Suivez-nous

Internet

Internet : 1 enfant sur 3 partage des données personnelles avec un étranger…

Selon une récente étude britannique menée sur 2000 enfants âgés de 8 à 13 ans, nombreux sont ceux qui dévoilent des informations privées avec des inconnus…

Il y a

le

Arnaque webcam ransomware Hadopi
© Pxhere

Une étude menée sur 2000 enfants de 8 à 13 ans

De YouTube à Snapchat, en passant par Facebook, Twitter et Instagram, le monde moderne propose son lot de réseaux sociaux et autres plateformes visant à échanger, à partager, à communiquer… Evidemment, de plus en plus de jeunes sont adeptes de ces différents sites web et applications mobiles, et cela entraîne (forcément) des abus. Une récente étude menée par O2 a notamment révélé quelques comportements particulièrement dangereux de la part de nos chères têtes blondes…

En effet, l’étude, menée sur pas moins de 2000 enfants (de 8 à 13 ans), a porté sur leurs habitudes en ligne, et les différentes informations partagées par ces derniers sur les réseaux sociaux. De quoi permettre à O2 d’annoncer que 29% (soit environ 1 enfant sur 3) des enfants interrogés admettent avoir communiqué des informations personnelles à des étrangers rencontrés sur ces mêmes réseaux sociaux.

L’étude s’est également penchée sur les différents profils affichés sur les réseaux sociaux, et environ 1 compte sur 4 affiche publiquement une adresse mail, tandis que 8% des utilisateurs affichent… leur numéro de téléphone. L’étude démontre également que les enfants sont particulièrement fiers d’exhiber en ligne le nom de leur animal de compagnie (25%) ainsi que l’école dans laquelle ils sont inscrits (24%).

L’activité web encore trop peu surveillée par les parents

Pour Ann Pickering, chez O2 : « Les applications et les médias sociaux sont un excellent moyen de rester en contact avec ses amis et de se sentir moins seul, mais il est essentiel que les parents comprennent et parlent à leurs enfants des dangers potentiels. » Toutefois, via cette même étude, on apprend que seulement 37% des enfants annoncent que leurs parents comprennent le fonctionnement de YouTube, contre à peine 10% pour le fonctionnement de Snapchat et Roblox.

L’Association Child Safety Online annonce ainsi que si 82% des parents expliquent l’importance de la ceinture de sécurité à leurs enfants, que si 81% d’entre eux apprennent à leurs enfants que l’on peut dire « non » à une proposition, ils ne sont que 35% à vérifier ce que postent leurs enfants sur le web…

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests