectivement la fabrication à la demande et l’approvisionnement intelligent de pièces.

3DEXPERIENCE Marketplace Make veut capitaliser sur cette tendance qui indique que la fabrication à la demande devient de plus en plus importante. 3DEXPERIENCE Marketplace compte actuellement 50 fabricants numériques avec plus de 500 machines, et fournit une interface pour connecter facilement les concepteurs et les fabricants.

3DEXPERIENCE Marketplace PartSupply permet quant à elle aux utilisateurs de rechercher et télécharger plus de 30 millions de composants mécaniques auprès de 600 fournisseurs. Une fois qu’un composant approprié est trouvé, il peut être inséré directement dans SOLIDWORKS et CATIA, les deux solutions logicielles de Dassault Systèmes à partir de l’interface Marketplace intégrée.

La place de marché gère également tous les aspects des transactions entre acheteurs et vendeurs, en gardant un registre des paiements et de la facturation pour faciliter l’échange pour les deux parties. Selon Bernard Charlès, PDG de Dassault Systèmes, « 3DExperience Marketplace transforme la supply chain en chaîne de valeur : une entreprise sociale virtuelle unique, introduisant une nouvelle approche en matière de relations commerciales, d’innovation et de création de la valeur dans l’industrie. Les plateformes et les marketplaces en ligne ont déjà transformé la distribution, les transports et l’hôtellerie. Préparez-vous ! Le monde industriel va suivre. »

3DEXPERIENCE Social Collaboration Services : le Google Drive de la 3D

Pas avares en références, les responsables de Dassault Systèmes comparent leur deuxième nouveauté annoncée, 3DEXPERIENCE Social Collaboration Services, à une sorte de Google Drive des professionnels du secteur. Dassault Systèmes vient donc d’ajouter de nouveaux services de collaboration sociale, destinés à fournir une opportunité de brainstorming dans un environnement collaboratif et sécurisé. Ces services s’adressent aux membres d’une équipe principalement dans les phases initiales parfois un peu difficiles d’un projet d’ingénierie, lorsque les idées viennent de toutes les directions. Grâce à ces outils, les personnes qui travaillent sur un projet peuvent travailler ensemble dans un cadre organisé pour tirer le meilleur parti des premières étapes de la planification. Ainsi La plate-forme 3DEXPERIENCE sur le Cloud propose un service tout-en-un transparent sur le Cloud avec un accès immédiat et commun au plus grand portefeuille d’applications.

> Lire aussi :  [Vidéo] Cette maison imprimée en 3D coûte moins cher qu'un iPhone

Quand l’intelligence artificielle s’invitera dans l’ingénierie logicielle 3D, un peu de prospective

J’étais curieux de savoir ce que Dassault Systèmes avait dans sa manche en matière d’IA et comment celle-ci pouvait s’inclure dans ses logiciels. Nous avons eu des réponses détaillées lors d’un atelier qui ressemblait cependant davantage à un exercice de style en mode prospective qu’à de vraies annonces concrètes. Ce qui ne rendait pas pour autant le sujet moins intéressant.

L’industrie de l’IA devrait atteindre 16 milliards de dollars d’ici 2022, selon une projection de la firme de recherche MarketsandMarkets. Bien que l’intelligence artificielle fasse déjà partie des fonctionnalités de Solidworks depuis de nombreuses années, elle n’ a pas encore été mise à l’honneur bien avant les mises à jour du logiciel en 2018, car selon Gian Paolo Bassi, PDG de SOLIDWORKS, « l’intelligence artificielle n’ a pas encore de définition universelle dans aucune industrie ».

La reconnaissance des caractéristiques et des caractères, une fonctionnalité à base d’IA depuis de nombreuses années, fait partie du système Solidworks. En fait, ils sont tellement standard que beaucoup d’utilisateurs ne reconnaissent peut-être pas la composante IA de ces fonctionnalités – jusqu’ à ce qu’ils commencent, par exemple, à taper un mot mal orthographié qu’ils utilisent fréquemment et qu’ils voient ce mot corrigé automatiquement. L’outil peut utiliser les informations saisies par le concepteur pour proposer des suggestions sur la forme du design. Il aide également les ingénieurs à prendre de meilleures décisions en les libérant de la conception de géométries de bas niveau. Les ingénieurs auront une forme réelle qu’ils pourront utiliser comme base, mais dans la plupart des situations, ils ajouteront quelque chose pour des raisons esthétiques ou fonctionnelles.

> Lire aussi :  L’Édito Hebdo : sur les smartphones, l'algorithme plus fort que la machine, et des voitures de salon

Lors ce cette keynote, trois domaines principaux ont été mis en évidence comme potentiellement impactés par l’intelligence artificielle dans l’ingénierie de conception 3D : l’optimisation, la production et la sécurité. Concernant l’optimisation, l’IA peut aider à développer plus rapidement des designs plus légers et moins gourmands en ressources, mais également à imiter la nature. En matière de production, l’IA peut recommander des méthodes favorisant un temps de production plus court ainsi qu’une maintenance prédictive. Enfin, en ce qui concerne la sécurité, une conception à base d’intelligence artificielle permettra de mieux cadrer et définir les tests à mener tout en identifiant mieux les points faibles d’une pièce donnée.

Imprimantes HP, avions supersoniques et prothèses bon marché

Parmi les autres annonces de ce Solidworks 2018, on retiendra principalement que HP élargit sa gamme d’imprimantes 3D avec le lancement de sa nouvelle gamme d’imprimantes 3D Jet Fusion 300 / 500, dotées d’une technologie d’impression 3D qui permet aux fabricants de produire des pièces fonctionnelles de qualité technique en couleur, noir ou blanc – avec contrôle voxel – en une fraction de temps par rapport à d’autres solutions. En fonction de la configuration et des préférences de couleur, les séries Jet Fusion 300 / 500 sont disponibles à partir de 50 000 $, ce qui permet aux petites et moyennes équipes de développement de produits et aux entreprises de conception, aux entrepreneurs, aux universités et aux instituts de recherche d’accéder à la technologie d’impression HP Multi Jet Fusion.

Par ailleurs, les puissants logiciels de conception 3D pourraient bien faciliter le retour des avions supersoniques. La startup de Denver Boom Supersonic est en train de développer un avion de ligne Mach 2.2 que la compagnie espère être assez économique pour fonctionner avec des tarifs de classe affaires. Boom prévoit de développer un premier modèle, le XB-1, son démonstrateur supersonique qui devrait être capable de voler 2,6 fois plus vite que n’importe quel autre avion sur le marché.
Enfin, Stratasys fait équipe avec Dassault Systèmes et Easton LaChappelle, pour une importante initiative d’impression 3D de prothèses. Stratasys deviendra le fournisseur exclusif de la technologie d’impression 3D, inaugurant ainsi une nouvelle ère de bras conçus sur mesure, peu coûteux et hautement fonctionnels pour ceux qui en ont le plus besoin. Unlimited Tomorrow collaborera pleinement avec Stratasys pour la recherche, le développement et la production de ces prothèses, renforçant ainsi les investissements actuels et futurs de l’entreprise en matière de responsabilité sociale.

Je ne pourrai pas terminer ce reportage sans un coup de cœur personnel : cette fois c’est le URB-E, cette sorte d’hybride entre mini-vélo et trottinette électrique, pliable mais performant, lui aussi conçu avec Solidworks, et qui a fait le bonheur de certains participants, qui ne se déplaçaient plus qu’aux commandes de l’engin entre leur hôtel de Downtown Los Angeles et le centre de congrès.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests