iPad : si j’étais Apple je m’inquiéterais

La fièvre autour de l’iPad retombe tranquillement et c’est maintenant le temps plus calme où l’analyse à froid prend le pas sur la folie des annonces. Et si l’annonce de l’iPad a soulevé un enthousiasme poli mais modéré, sans toutefois le fameux effet wow attendu, le moins que l’on puisse dire à la lecture des

La fièvre autour de l’iPad retombe tranquillement et c’est maintenant le temps plus calme où l’analyse à froid prend le pas sur la folie des annonces. Et si l’annonce de l’iPad a soulevé un enthousiasme poli mais modéré, sans toutefois le fameux effet wow attendu, le moins que l’on puisse dire à la lecture des nombreux billets publiés après coup sur les blogs et sites high tech, mais aussi dans les médias non spécialisés, est que la tendance est plutôt au buzz négatif, ou tout du moins, mitigé.

Génial, l’iPad est un gros iPod Touch. Zut, l’iPad n’est qu’un gros iPod Touch.

Je ne compte plus les articles de fond, documentés et argumentés qui s’expriment clairement en défaveur de l’iPad, lui reprochant principalement ce que l’on reproche souvent aux produits Apple : ses limites logicielles et techniques (pas de Flash player, pas de port USB, pas de webcam…), et son manque d’ouverture (DRM, iTunes obligatoire…), mais aussi l’ergonomie de ce type de terminal : iPad : La Tablette faite-elle Loi ? Des reproches connus que l’on adressait déjà à l’iPhone, me direz-vous, qui ne l’ont pas empêché de se vendre par millions. Oui mais voilà : le temps internet passe vite, très vite, et les choses évoluent au même rythme. Ce qui pouvait encore passer sur un smartphone n’est plus toléré sur une tablette qui se veut, selon Steve Jobs lui-même, une machine révolutionnaire « bien plus performante qu’un netbook ». Mais au-delà des éditorialistes, qui donnent déjà la tendance, ce sont les commentaires dans les blogs (à commencer par ici et ici) qui sont édifiants : je n’ai pas fait d’étude statistique ni d’analyse sémantique exhaustive mais il suffit de parcourir les discussions pour comprendre que, en l’état, une majorité significative (que j’évalue à 70%) des commentateurs disent qu’ils n’achèteront pas l’iPad. Bien sûr on sait que les réactions à chaud, qu’elles soient excessivement positives ou négatives, ne sont qu’une photographie d’un moment donné, qu’elles ne sont pas significatives d’une véritable intention, et qu’elles ont tendance à se niveler avec le temps : il y aura certainement plus d’acheteurs de l’iPad dans deux mois que les commentaires du web ne le laissent entendre aujourd’hui. L’effet de curiosité poussera au moins même les plus sceptiques à aller voir l’engin dans leur Apple Store ou Fnac favoris, et on sait ce qu’il advient souvent dans ce cas : une fois que vous avez le bijou en main, vous êtes mort. Le désir déclenche l’achat d’impulsion, vous faisant soudainement oublier les défaut énervants de la machine. A condition bien sûr d’avoir au moins 499 dollros (c’est la monnaie Apple : 1 dollar égale 1 euro) dans la poche.

Apple en panne d’amour ?

Les temps ont changé. Ce que l’on pardonnait encore à Apple il y a quelques années (je situe le pic de l’Applemania à la sortie du premier iPhone) fait aujourd’hui l’objet de beaucoup moins de mansuétude. Parce-qu’il y a encore quelques années Apple était le challenger, le trublion, le petit surdoué branché qui titillait les mastodontes. Celui qui possédait des parts de marché tellement marginales que même Wall Street s’en tamponnait le coquillard (mais plus maintenant). Posséder un produit Apple constituait un signe distinctif, et vous classait d’emblée dans une catégorie à part, un peu au-dessus de la mêlée (y compris pour les tarifs) des beaufs à PC (disclaimer : je suis un beauf à PC). Oui mais voilà : à force d’être surdoué et de proposer des produits aussi réussis que sexy et onéreux (et donc à forte marge), Apple est devenu un mastodonte, entrant dans le club très privé des entreprises qui font un chiffre d’affaire de plus de cinquante milliards de dollars. Et là ça rigole plus : en même temps qu’Apple grossit, la marque s’institutionnalise et, pire, se banalise. Et du coup le discours des internautes vis-à-vis d’elle se fait moins bienveillant et plus acerbe. J’ai constaté ces changements y compris chez des utilisateurs convaincus de la marque à la pomme : leur amour de la firme de Cupertino et de ses produits atteint ses limites, et l’iPad pourrait bien faire les frais de cette désaffection. Même si pour le coup j’aurais un point de vue plus proche de celui exprimé par Laurent Gloaguen : si l’on souhaite juger de la révolution de l’iPad et de sa portée, il faut utiliser une grille d’analyse “consumer electronics” plutôt que “geek-informatique”.

Encore un petit effort monsieur Jobs

Pour toutes ces raisons, si j’étais Apple, je m’inquiéterais, et je profiterais des deux mois qu’il reste avant la sortie de l’iPad pour redresser la barre en lui adjoignant rapidement au moins un port USB ou SD, et une compatibilité avec Flash. Pour la webcam, tant pis. Car il n’y a certainement pas pire péril pour une telle marque que de se banaliser et, pendant, de perdre ce qu’elle a de plus cher : l’affection de ses clients. Quand l’affection n’est plus là, tout paraît beaucoup plus cher, et l’iPad, qui risque aussi de souffrir de la concurrence du HP Slate et de la tablette Android de Dell, pourrait tout à coup paraître très cher…


Nos dernières vidéos

170 commentaires

  1. Il n’y à qu’à voir les réactions au moment de la sortie de l’iPod tout premier du nom (et à ce moment là la firme à la Pomme était bien moins appréciée qu’elle ne l’est aujourd’hui) pour comprendre que dans deux ans, l’iPad se sera imposée comme l’ont fait les iPods et les iPhones avant elle.

  2. Eric

    @guigui71 : on ne peut décemment pas comparer l’iPad et le Tabbee. J’ai eu un Tabbee pendant 2 mois, c’est une petite machine très sympa mais l’ergonomie et l’interface ont 10 ans de retard par rapport à l’iPad. Sans compter la taille de l’écran et le navigateur basé sur Opera mobile qui est très limité

  3. C’est malheureusement bien trop tard pour des modifs hardware : vu les volumes, la tablette est déjà en production depuis quelque temps (début d’année, voire plus tôt).
    Pour le soft, il reste un peu d’espoir en effet, mais cela restera vrai dans les mois qui suivront.

  4. Très bonne analyse à froid de l’éphémère iPadmania. En fait je trouve assez sain que le soufflé retombe aussi vite. Après tout il ne s’agit que d’un appareil de grande consommation.

    Etant apple maniaque depuis longtemps, et très sensible aux nouveautés frappées d’une pomme, je n’hésite cependant pas à dire que cet iPad est en fait tomber dans le même travers que l’Apple TV. Un produit un peu approximatif dans sa définition et complètement pensé pour les américains, et qui ne prend de sens que si les contenus sont disponibles. Films et series TV pour l’apple TV, ebooks pour l’iPad. En France, plus qu’aux USA, se pose le problème des contenus. Pour le moment, les ebooks ne sont pas prévus en France. Or lorsque l’on regarde la keynote on voit que c’est le principal marché pour cette tablette est l’ebook. ( Le nom iBook pour la tablette aurait d’aileurs été pertinent mais pas de chance il avait été utilisé il y a quelques années).

    Espérons qu’il ne se produise pas pour l’iPad la même chose que pour l’apple TV en France: des contenus qui n’arriveront jamais. Ou alors, s’il faut remplacer son ipod par un iPad, il faudra agrandir les tailles des poches de nos vestes

  5. a part sortir la boule de cristal, difficile à dire…

    seule petite remarque, la « parité 1euro=1dollar » n’a plus forcément cours. Un MacBook sorti en octobre coûte $999 aux US et 899 euros en France

  6. Je trouve ton analyse très juste !
    Je n’ai toujours pas compris pourquoi l’iPad s’en ai autant pris dans les dents, Apple ne propose pas un ordinateur mais une tablette, c’est normal qu’on ne puisse pas en faire autant avec cet appareil.

    Le non support de Flash ne durera qu’un temps par contre c’est vrai que c’est chiant pour l’USB mais je reste convaincu que c’est un bon produit surtout en imaginant un portage de Photoshop/Illustrator dessus ou encore une utilisation domotique.

  7. Très bonne synthèse.
    Ya que la Fnac comme magasin ? Snif, qu’attendent les grosses enseignent d’internet pour ouvrir des vitrines où on peut aller ‘toucher le matos’ avant d’acheter.

  8. Alors là c’est dramatique de trouver ce genre de billet sur un « blog high-tech de référence ». L’iPad n’est qu’un gros ipod touch ? pourquoi QU ?
    Sinon on peut dire ça pour les évolutions de toutes les télés, de tous les ordinateurs, ils ne sont que plus gros et plus puissants… L’eee pc n’est également qu’un petit laptop ! Facile, facile…
    Dans ce cas l’évolution n’est pas seulement technique mais logicielle, il est évident que la taille permet bien plus.
    1$=1€ ? ça a évolué, cf apple store fr, ou même un article de macgeneration dans la journée…
    Steve Jobs n’a pas dit « « bien plus performante qu’un netbook » », il a dit que le netbook n’était pas un bon milieu entre le laptop et le smartphone car il ne faisait rien de mieux que ces deux derniers, il était juste moins cher.
    Et enfin le « si j’étais apple, je rajouterais un port USB vite fait », sous-entendu, changer la composition de la tablette 2 mois avant sa disponibilité en magasin, et juste après son annonce ? Et puis un port USB pour en faire quoi au juste ? APN c’est déjà possible, pour tout le reste il y a internet.

  9. si quand même, pour rester dans difficile exercice du « si j’étais Apple » (exercice difficile en parlant d’une boîte générant 50 milliards de CA par an quand on est comme moi un petit entrepreneur se gérant difficilement tout seul 😉 ) :
    – j’aurai confiance dans l’iPad comme étant un produit immensément grand public, et qui va toucher des utilisateurs encore peu connus, parmi ceux qui n’ont pas vraiment d’envie ni de motivation d’utiliser un ordinateur.
    – mais je n’oublierai pas de choyer mes « early adopters », ma tribu Apple en leur proposant rapidement quelque chose qui les brosse rapidement plus dans le sens du poil (style un portable ahurissant ou un MacOS 10.7 qui fasse bien rêver) afin qu’ils puissent continuer à être mes meilleurs prescripteurs

  10. Je suis tout à fait d’accord avec le point de vue énoncé ici. Les produits Apple n’ont jamais été intéressants d’un point de vue purement concurrentiels : c’est toujours la même chose, pour plus cher.

    À part peut-être les avantages de MAC OS X et de la stabilité, bien qu’on ait pareil depuis longtemps sous Linux.

    Apple a ainsi toujours vendu les choses sur un seul et unique critère : l’émotion. Le désir, le côté cool, pas comme les autres, à part et classe quand même.

    Avec la généralisation de ses produits, Apple perd clairement ce côté, et son public à toute épreuve avec.

    Donc à court terme, ça va bien marcher, mais à long terme, comme les autres vont améliorer leurs procédés de fabrication et baisser leur prix(ce qu’Apple ne fait pas), puis finir par faire autant de lavage de cerveau médiatique qu’Apple, ils vont lui piquer tous ses clients… et ils ne restera même plus les fanatiques, qui trouveront dans une autre marque (Samsung ?) ce qu’ils trouvaient chez Apple avant, mais en plus, avec quelques dollros (joli néologisme) en moins…

    M’enfin d’un côté, perdre du public, Apple n’a jamais vraiment eu peur de ça je pense, suffit de regarder du côté des développeurs : Apple fait tout pour décourager le développement pour MAC & iPhone avec sa politique du « tout Apple » qui implique un investissement de plusieurs milliers d’euros pour exercer son métier dans de bonnes conditions pour la plate-forme Apple…

  11. @Eric, plusieurs choses :
    – D’une part les mécontents s’expriment généralement plus que les autres, donc je ne suis pas sûr qu’on puisse lier commentaires négatifs sur les blogs au désir d’achat que suscitera le iPad.
    – D’autre part, les gens qui s’expriment sur les blogs sont souvent loin du consommateur moyen (par exemple celui qui a acheté l’iPhone). Aussi, je pense que ceux qui ne pardonnent pas l’absence de Flash, de port USB ou de solt SD représentent une population intransigeante et experte qui n’est clairement pas la cible d’Apple avec cette tablette.
    – Avec cet appareil, Apple s’intéresse à des consommateurs non spécialistes. Ceux qui ont apprécié l’iPhone parce que tout est masqué (ce qui se passe derrière les icônes ne les intéresse pas). La trop grande simplification du produit (que lui reprochent les personnes plus avisées) constitue justement l’argument commercial principal de la marque à la pomme pour le iPad !

  12. l’absence d’APN ne sera pas un frein pour ceux qui ont un iPhone… je sens que les dvlpeurs malins sauront faire co-exister ces 2 objets !!!!

  13. Je suis d’accord sur le fond! La geek culture répond a 70% negativement de manière soit politiquement correcte soit en balançant des insanité incroyable. Mais en toute objectivité la cible réel de l’ipad n’apparaît nul par dans ces commentaires et avis (positifs ou négatifs)! Ne nous trompons pas, amis geek reconnaissons que ce produit est destiné en premier lieu aux digne représentant du baby boom post guerre mondiale (simplicité oblige), en deuxième lieu en tant qu’appareil secondaire (de salon, raccordé a son réseau,…) et seulement après aux membres de la geek culture!

  14. Pour moi, ajouter un port usb serait la pire des choses à faire….
    Elle dispose déjà de deux accessoires (port sd et port usb) qui permettent de faire ça. Ils ont tout intérêt à pousser les developpeurs à utiliser le dock connector.

    Je trouve qu’apple a fait beaucoup d’avancé sur cette iPad du point de vue du software :

    – Possibilité d’utiliser un vidéo projecteur (possibilité aussi de simuler un pointeur lazer au doigt dans keynote)
    – Parfaite transition entre les appli iPhone et iPad (du point de vue des developpeurs (j’en fait partie))
    – Et selon moi le meilleur reste à venir, car je pense que c’est des application tierces que viendra la vrai révolution. Dans les jeux présenté lors de la keynote, celui de baseBall a su montrer toute la potentialité de la tabliette : ça fourmille d’information, de tableau… La taille est vraiment exploitée.

    Maintenant, je reste d’accord que le flash reste un problème pour certain. Mais bon, quand on a passé youtube dayli et vimeo, il reste quoi en flash ? La plupart du temps les sites proposent leur appli (ustream par exemple)

  15. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi Eric.

    Je pense que le sentiment négatif actuellement présent sur les blogs n’est que le résultat de l’attente qui était placée dans cette keynote.

    Les gens ont chimérisé cette tablette en lui donnant des vertus révolutionnaire sans jamais penser exactement à ce qui donnerait vraiment ce côté révolutionnaire. Et je ne suis pas sûr que si le flash, un port usb et une webcam aurait changé la donne. Surtout que le prix est 400$ en dessous des attentes.

    Nous aurons de nouveau un site qui dira : « ce qui manque à l’iPad » mais les gens l’achèteront.

    L’App Store va nous donner de nouvelles raisons de changer d’avis d’ici là (il y aura toujours des applications qui vont nous donner des raisons suffisantes).
    Et personnellement, avec la suite bureautique iWork et le lecteur eBook, je suis totalement convaincu d’acheter cet iPad.

    Et tu peux être sûr que l’effet Apple sera toujours là et que les gens te regarderont avec des grands yeux quand tu sortiras ta tablette dans un lieu public.
    Pour moi, cet iPad est bien loin de n’être qu’un gros iPod Touch. On en reparle dans 58 jours 😉

  16. Bonjour Eric,

    Si je suis d’accord avec le bloc central de votre article (Apple en panne d’amour ?) je le suis beaucoup moins avec le reste. Je ne pense pas qu’Apple a du souci à se faire; cette tablette adresse une nouvelle catégorie de client et en effet elle ne réponds pas aux attentes des geeks, early adopters, experts etc. Mais était-ce l’objectif ?

    Je développe mon point de vue dans ce billet :

    http://digital.posterous.com

  17. OK pour la webcam, OK pour le flash, mais à part ça ?

    Ceux qui s’attendaient à un truc du genre Star Wars (avec les hologrammes et tout et tout …), pourquoi vous ne le sortez pas votre WOW product ?!

    L’interface de l’iPad est mortelle. L’effet perçu est grand. Ceux qui ont pu la tester confirme qu’elle est fluide, rapide et agréable.

    L’iPad tronera dans mon salon en lieu et place de ma pile de magazines, de mes 2 ou 3 livres actuels, de mon laptop (pardon netbook) et je pourrai enfin surfer tranquille depuis mon canapé sans que me femme ne m’engueule.

    Bref, la ‘tablet’ (qu’elle soit Apple ou pas) a un vrai gros marché. A part pour les développeurs je me demande même si ce ne sont pas les ordi. portables qui vont devenir rares et inutiles.

  18. Sans parler que l’iPad ne communique que par ondes électromagnétiques, et qu’il s’utilise près des couilles… (si j’en crois les vidéos de démonstration)

  19. Je ne suis pas d’accord. A mon avis Apple a visé juste avec un produi parfaitement positionne entre itouch et le MacBook. Puis il fau arrêter de penser en « Geek » et de mettre a la place du 3eme âge ne comprenant rien a l’informatique et qui trouve un PC trop compliqué pour lutilistion basique qu’ils en on. Cet ipad est parfais pour lire ses mails consulter son sit écouter sa musique. Bref, l’utilisation classique dune personne lambda et avec de plus un produit d’un prix raisonable.
    Donc non il fau arrêter de suivre le mouvement, raisonner un peu par soit même et sortir de son simple point de vue d’informaticien féru de nouvelle technologie et gadget et tout genre. Pour une fois nous ne somme simplement pas la clientèle visée par Apple, c’est tout.

  20. Tiens les articles d’aujourd’hui sont plus intéressants, variés et neutres que d’habitude.
    Peut-être que ma critique censurée de la dernière fois a été entendue.
    Bravo et j’espère que ce genre d’articles continuera. 😉

  21. Je pense qu’il faut tout simplement ouvrir les barrières mentales qu’on a. J’ai moi aussi été assez déçu lors de « La Révélation ». Mais au final, je me dis que l’iPad a de beaux jours devant lui.

    Il faut simplement se sortir de la tête que ça aurait dû être un « Tablet Mac », parce que ça aurait été tellement mieux avec OS X, et puis, comment je fais pour brancher tel périphérique dessus ? Ah et puis je ne peux pas installer de « vraie » appli, c’est des applis spécifiques comme pour l’iPhone…

    Tout ce raisonnement est biaisé : c’est un nouveau produit, point. On a beau le critiquer, observons autour de nous. Qui ne connaît pas au moins une personne qui ne sait pas (ou très mal) se servir d’un PC ou d’un Mac ? Moi j’en connais quelques-unes… Et je me dis que l’iPad répond totalement à leur demande. Que veulent ces utilisateurs ? A mon avis :
    – Un truc qui puisse lire les e-mails
    – Un truc qui puisse naviguer sur le net
    – Un truc qui permette de gérer photos, vidéos, musique…
    – Un truc rapide
    – Un truc léger et peu encombrant

    Et sur ces 5 points de base, je trouve que l’iPad (d’après ce que j’en ai vu) répond présent à 100%. Je suis dans l’informatique, un peu geek sur les bords comme beaucoup, mais dès que je sors de ma perspective, de mon point de vue, je vois l’utilité de l’iPad. Et plus ça va, plus je me dis qu’un jour, j’en aurai un. A mon avis, c’est le type d’appareil qui a de beaux jours devant lui justement.

    La mort des PC/Mac tels qu’on les connaît ? Certainement pas, du moins pas tout de suite. Mais quelque part, qui a réellement besoin d’un « vrai » ordinateur ? A mon avis, pas la majorité des utilisateurs.

  22. Je pense que j’en achèterai un…
    C’est clair que le non support de FLASH est ce qui me gêne particulièrement… Je regarde de plus en plus la TV sur les sites de REPLAY et sans FLASH, ça va me priver de pas mal de choses…
    J’en ai marre de regarder les émissions TV devant mon ordi dans le bureau…
    Je vais peut être enfin repasser plus de temps dans mon canapé?
    Pour mon utilisation, le modèle de base me suffira amplement… Pas besoin de stockage pour ce genre d’appareil en utilisation domestique…

    Je suis impatient de le faire venir au plus vite des States…

  23. L’absence du port USB relève du casus belli…
    La webcam, bof ça dépend des gens (m’en sert pas et au fond vois pas l’utilité)
    Le prix de l’abonnement chez nos opérateurs chéris aussi posent moultes questions. (sonnantes zé trébuchantes)

    Bref, l’infernal teasing que je me suis infligé (avec tant d’autres) depuis de nombreuses semaines surfant sur les différentes rumeurs est terminé. Passons au concret : COMBIEN en tout ?
    Bonjour chez vous
    @jmeyran

  24. Jean-Marc Bondon on

    Je ne partage pas votre analyse même si je la comprends.

    Nous regardons cet Ipad sans toujours comprendre d’une part, son positionnement atypique entre un Iphone et un Macbook et d’autre part, l’importance cruciale du contenu. Dès les premiers tests, nous le verrons fonctionnellement comparé avec des mini portables, ce qui n’a pas beaucoup de sens non plus.

    De nombreux magazines persistent à comparer les caractéristiques techniques des smartphones en dissociant pour Apple, l’Iphone de l’Itunes Store.

    Le phénomène Iphone, au delà du bel objet, c’est d’abord le phénoménal succès de l’Itunes Store, c’est à dire des contenus.

    Ma principale attente pour l’IPad sera donc d’en savoir un peu plus sur les contenus qui seront disponibles.

    Il s’agit d’un nouveau marché, pas seulement la consultation des sites web existants ou le fonctionnement sur un écran plus grand des applications disponibles pour l’Iphone, mais bien une plateforme nouvelle dédiée à de nouveaux contenus.

    Nous voyons bien sur le Kindle d’Amazon : la relative faiblesse des contenus en français, le prix élevé des contenus, le noir et blanc, etc.

    On parle de contenus riches, il nous faudra des éditeurs riches, qui comprendront qu’un livre numérique, c’est beaucoup plus qu’un simple fichier pdf.

    Je pense qu’Apple est les bon acteur pour créer ce marché, je me souviens des débuts d’Itunes avec la musique…

  25. Tout d’abord, je suis d’accord avec ceux qui disent que la déception vient surtout de l’absurde délire qui a précédé le iPad pendant ces deux ou trois dernières années. Je n’ai été ni surpris ni déçu par l’iPad, c’est exactement ce que je pensais que ce serait un iPhone mature. Jouer sur un iPhone avec un grand écran, franchement c’est le pied.
    Il y a deux choses qui vont faire pencher la balance: d’abord la suite iWork… A 10$ l’appli, soit 30$ au total, c’est du jamais vu. Ça, n’en déplaise aux grincheux, c’est une véritable révolution. Des applis professionnelles à des prix App Store. Deuxièmement, la durée de vie de la batterie: 10h de charge, ça aussi c’est révolutionnaire.
    Pour l’utilisation nomade dont je rêve, ça s’approche de ce que je cherche. J’aurai juste souhaité un port SD en natif, ça ça m’aurait certainement beaucoup plus que de devoir acheter un dongle à la c. Mais enfin, à la différence du flash, il existe…

  26. Pas que « pour une fois »

    Comme d’habitude les techos ne sont pas la cible d’Apple. Les amoureux de design et de KISS sont dans la cible (petit marché). Le consommateur qui ne veut pas « se prendre la tete » est dans la cible (énorme marché).

  27. Au lieu de spéculer dans le vide, si les gens attendaient simplement de l’avoir essayé pour se faire un avis… Car tout le monde la ramène mais personne ne l’a vu donc pour l’instant, stop la branlette.

  28. Au-delà de ce produit en particulier, il est très probable qu’une partie de la technologie de iPad (au niveau écran et de l’interface) se retrouvera dans des iMac ou MacBook ces prochains temps.
    Je ne me fais pas trop de soucis pour Steve, il est quand même un peu du genre visionnaire…

  29. Qui peut me citer un produit qui arrive à la cheville de cet iPad ?

    La technique c’est bien, mais je rappelle simplement qu’il y a déjà 120 000 applications de disponible sur cette plateforme…

    Comme certain l’on souligné, ça permet de lire un livre, un journal, moins bien qu’un ebook mais suffisament bien, de surfer sur le web mieux qu’un netbook, de prendre des notes, de faire des présentations, de gérer ses emails, twitter, facebook, wordpress, trés correctement… C’est l’essentiel de l’activité d’une majorité de personnes, de l’étudiant au cadre, en passant par la mère au foyer, le consultant freelance…

    Alors on reparlera dans un an.

  30. La démonstration de iwork version ipad est intéressante et c’est là que l’on voie toutes les vraies capacités d’innovation d’apple, surtout pour les gens non initiés à l’informatique. C’est sur que les gens plus connaisseurs n’ont pas grand-chose a tiré d’une telle machine, a par pour lire l’actu du web le matin en buvant le café, mais ça fait cher dans ce cas.

  31. Mouais, enfin…. Ton article me rappelle exactement les mêmes genres de critiques que l’on pouvait lire en 2001 lors du lancement de l’iPod, ou encore il y a trois ans avec l’iPhone : limitations, fermeture, flash… Rien de nouveau dans le fond et cela n’a pas empêcher Apple de réussir ! Loin, très loin de là !

    Par contre, mon interrogation se situe beaucoup plus au niveau du positionnement du produit. Le fameux espace entre l’iPhone et le laptop n’est peut-être pas aussi grand que Steve Jobs le pense.

    Je t’invite à lire mon analyse en suivant le lien vers mon blogue.

  32. « Après tout il ne s’agit que d’un appareil de grande consommation. » (benjamin395)

    Lol. Tout est dit. C’est même la rolls des appareils de grande consommation, et c’est fait exprès, c’est voulu, c’est intentionnel, c’est le but de l’objet. L’iPad N’EST PAS FAIT pour les power users. Frustrant, hein ?

    C’est difficile à comprendre pour les geeks qu’on est. Râlez pas, il va y avoir de moins en moins de désagréables pour nous demander de réparer leur PC… tous ceux-là auront un iPad. C’est eux, la cible, pas nous.

  33. 1 dollar=1 euro: cette règle ne s applique pas qu apple mais egalement dans le monde des pc et consoles de jeu.

  34. Et si Apple s’en tapait le coquillard de sa tablette ?
    Les mac se vendent bien, les iphone aussi et le store est un succès.
    Apple peut se permettre de lancer un produit pour presque rien.
    Et si Apple ne faisait cela que pour bloquer le marché le temps de sortir le vrai iPad : un macbook sans clavier avec une qualité Touch Apple ?
    Il y a des indices :
    – des fabricants taïwanais qui comptaient sur un prix de vente de l’iPad de $1000 pouvant donc proposer des tablettes à $500 tout en conservant une marge confortable, se posent à présent de sérieuses questions ;
    – le sdk de la tablette fait apparaître un appareil-photo.

    L’iPad 2 sera intéressant : écran OLED pour une lisibilité sans faille et une autonomie renforcée, peut-être un picoprojecteur en option.

    L’iPad 1 n’est qu’un coin fiché dans un marché qui se cherche.

    Db

  35. @lanza : +1000
    Je suis « geek » même si ce terme m’exaspère, et je suis développeur et concepteur d’applications

    pour ma pomme, l’iPad ne me tente pas plus que ça. si j’ai quelques sous, je me l’offrirais sans doute, mais sans réelle impatience

    en revanche, en tant que développeur, je suis vraiment excité par tout ce qui me semble possible sur cette plateforme, pas en terme d’applis extraordinairement complexes, mais en terme d’outils à destination du très grand public. cible finalement assez nouvelle et peu explorée (quand on y pense, ça fait très longtemps qu’on a arrêté de faire des applications « for the rest of us ». à part peut etre Apple himself avec la suite iLife)

  36. Franchement il me rassure cet article… parce que que les précédents post-keynote était super élogieux… je me suis dis ça y est presse-citron est un méga pro-apple et il en dis que du bien… Franchement, quand je vois que certains commentes sur le fait que c’est Apple donc on achète je trouve ça honteux. J’aime Apple, mais là sur ce coup ils se sont plantés point barre. Je suis désolé mais ne pas mettre de slot usb ou sd card c’est une faute professionnelle. Ne pas mettre de flash parce qu’on a peur que les gens filent sur d’autres sites et esquivent le paquebot iTunes… C’est la réalité du cash ! Ben oui vous croyez quoi ? S’il y avait le flash, il y aurait par exemple deezer et hop plus personne ne paierait pour avoir de la musique et le beau petit monde de Steve s’écroulerait… Alors arrêtez tous, l’iPad c’est pour les vieux et non pour nous un tant soit peu geek et fan de technologie. De la part d’Apple on est en droit d’attendre autre chose que du produit grande consommation… c’est ce qui a fait la force d’Apple… si ce temps est révolu et qu’Apple c’est pour tout le monde alors il va falloir trouver autre chose… Apple nous quitte pour le cash, c’est moche mais c’est la réalité…

    • Eric

      @Alex : c’est la première fois qu’on me dit que je suis un méga pro-Apple 🙂 Le seul truc estampillé Apple chez moi est un iPhone. Mais en revanche je suis un méga-pro tablette tactile, je crois beaucoup à ce format et j’attends depuis longtemps un bon produit. Je pense que l’iPad correspond bien à ce que j’attendais, et je me fous qu’il y ait une pomme une poire ou une betterave dessus 🙂 D’autant que pour moi ce sera usage domestique, donc pas de frime, rien à montrer !

  37. Pingback: News en vrac (again) | Jeromecold's blog

  38. Pas de webcam? Après tout sans multitâche pour faire tourner Skype dans le fond, est-ce indispensable…

    Pas d’USB? L’avenir est aux imprimantes sans fils. Les claviers fonctionnent en BlueTooth. Pourquoi de l’USB? Un disque externe?…

    Le connecteur Dock est le plus ‘délicat’ car ce standard de-facto n’est en rien ouvert et surtout il rapporte beaucoup à Apple puisque chaque accessoire verse sa dime…

    Pas de Flash? Tristan ne dira pas que c’est un point négatif non 🙂 Flash est un format fermé et je ne voit pas pourquoi Apple qui pousse un web ouvert devrait lui couper la voie en engraissant Adobe.

    Ce n’est pas un produit pour geek mais pour M. Toutlemonde. Et le succès sera au rendez-vous.

  39. Apple pousse à un web ouvert ?

    Ah bon, tiens, me semblait pourtant bien que c’était eux qui refusaient d’intégrer des spécifications d’HTML 5 dans Safari, comme notamment la balise vidéo censée couler Flash en grande partie.

    Puis c’est vrai que QuickTime c’est très ouvert… iTunes aussi.

    Qu’Apple fasse parfois des trucs bien, quand ça va dans son intérêt, ok, mais qu’Apple milite pour quoi que ce soit d’ouvert, ça n’est pas prêt d’arriver (les DRM, ça n’a pas vraiment marché ! Et c’était dans un but purement interessé…).

  40. Ce qui me gène le plus moi c’est que la tablette n’est pas waterproof, elle avait entre autre un débouché dans les cuisines pour appliquer de belle recette, du coups pour lire des livres avec le soucis de ne pas trop la sortir ailleurs que du salon et en s’éloignant pas trop de la prise électrique pour pas tomber en panne en plein milieu de son roman c’est bof bof. Maintenant j’espère qu’elle contribuera a tirer du contenu vers elle vive la numérisation.

  41. La rédemption, si rédemption il doit y avoir, passera non plus par un nouveau composant matériel (trop tard, à deux mois de la sortie et l’annonce ayant été faite) mais plutôt par l’arrivée de l’iPhone OS 4.0. Je vois plus arrivé le multi-tâche — que ses concurrents sous Androïd ont — que par l’arrivée du Flash qui n’est pas du tout dans la logique d’Apple.

  42. @Troll 🙂

    Apple a offert la seule solution de DRM (audio) qui sache se faire oublier.

    WebKit a été un des 1er a intégrer un support HTML5, certes avec h.264 et pas Oggmachin. Ce n’est pas un hasard s’il est utilisé par Nokia, Google (Chrome et Android), Adobe (AIR), et Microsoft (Silverlight) et bien d’autres…

    Les DRM ne sont là que pour garantir du contenu à Apple car ce sont les ayant droits qui force leur utilisation…

    Mais là on sort du débat…

  43. … pour intéresser les baby-boomer comme vous dites il aurait fallu que cette tablette soit INDÉPENDANTE d’un ordinateur, ce qui ne semble pas être le cas (le Flash c’est un faux problème). Il lui manque au pire juste 1 accessoire pour cette cible aussi, c’est la webcam pour qu’ils puissent parler à leurs petits enfants (ce qui peut être ajoute sûrement avec un dock bien foutu, comme l’USB ou autre ports manquants)… et là, je remplace l’ordi chez mes beaux-parents par un iPad sans soucis.
    Pour les gens qui ont déjà un netbook, ils attendront sûrement la fin de vie de celui-ci avant de changer pour un iPad.

  44. Apple n’a jamais été une marque de geeks pour les geeks. Ceux qui croient cela se trompent.

    Apple a toujours cherché à mettre un ordinateur entre les mains d’un maximum de personnes en les rendant abordables (Apple I et II), simple (Mac) et encore plus simple (iPad).

    Les geeks codeurs et bidouilleurs c’est en face, chez MS et Linux…

  45. @Sylvain : Oui, et ce que tu dis est d’ailleurs prouvé par la facilité d’installer une application qu’un pote t’aurait filé par exemple, sur MAC OS, n’est-ce pas ? 🙂

  46. @ Troll

    Safari n’intègre pas le HTML5 ???? Je pense que tu dois confondre, parce que je fais tourner du HTML5 avec des balises vidéos tous les jours sous Safari !

  47. L’échange d’application sur ordinateur n’est pas « simple ». NeXT a fait beaucoup en introduisant le concept de bundle (une app = un dossier).

    Les DRMs sur les applications sont une plaie. 100% d’accord. Mais pour moi, sur iPhone, ils sont transparents. Je n’ai jamais eu de problème à installer une app achetée sur mon 1e iPhone vers le nouveau…

    Je ne parle pas de piratage. Le seul point noir que je vois dans les DRMs d’applications iPhone c’est au niveau du firmware. Impossible de revendre un iPod avec le dernier firmware si vous avez acheté la MaJ: la MaJ est liée à votre compte. Ca c’est nul, mais c’est un épiphénomène.

    Je n’en dirait pas autant d’une vidéo achetée avec les DRMs Microsoft. Pas si simple de la visionner sur une autre machine non?

  48. @J-F : Sauf que le principe de la balise vidéo dans HTML5 c’était de pouvoir définir un standard de manière à ce qu’on s’assure qu’il n’y ait plus besoin de plugins à la con pour décoder les vidéos ainsi avoir la certitude que la spécification HTML suffira pour que la vidéo s’affiche sur toutes les plate-formes.

    Sauf que Apple, qui force l’utilisation de QuickTime dans Safari, même pour lire les balises HTML 5, refuse d’y intégrer le format OGG Theora, format libre, fou ainsi en l’air l’espoir d’un standard une fois de plus.

  49. @Sylvain : Je parlais de la compatibilité avec la plupart des applications : prends une application standard, elle n’est pas compatible MAC. Et c’est bel et bien la faute d’Apple car développer pour MAC OS est payant, et pas qu’un peu !

    M’enfin, je crois que ce genre de débat est interminable. Moi tout ce que je constate c’est que chez Apple on fait non seulement pas ce qu’on veut avec son matos (=bridage) mais en plus on peut pas le faire réparer, sans parler du fait qu’Apple saute sur la moindre occasion pour t’en***** (cf. le coup des « MAC infecté par la fumée de cigarette »), tout ça pour en moyenne 2 fois plus cher que chez les concurrents.

    Acheter Apple c’est comme Acheter Nike : c’est donner de l’argent à des gens qui te font payer 90 fois le prix qu’ils ont payé pour faire produire ça par des sous-payés en Asie.

    Les autres au moins, font l’effort de rester dans des prix corrects, et d’éviter de dire à chaque nouveau produit « On va révolutionner le monde, car les produits actuels sont de la merde, regardez le nôtre, il est plus cher mais c’est parce-que c’est pas de la merde contrairement à nos concurrents ». 🙂

    Sur ce bonne soirée, fin du débat pour moi 🙂

  50. L’IPAD EST GENIAL !!!
    j’imagine plein d’utilités pour moi grace aux appli
    – mail, internet
    – TV (il y aura bien une appli pour ca )
    – recette de cuisine
    – traitement te texte
    – music film podcast photo

    pas de webcam est alors je ne l’ais jamais utilisé sur mon macbook
    pas de multitache il y a le « push » et puis sa viendra bien un jour
    seul truc qui coince c’est que je me demande si on pourra branché une imprimante grace au port usb du doc/clavier externe ou si se serat possible sinon d’imprimer sur imprimante wifi les fichiers créés sur iWork
    et j’aimerai bien une petit appli genre iMovie
    avec c’est 2 derniere choses c’est nikel pour moi
    et apres j’espere une meilleur convertion euro/dollar parceque a 500-550 € l’iPad 32 go avec 3G c’est un achat immediat

  51. Bon après c’est bonne nuit:

    QuickTime n’est pas le h.264.
    Et le h.264 a beau être libre, il est plus gourmand en bande passante.

    Chez Youtube ça compte 🙂

  52. @Eric : désolé je me suis un peu emballé :)Je ne voulais pas attaquer presse-citron comme ça… mais je suis méga déçu par Apple et ça se ressent… :s Franchement… Ils en ont fait beaucoup pour au final pas grand chose… Je suis sûr qu’ils vont nous faire du marketing à la Apple et genre dans 1 an l’iPad 2 avec un peu plus et 1 an le 3… etc… c’est devenu une machine à cash… rien d’autre, ils ont perdu leurs âmes comme tu le dis si bien dans ton article… En plus, pas de bouquin pour nous petit français car aucun éditeur n’a signé… et sérieusement tu te vois passé 10h comme sur un kindle avec un écran rétro-éclairé super lumineux… je te donne RDV quand tu le testera et tu m’en diras plus…

  53. @ Troll

    Oh là ! Désolé, mais il y a beaucoup, beaucoup d’approximations et d’idées reçues dans ce que tu écris :

    Le développement d’applications sous Mac OS est libre. Je connais personnellement des développeurs, depuis des années et ils n’ont jamais versé la moindre cenne à Apple. Rien qu’à voir la quantité de Sharewares, de logiciels libres… va donc sur MacUpdate si tu as des doutes.

    Le HTML5 : dans un premier message tu nous dis que Safari est incompatible avec les balises HTML5, ensuite, tu nous dis que Safari force l’usage de QuickTime dans Safari pour les balises vidéos, faut savoir ! C’est-tu compatible ou pas ? Surtout que l’usage de plugin pour lire le h.264 au sein d’une balise HTML5, n’est pas unique à Safari, loin de là ! 😉

    On peut pas faire réparer son Mac ??? Ah ? Je suis utilisateur de Mac depuis 1991, et j’ai pu faire appel à des réparateurs « non-Apple » à quelques reprises. De plus, tu parles de bidouiller dans ton ordi, d’ajouter des affaires… parfait, mais quelle est la proportion d’utilisateurs d’ordis qui font ça ? La plupart n’ouvrirons JAMAIS leur PC et ceux qui le feront, ce sera pour ajouter de la mémoire ou un nouveau disque-rigide… Bref, deux choses que l’on peut faire très facilement avec un Mac ! … Le reste, une minorité qui passent leur temps à démonter leur PC est bien justement… ils ont les PC pour ça !

    Les Mac coûtent deux fois plus cher ? Il y a 15 ans, peut-être… Mais si tu compares des marques avec des marques (et non pas un assembleur coréen versus un Mac), tu ne verras pas de grandes différences. D’ailleurs, même les magazines PC ne sortent plus cette idée préconçue quand ils parlent des ordinateurs Apple !

    Je n’essaye pas de te convaincre, mais si tu as à donner des arguments, s’il te plaît, essaye d’en apporter des crédibles et véridiques… Vraiment, tu sembles bien porter ton pseudo finalement !

    Apple, c’est avant-tout la simplicité et l’intuitivité. Au niveau de la création, j’ai toujours eu beaucoup plus de plaisir à créer sur un Mac… Mais je suis bien conscient que ce n’est pas pour tout le monde et je ne dénigrerait jamais le monde Windows qui est devenu un système plus en phase avec son époque, mais admet que ce n’a pas toujours été le cas.

    Pourquoi l’iPod est un tel succès (80% du marché) : parce qu’il est pas cher ? Ben non, justement ! … C’est parce que pour le commun des mortels, et non pas le patenteux ou le geek comme tu sembles l’être, peut s’y retrouver en quelques secondes, parce qu’il suffira de le plugger sur son dock pour le synchroniser et que son système ne va pas hésiter entre un iPod, un numériseur ou un disque externe.

    Crois-tu que l’individu lambda s’intéresse aux DRM, aux limitations de l’iPhone ou de l’iPod ? Si c’était le cas, jamais ces appareils auraient connu autant de succès…

    Le problème, c’est qu’à force d’être entre techno-freaks, entre geeks, entre blogueurs technos… on finit par ne pas voir plus loin que son nez et on finit par se poser des questions que 80% du public ne se posera jamais… JAMAIS ! … On est là à se crinquer ensemble, à se dire qu’il manque une prise USB sur l’iPad… etc. Et moi aussi je regrette ce choix… Mais tout comme l’absence de Flash sur le iPhone ou le iPod Touch, est-ce que cela a gêné les millions d’utilisateurs qui l’ont acheté ?

    C’est ce que je disais à Éric plus tôt : il pense que Apple devrait s’inquiéter, mais pourquoi donc devrait-il le faire puisque les critiques qu’il donne à l’iPad sont les mêmes que l’on lisait au moment de la sortie de l’iPod et également lors de la présentation de l’iPhone… D’ailleurs, je te rappelle que le grand visionnaire qu’est Balmer avait affirmé que l’iPhone ne marcherait jamais et que cela serait un bide monumental…

    Des bides de même, j’en veux bien pour ma compagnie tous les ans ! 😉

  54. Il est assez probable que nombre de futurs acquéreurs ne sont actuellement pas ou peu sur le web 😉

    Certes la machine n’est pas parfaite, elle a des défauts pour les « connaisseurs » que nous sommes. Mais demandez ce qu’ils en pensent à ceux qui sont retords à l’informatique « classique » actuelle (et il n’y a pas que des séniors, loin de là) ; ne soyez pas surpris qu’ils vous répondent : « Waouuuuu enfin un truc pour lequel on a pas à se prendre la tête, prendre des cours, lire une notice complexe, etc, etc… ». Ne leur dites pas : Ouais mais y a pas le flash, y a pas l’usb, y a pas ceci, y a pas cela… Ils s’en moqueront comme de leur dernière chemise ; ils savent être plus raisonnables que nous et ne demandent pas à ce que ce petit condensé de technologie à 499$ fasse aussi le… café 😉

    Moi je ne m’en fait pas pour Apple ; s’ils ont bloqués des commandes de plusieurs millions d’écrans pour 2010, ils n’ont certainement pas fait cela au petit bonheur la chance. N’en déplaise aux « blasés » de l’informatique que nous sommes 🙂 .

  55. Entièrement d’accord avec Jean-Philippe… Les reproches faits à l’iPad ressemblent à ceux fait à l’iPhone en son temps. J’ai utilisé un netbook récemment, malheureusement n’étant ni un Hobbit ni un homme de Florès, j’ai failli craqué devant la taille du clavier et son manque de réactivité. Pourtant, il s’agissait d’un très bon Samsung.

    L’iPad me semble on ne peut plus en phase avec les gens normaux: des gens comme mes parents et ou mes frères qui m’imposaient autrefois des heures de maintenance quand ils étaient sous PC et qui depuis leur passage sous Mac me laisse tranquille. Un iPhone ça prend cinq minutes à prendre en main, l’iPad à mon avis ne prendra guère plus.
    Alors, évidemment nous les technobarges pour qui USB ou Bluetooth n’évoquent pas l’Union des Banquiers Suisses ou un quelconque conte pour enfants, on trépigne, on geint, on pleure. On se sent floué de ne pas avoir été gâté par la Pomme en nous rajoutant toutes ces extensions qui nous font vibrer…

    Mais, voilà, l’iPad n’est pas vraiment pour nous…
    Enfin, pour vous zautres… Parce que moi, je pense que je vais craquer… 🙂

  56. @Troll

    Apple refuse d’intégrer la balise vidéo ? Première nouvelle. Elle fonctionne très bien dans mon Safari 4. Va falloir réviser un peu, on dirait.

  57. @Jean-Philippe:
    Je ne suis pas sûr que tu aies bien saisi les propos de Troll.
    Dans ton message quand cela t’arrange tu traites des produits d’Apple type MacBook et dans d’autre tu parles des Ipods. Ce n’est pas du tout la même chose.

    Par exemple je persiste à dire qu’il est impossible de développer des applications pour Iphone sans débourser le moindre centime (sans Jailbreak bien entendu)!

    Concernant la réparation des produits Apple en général:
    Certe peut être que les MacBooks et autre ordinateurs portables se réparent bien mais quid des Ipods/Iphones/Itouchs ? Celui qui vient me dire que cela se répare bien est un hypocrite. Bien sur il est possible de faire la réparation ! Mais a des prix exorbitants ! Parfois des réparations toutes simples sont tout simplement impossible.
    Un exemple : mon Ipod Touch V1 a, quelques jours après la fin de la garantie, révéler quelques problèmes de prises Jack. La réparation dans ce cas est impossible étant donné que la prise Jack est soudé DIRECTEMENT sur la carte «  » »mère » » » (à savoir le circuit imprimé principale).
    Donc NON dire que chez Apple en gros les produits se répare bien est un mensonge. Certains oui, d’autres non.

    Pour les prix de ventes pratiqués par Apple, des organismes spécialisés ont maintes et maintes fois estimé les coûts de fabrication des Iphones/Itouch. Il ne fait aucun doute qu’Apple se fait des marges colossales sur ses produits. Bien sûr on paye aussi pour le travaille de recherche et de design… Mais quand même !
    (A la sortie des premiers Iphones :
    http://www.generation-nt.com/i.....42773.html )

    « Le problème, c’est qu’à force d’être entre techno-freaks, entre geeks, entre blogueurs technos… on finit par ne pas voir plus loin que son nez et on finit par se poser des questions que 80% du public ne se posera jamais… JAMAIS !  »
    Justement ! Ces questions nous devons nous les poser ! Pour moi les gens qui ne sont justement pas des « techno-freaks » sont un publique fragile et facilement manipulable. C’est typiquement le « coup du dock ». Je suis sûr qu’il aurait été très aisé d’ajouter ce port USB dont tout le monde parle. Mais derrière il y tout un marché à faire tourner. Celui des accessoires signés Apple. On l’oublie souvent mais l’Iphone a fait naitre un marché monstrueux d’accessoires !
    Ainsi je perds mon calme quand j’entends un vendeur de chez Orange confirmé que la grande majorité des utilisateurs d’Iphone n’utilise au mieux qu’1/3 des possibilités que l’appareil offre. Que les gens veulent des appareils ergonomiques et simple d’utilisations; OK; mais avoir un Iphone a 400 euros et ne pas savoir ce qu’est l’Appstore…
    Bref l’Ipad va séduire les gens qui « n’y connaisse rien » et c’est bien dommage.

    Enfin si Apple doit s’inquiéter c’est parce qu’a chaque produit Apple innove certe un peu (beaucoup?) mais continue a rester en retrait dans d’autre domaine. Autant l’Iphone sans réel concurrent pouvait se permettre des défauts, autant maintenant c’est plus délicat quand on voit l’émergence de terminaux sous Android. Bref, oui ces critiques c’est du « déja-vu ». Justement c’est ce qui risque de perdre Apple un beau jour. Quand un client ne se sent pas écouté, il finit par craquer et c’est là que les concurrents se frotteront les mains !

  58. Bravo pour ce billet, qui resume bien la tendance actuellement, et ce que j’en pense ! a prioris tout le monde n’est pas du meme avis…

  59. pour répondre à la pas mal de commentaires et pour troller un coup, l’iphone ne mérite pas son succès, l’ipad n’en mérite pas un non plus. 🙂

  60. Comme je l’ai dit dans un de mes billet,
    L’iPad, pour moi n’est d’aucune utilité.

    CEPENDANT !
    Je suis pour l’iPad !
    Car c’est un tablette de bonne qualité à mes yeux !
    Pas adapté pour la France, certes, mais il le sera bientôt !
    Quand les écologistes vont citer l’iPad comme premier ordinateur écologique, qui consome moins de papier qu’un livre, ça changera la donne.

    Mon avis personnel sur ce sujet est simple.

    A la sortie de l’iPhone, combien de personnes le trouvaient ridicule, inadapté, inutile, et onéreux ?
    Combien d’iPhone dans le monde en 3ans ? 75.000.000 !

    Lorsque les application iPad seront présentes je pense que les gens vont plus s’intéresser à lui !

    Le problème du Flash : Pour moi, c’est un simple avantage !
    Les pages se chargeront obligatoirement plus rapidement. Les sites web « blingbling »/ »tu veux de l’animation dans tous les sens, en veux-tu en voilà » commenceront peut-être à se demander si leur objectif est si bon que ça.

    De plus, le flash fait chauffer les mac et étant donné que l’iPad ne fait que 1GHz et n’a pas de ventilation, ni une bonne carte graphique, le choix est judicieux vis-à-vis de la batterie !
    youtube et Dailymotion ont commencé le HTML5 !
    Safari et Firefox le gèrent, il n’y a plus qu’à IE de le gérer, afin que le flash se fasse de plus en plus petit !

    A l’origine, l’iPad sert à aller sur internet, lire des livres, regarder des films, écouter de la musique, et jouer à des jeux.

    Ce n’est pas un outil Apple de travail. Mais plutôt une plateforme de divertissement !
    Un EeePC avec une résolution de 800×600 quand il veux regarder une vidéo en flash de youtube ne le fait pas sans peine.
    et le touchpad de ces netbooks qui fait 5cm sur 3, n’est pas des plus agréable pour le surf… C’est juste pour aller sur internet !
    Mais l’expérience entre un EeePC et l’iPad sera-t-elle la même ?
    Je ne pense pas !

    Alors, je dois dire que les gens critiquant l’iPad, vis-à-vis du design extérieur et non interne, devraient se demander leur EeePC est si pratique que ça.

    Pour la webcam : A quoi servirait-elle ? les opérateurs empêchent la Vo-IP par 3G !
    Pour les gens qui veulent un slot SD, ou une prise USB, je ne sais où Apple aurait pu le mettre étant donné sa finesse !
    Alors que la prise Dock prend en charge, via adaptateur un lecteur de carte SD ou USB pour décharger des photos !

    A quoi servirait un port USB sinon ? Brancher une souris ?
    (Sans compter qu’un port USB consommerait de la batterie)

    Il est vrai que le fait que l’écran soit de 132DPI me fait peur pour les eBooks. Après c’est à tester !

    Alors, pour moi, l’iPad va fonctionner !
    Et puis, s’il ne fonctionne pas, je n’aurais perdu qu’un pari !
    Pourquoi s’entre tuer vis-à-vis de ses opinions, alors que la machine est déjà lancée ?

  61. Bonjour, je suis d’accord avec Gourmet dans le sens ou pour la moi cette tablette n’est pas un produit fini.
    Je pense que Apple à voulu dans un premier temps faire un essai en introduisant ce produit dans le but de voir vers quel utilisation il sera adopter ( mon avis est que ce support rencontrera le plus de succès pour les jeux).
    Il suffit de voir que cette tablette n’est qu’un gros ITouch (ça coûte moins cher et sa va plus vite a fabriquer pour le moment ) avec tout ses défauts (toujours pas de Flash ?!) pour penser qu’il va évoluer rapidement.
    Et puis qui se servira réellement de iwok sur son Ipad ? C’est juste un exercice pour marquer la tendance a venir, l’arrivé du tout tactile dans notre quotidien informatique et professionnel.

  62. Je trouve quand même hallucinant le nombre de commentaires définitifs sur l’ipad de gens qui ne l’ont pas encore eu entre les mains…
    Quant a moi alors que je m’appretais a donner mon point de vue je uis tombé sur ce billet plein de bon sens qui résume parfaitement ma pensée.
    http://digital.posterous.com/l.....s-pour-toi
    En deux mots, ce produit est bien parti pour atteindre ceux qu’il vise.

  63. Contrairement à ce que j’ai pu lire plus haut, le flash touche justement mr et mme tout le monde car un paquet de site l’utilisent, des jeux en ligne également…. Si apple ne veulent pas du flash c’est que celà peut contourner l’app store en proposant des applis flash 🙂 !

    Aucun probleme me direz vous si ce n’est que l’ipad a été présenté justement comme « la meilleure experience de surf sur internet »…. pas top !

    Seul point positif : Une démocratisation de la presse numérique encore plus grande.

  64. C’est moi, ou l’immense majorités des commentaires postés avant moi sont PRO iPad? (ça change de ces quelques derniers jours, c’est vrai…).

    Je ferai sûrement partie des early-adopters parce qu’elle remplacera TRES TRES avantageusement mon EeePc qui, du coup, va prendre un sacré coup de vieux.

    Je me mets aussi simplement à la place des familles qui n’ont pas encore de PC ou qui souhaitent en changer : c’est là, la cible. Et aussi les ados (avec un peu de thunes, c’est vrai, mais il y a Noël et les anniversaires pour ça) qui préféreront avec un iPad qu’un PC pour faire du Facebook et du surf…

    Contrairement à toi, Eric, je ne me fais définitivement aucun soucis pour Steve…

  65. Simple précision: de dév iPhone est gratuit.

    Il en coute 99€ dès que l’on souhaite signer ses applications pour les installer et les tester sur son iP* et les faire valider…

    Il suffit de regarder le prix d’une licence de dev sur PS3 Wii DS XBOX pour voir que le dev sur iP* est donné.

    Si tu n’es pas prêt à mettre 100€ pour lancer un business je ne sais pas comment tu espère réussir…

  66. J’ai plus l’impression qu’il s’agit de geeks qui sont insatisfaits plus que de monsieur tout le monde.
    Et puis, d’avoir vu un nombre toujours plus impressionnants de rumeurs aussi ridicules que les autres (Intel core2duo, etc …), on finit par se prendre au jeu et au final on ne peut qu’être déçu.

    Mais cet iPad peut très bien avoir son utilité, que ça soit dans le monde des affaires où on pourra vite peaufiner un graphique avant une réunion, la montrer via son iPad comme si on distribuait des tracts. Et pour chacun, on pourra tout simplement surfer de son fauteuil en ayant une tablette de moins de 800 gr, et ça joue aussi son importance.

    Comme certains l’ont souligné, l’iPod a eu le même châtiment de la part de la presse. Apple tente juste d’améliorer son iPhone en passant par son iPad, histoire d’avoir toujours plus de potentiel de conversion vers ses portables Mac.

    Après, on a beau dire : pas de webcam, pas de SD, pas de ceci. Mais l’iPhone, a-t’il tout ça ? Et est-ce qu’il n’est pas parmi une des meilleures ventes de ces derniers temps ?
    Met avis que nous verrons l’iPad s’imposer. Et même si la concurrence s’annonce rude avec la HP Slate, ou la tablette Dell, ou encore la Google Slate (rumeur pour le moment), Apple a un produit testé, fini, et éprouvé, que les autres ont encore tout à démontrer dans ce domaine.

  67. @TeT : Je peux te garantir que le dev, que ce soit sur iPhone ou Mac, ne coûte pas un rond. Pour ce qui est de rendre une application disponible sur l’AppStore, là oui, d’accord, il faut payer.

    @bpasek : « Pour les gens qui veulent un slot SD, ou une prise USB, je ne sais où Apple aurait pu le mettre étant donné sa finesse ! » Oui enfin, faudrait pas non plus sortir l’excuse « désolé, il est trop fin, on a pas pu mettre de port USB dessus ». S’ils voulaient mettre un port USB, ils avaient qu’à le faire un poil plus épais. Donc je pense qu’ils ne voulaient tout simplement pas mettre de port USB, rien de plus, rien de moins.
    En revanche, quand on regarde vers l’avenir (j’aime bien, ça fait un peu gourou de dire ça :D), on peut réellement se poser la question de l’utilité d’un port USB. Bien des expérimentations ont été menées sur le transfert de données ou les interactions entre plusieurs objets, sans aucun branchement entre eux, tout sans fil. Imaginons l’APN et l’iPad du futur : ils n’ont aucune prise, si ce n’est le dock et l’alimentation (et encore…), pour transférer des photos entre les deux, pourquoi ne pas simplement les poser côte à côte, et faire glisser les photos à transférer via l’interface tactile ? Je prends la photo que je veux transférer, et je « l’envoie’ physiquement vers l’iPad. Hop, le transfert se fait. Quoi de plus simple, de plus intuitif, de plus naturel ?

    Non, l’USB n’est pas une nécessité pour l’utilisateur. Et ce même utilisateur s’en fout de savoir s’il y a des pertes dans le transfert sans fil, si ça va un peu moins vite. Surtout pour transférer 200 photos.
    Ce n’est pas une nécessité, c’est juste qu’on nous oblige à utiliser ça faute de mieux. Mais l’USB, ce n’est pas l’avenir. Même l’USB 3 ou 4 ou plus.

    Flash… Evidemment qu’Apple y trouve un intérêt, ça lui évite de perdre des ventes sur l’AppStore, c’est clair… Mais il faut aussi voir comme le disent certains ici que Flash, c’est lourd, ça consomme du CPU et donc de l’énergie, et qu’intégrer Flash, à l’heure du HTML5, n’est certainement pas la meilleure stratégie pour Apple. Il y a un moment où, pour faire un bon produit, un produit qui fonctionne, il faut faire des choix. Ces choix ne plaisent pas à tout le monde, certes, mais il faut bien admettre que chez Apple, ils sont forts pour ça. Ils font des produits qui peuvent sembler « au rabais » par manque de connectivité par rapport aux homologues version « PC », ou autre, mais au final, leurs produits fonctionnent à merveille, et surtout se vendent.

    Il faut que les informaticiens arrêtent de penser comme des informaticiens. Il est grand temps que l’informatique se mette (vraiment) à la portée des utilisateurs. On doit être dans une nouvelle évolution de l’ère informatique j’imagine, ou du moins on va y entrer doucement. Et c’est tant mieux. KISS !

  68. Au début des téléphones portables… Aucun ne faisait appareil photo / vidéo,etc…
    Donc je ne vois pas pourquoi on critique l’iPad dès son lancement :S

  69. Ton analyse est très bonne, surtout en ce qui concerne la côte d’amour d’Apple.
    Depuis le succès de l’iPhone, le monde à les yeux rivet sur Apple, jalousie de la part de nombreuses sociétés (Nokia, Dell, Microsoft, Google…) qui aurait imaginé il y’a trois ans lors de la présentation de l’iphone 2G un tel engouement autour d’un téléphone?

    Le modèle économique de l’iPhone, iPod et iTunes est un cas d’école…
    Apple profite de sa situation dominante dans le marché du mobile pour essayer d’en faire de même avec son Ipad, mais malheureusement en 2010 les choses ne sont plus aussi si simple.
    La concurrence est rude et les constructeur ce sont bougés les fesses en ce début d’année, nous avons pu le constater au CES.

    Mais alors que manque t’il à au vilain petit canard « L’iPad » pour être aimé du public ?
    La communauté high tech est unanime sur le sujet, il lui manque :
    une webcam, le flash, un port USB, un lecteur de carte SD, une interface personnalisable (façon android), le support Divx, l’installation de plugins, un Connecteur Mini DisplayPort…
    Bref les clients potentiel de ce type de produit on besoin d’avantage de liberté et de connectivité …
    Apple se cache trop derrière sont modèle économique Itunes et ne prends pas suffisamment de risques sur le Hardware. Je reste persuadé que Steve Jobs est suffisamment intelligent pour se rendre compte que l’iPad est partie sur une mauvaises base.
    Il risque fort de rebondir rapidement sur cet « incident » de parcours qui risquerait coûter chère à la marque.
    L’iPad pourrait être un très bon produit j’en reste convaincu …

  70. Pingback: Lecture numérique : Face à l’iPad, le Kindle pèse lourd | Le Volontaire

  71. Question : comment voulez- vous installer l imprimante sur l iPad , pour ensuite imprimer en wifi ? Il faut bien un pilote non ? Je concois l impression par wifi mais comment l Ipad peut reconnaitre l imprimante ?
    Je vais craquer sur l iPad malgre tout , car je souhaite tout simplement ecrire et lire :
    1) pas de bruit de processeur ah ! Le bonheur pour se concentrer totalement
    2) leger et nomade
    3) clavier physique= bien si on a un long travail
    4) a l aise pour ecrire , mieux que mon eeepc
    5) iwork
    6) prix
    7) pas plrs applications en meme temps= davantage de concentration et moins d eparpillement
    ce qui me retiens :
    1) imprimante
    2) logiciel ftp car j aime webdesign
    3) io pen de logitech pas compatible

    en plus ce sera leger et ecran comme a4

    qu en pensez-vous?

  72. Excellent article. Sans rentrer dans la polémique il est intéressant de constater que l’histoire se répète. Sympathie pour le petit contre le gros, et rejet quand le petit grossit. Apple, Google en grossissant finissent forcément par déranger, agacer…Pendant des années l’ennemie principale de Microsoft a été son image…Apple et Google vont maintenant avoir à gérer cela. Cela prend du temps, de l’énergie…

    Donc il va bientôt avoir de la place pour un petit et le futur Google ou Apple est peut être déjà en train de naître et grandit dans un garage…

  73. @Philippe : entièrement d’accord… Apple n’est plus le petit qui vient semer le trouble parmi les grands. Ils sont maintenant grands eux aussi, c’est bien, mais ils vont maintenant recevoir des critiques tout comme Microsoft les reçoit depuis pas mal de temps…
    Je pense que c’est l’évolution normale du cours des choses : quand un grand est là, on a tendance à s’y attaquer plus férocement, il nous attire moins de sympathie.

  74. Pingback: Google Deal Bails Out MySpace | ConcerningMySpace.info

  75. Comment l’ iPad peut reconnaitre l’imprimante s’il n’y a pas de pilote ??
    Je vais craquer pour l iPad car prix, pas de bruit du processeur et aisance dans ecriture. J’ ai un iPhone et eeepc sous Linux. Le seul hic, c’est: pourra-t-on faire un peu de webdesign , logiciel ftp par exemple ?
    Merci de vos connaissances et avis 🙂

  76. Eclairez-moi, pourra-t-on imprimer DEPUIS l iPad vu qu’ il n’ y aura pas de pilotes ?? Comment l’ imprimante serait reconnue ?

  77. Pour ce qui est de la guerre lancée par Apple contre Adobe, c’est un question de survie pour Apple. Si les produits Apple pouvaient gérer Flash, Apple se retrouverait non plus avec quelques dizaines de milliers d’applications sur l’iStore mais avec une concurence de quelques millions d’applications qui, elles, fonctionnent sur tous les matériels à base d’informatique.
    Par curiosité si vous recherchez sur Google le code « codebase= »http://download.macromedia.com », les initiés comprendront, on a plus de 200.000.000 de réponses ! çà prouve bien que sur le web, Flash est incontournable.
    Maintenant pour ceux qui veulent surfer sans pouvoir accéder aux 200.000.000 de sites, d’animations ou d’applications Flash, c’est eux qui voient.

  78. @ TeT

    Non non j’ai bien compris les propos de Troll, je le cite :

    « Je parlais de la compatibilité avec la plupart des applications : prends une application standard, elle n’est pas compatible MAC. Et c’est bel et bien la faute d’Apple car développer pour MAC OS est payant, et pas qu’un peu ! »

    Il parle bien là d’applications Mac OS, ce qui n’a rien à voir avec l’iPhone, donc je lui ai répondu sur ce point : on ne verse rien à Apple pour développer sous Mac OS.

    Maintenant, comme cela a été répondu, on paie effectivement un droit d’accès à App Store pour les applications iPhone. Mais vu les revenu qu’un tel placement de produit peut procurer, j’ai jamais entendu quelqu’un s’en plaindre… jusqu’à preuve du contraire bien-sûr.

    Pour ce qui est des réparations, pareil : Troll faisait suivre son explication juste après avoir parler de Mac OS. Il n’a jamais mentionné qu’il parlait de iPhone ou de iPod… il aurait dû être un peu plus clair.

    Mais tu as raison sur ce point, les appareils mobiles Apple doivent se retrouver obligatoirement chez Apple pour être réparé. Quoique, j’ai un ami qui a su changer son écran tactile brisé lui-même, juste en commandant un nouveau sur le net et à suivre les instructions livrés avec le nouvel écran.

    Mais bon… n’est-ce pas valable pour la plupart des cellulaires intelligents ? Est-ce que les Blackberry se réparent facilement ?

    Les marges ? Oui, ils ont d’importantes marges… mais c’est déjà bien différent du discours : un Mac coûte le double d’un PC ! Et les marges sur les laptops Sony, tu crois qu’elles sont de l’ordre de 5% ? Les marges sont assez comparables entre les grandes marques. On parle d’Apple parce que c’est Apple qui est sous les projecteurs, mais Sony, LG, et les produits Microsoft (Zune…) ont aussi une importante marge bénéficiaire.

  79. Je pense au contraire qu’Apple sait très bien ce qu’il fait avec l’iPad. Il est précisément destiné à des utilisateurs qui veulent juste se connecter et pouvoir envoyer principalement des emails..Aujourd’hui avec le développement du wifi et de l’adsl ce n’est plus un marché de niche.l’iPhone a aussi très bien préparé le terrain pour l’iPad. J’ai un tas de personnes autour de moi qui n’ont qu’un netbook et qu’ils utilisent pour surfer, envoyer quelques emails et bosser sous word, quelques autres qui ont l’iPhone et qui en sont resté aux apps d’usines, lorsqu’ils on vu l’iPad c’était wow `^^.
    Les seules deux gros points négatifs selon moi est l’impossibilité de téléphoner en 3g et la camera, non pas pour faire des photos mais pour faire de la visio sous fring/skype ou autre futur app msn/ichat. Ca c’est totalement incompréhensible et dommage et du coup ça donne ce sentiment d’avoir un iPad Release candidate. 😉

  80. iFopasDeconner on

    Les goûts et les couleurs ne se discutant pas, son look… Le pire, c’est d’avoir à se taper cette immonde bouse d’itunes, et l’absence de flash…
    Sinon, il y a ça : « ASUS Eee PC T91MT », et c’est déjà en vente… ET pour les puristes, je suis sûr qu’on peut lui coller un linux au petits oignons… Mais là, faut pas être une pomme… @+

  81. Bonjour Eric, je suis rassuré de ce billet sur ton site puisque je rejoins aussi cet avis. Si mon sacro saint « Presse Citron » s’était joint au reste des fans boys hystériques j’en aurais pris une claque.

    Tu focalises surtout sur l’usb sdhc et le flash manquants … Ok … je veux bien …

    Mais éh, oh, attends, BORDEL !! C’est MONO APPLICATION !!

    UN soft à la fois !!? Yahouhouuuh ??? Y vont plus bien ? Mon vieux SPV M650 sous WinMobile 5 il en tourne autant que je lui demande tant qu’il a de la mémoire pour !!

    Mais mince ! Les gens sont pas net ou quoi ? Payer 400€ pour un gadget glossy pas fichu de lancer un messenger en même temps qu’un browser ? Alors ok on peut sans doute utiliser des onglets dans Safari pour tout faire dans le browser .. mais bon … « diantre » …

    En tous les cas, merci, ce site/blog est une réference et ça me rassure vraiment de constater qu’il ne tombe pas avec la horde de gogos.

    PS : je suis accrocs aux produits Apple depuis le iPod 5G *caresse son précieux* mais pas à ce point 😉

  82. Mono application ? Où est le problème ? C’est peut-être ça qui fait que ça tourne aussi bien justement. Non, franchement, l’utilisateur de base, vous croyez qu’il en a quelque chose à faire d’avoir tous ses programmes gentiment rangés dans le gestionnaire de tâches ?

    Un bon push permet de s’affranchir de la plupart des problèmes que pose le fait qu’il soit mono application. Ca ne me dérange absolument pas que mon iPhone ne gère qu’une app en même temps, bien au contraire. Pas besoin de se compliquer la vie à aller lancer le gestionnaire de tâches pour voir quelle application fout le bordel et bouffe toute la mémoire pour aller la tuer.

    Et Window Mobile, il a beau être multi applications, excusez-moi le terme, ça reste une belle m*rde en termes d’ergonomie, de facilité d’utilisation. Il n’est pas du tout adapté à un usage mobile. C’est vraiment Windows, mais en version mobile, et c’est là que la bât blesse à mon avis.

  83. J’ai pris l’exemple que j’ai sous la main pour WinMobile. Si je reformule je dirais : Virez moi l’os du iphone et mettez moi un OSX light !

    Personnellement je ne me vois pas me passer du multitache sur un engin de 10″ qui me coute 400€. Il faut se réveiller et réaliser l’objet qu’on a en face de soit et son utilité. C’est un superbe joujoux, il est smooth, ça glisse tout seul lorsqu’on l’utilise, et je suis le premier à fondre, mais vraiment, à fondre sur ce genre de détails.

    Par contre, hey, oh, dans mon quotidien je gère toujours trois à quatre choses en même temps … si une tablette Apple ne sait pas faire ça …

    Ca ne suffit pas de faire du « joli beau qui glisse » … faut aussi un peu de pratique.

  84. Et je dirais pareil si c’était un OSX light… Il ne serait sûrement pas adapté à l’appareil en fait.

    A-t-on vraiment besoin d’avoir un vrai multi tâches sur ce genre d’appareil, pour ce qu’il fait ? La « simulation » de multi tâches à la iPhone me va très bien en ce qui me concerne. L’application se ferme, soit, mais moi je ne le vois pas : elle est relancée dans l’état où elle a été fermée. Et pour les applications qui nécessitent vraiment de tourner en arrière plan, il y en au final très peu. Pour les applications de messagerie, on peut très bien concevoir que les notifications Push suffisent. L’application est fermée, mais si quelqu’un me parle je suis quand même notifié.

    Bref, dans ces conditions, et vu l’usage qui est prévu pour l’iPad, je ne vois pas d’utilité fondamentale au multi tâches.

  85. Je pense qu’il s’agit donc d’une façon d’utiliser le matériel connecté au quotidien qui fait notre divergence 🙂

    J’arrive pas à concevoir le push pour mes utilitaire de chat (qu’il me faut impérativement sur le plan professionnel)

    ‘fin bon, je rigole un peu là, y’a une pub google au dessus du formulaire de commentaire, ici, pour un « iTouch » à 49$ clairement déclaré « Wholesale from China. 80% Off »

    Ah je rigole 😉

  86. @Jean-Philippe
    Ah oui en effet ! C’est peut-être moi qui devrait mieux lire les posts de Troll…

    « Mais vu les revenu qu’un tel placement de produit peut procurer, j’ai jamais entendu quelqu’un s’en plaindre… »
    Pas tellement d’accord. Déjà pour Apple l’hébergement de l’Appstore c’est les pièces jaunes au fond du porte monnaie de Steve Jobs. Si une compagnie comme google se permet de financer l’Android Market pourquoi Apple n’en ferait pas autant ? Apple ne se rémunère t-il déja pas sur chaque vente ? Bref sauf erreur de ma part il faut payer pour être sur l’Appstore puis laisser une « commission » sur chaque vente à Apple ?
    De toute façon je ne suis pas trop fan des arguments à la « si les autres ne disent rien c’est que tout va bien ! ».
    J’ajouterais que dire que l’Appstore rapporte est assez flou. Je crois bien avoir lu des études qui montrait que sur les extrêmement nombreuses apps de l’Appstore seulement une infime minorité sont rentables pour leurs auteurs. Bref quelqu’un qui développe bien, qui n’a pas de moyen (99$ pour diffuser ?) mais a envie de diffuser une petite application sans prétention devra se tourner vers le Jailbreak… C’est bien dommage !

    Pour les réparations il est en effet possible de se débrouiller soit même. Mais parfois cela peut-être très complexe voir dangereux. Franchement on ne peut même pas changer facilement la batterie de son Iphone ! Alors que tout les autres Smartphone ont une batterie amovible ? Non, je pense qu’Apple cultive volontairement cette difficulté de réparation pour pouvoir facturer celles-ci.

  87. Pour ce qui est de rendre les choses plus difficiles pour les développeurs, je pense comprendre tout à fait leur stratégie. Faire payer, ça permet déjà d’éliminer bon nombre d’applications « pas sérieuses », ou de piètre qualité. OK, il y a des tonnes d’applications qui ne servent à rien, des applications pas terribles, etc. Mais imaginez si le développement était entièrement libre et gratuit.

    C’est un peu chiant mais ça permet de contrôler.

    C’est toujours le même « problème » : Apple a choisi de ne vendre SON OS que sur SES machines. Pareil, c’est contraignant quelque part pour l’utilisateur (qui n’a jamais pensé à installer OSX sur un simple PC), mais d’un autre côté, ça permet de garantir un minimum le fonctionnement et de réduire les chances de bugs non prévus. C’est aussi pour ça que OSX est « plus stable » : pas ou peu de problèmes dûs à des pilotes tiers.

    Bref, c’est une partie de la politique qualité d’Apple (et ça les arrange bien financièrement aussi, on est d’accord).

  88. @Ekios : oui, je pense que la plupart des divergences dans les commentaires ici vient du fait de l’usage que l’on veut faire de l’iPad. Il y a une grande proportion de déçus (dont j’ai fait partie au début en voyant la bête), qui voulaient quelque chose plus orienté power users. Mais ils en ont décidé autrement, et l’iPad semble clairement se tourner vers les moins expérimentés.

    Pour moi, là, en l’état actuel, je ne suis pas plus intéressé que ça non plus par l’iPad en fait (on dirait pas je sais :-)), mais je comprends tout à fait qu’il y a de fortes chances pour que ça marche et que pas mal de gens y trouvent leur compte.

    J’ai beaucoup aimé la pub des iPod chinois aussi 😀

  89. Bah, PJ, le truc est qu’on, enfin, les débiles de la presse standard, donc l’avis du peuple, le présente comme la réponse d’Apple aux netbook ! Or n’importe quel Netbook fait mieux que ça à l’heure actuelle et pour moins cher.

    Mais pour moins beau et moins smooth, c’est clair et net 😉

    C’est un tueur de Kindle dont on attendrait largement plus pour le prix 🙂

  90. Quoi qu’il arrive, seuls les chiffres de vente, les développements d’applis et les prochaines versions de l’iPad donneront le la. N’oublions pas que les premières versions de l’iPod et de l’iPhone étaient moins abouties que les suivantes.

    Je pense néanmoins que :

    – on ne peut juger un produit Apple en ayant une mentalité geek : comparer Mac OS à Linux est une réflexion d’informaticien, pas de consommateur.

    – iPad ne révolutionnera pas l’édition (surtout de fiction) malgré iBooks, l’écran est beaucoup trop lumineux pour lire confortablement un livre.

    – Apple joue gros car l’iPad peut cannibaliser les ventes de plusieurs de ses produits. En outre, iPad sera très vite trop chère et trop limitée par rapport aux produits des concurrents asiatiques ou de Google

    – En revanche iPad peut préfigurer l’informatique de demain : une tablette mobile chez soi qui multipliera les fonctions de poste de travail nomade, de liseuse, console de jeu, télécommande pour la musique, les films, et pourquoi pas la lumière, etc. Je crois beaucoup à ce développement.

    – Et n’oublions pas le marché des séniors : Apple mise tout sur l’ergonomie et la simplicité, ce qui en séduira immanquablement.

    De ces 2 derniers points dépendra le future d’Apple à moyen terme. Car d’ici 4-5 ans, la société de Steve Jobs rentrera dans une zone de fortes turbulences, quand ses concurrents commercialiseront des produits quasi similaires à iPod et iPhone pour un prix très inférieur :
    http://www.lestempsdansent.com.....-jegourel/

  91. C’est marrant comme les avis peuvent être totalement différents sur un produit aussi simple quand même :-).

    Je serais plus de l’avis de Steve en fait, les netbooks sont bons à rien (ouais j’aime pas les netbooks…), autant faire quelque chose qui fait moins de choses, plus limité, mais qui fait mieux certaines choses.

    Comme quoi, ça donne l’impression qu’il y aura toujours un marché pour quelque produit que ce soit (ou presque).

  92. Moi qui commence dans la photo, je te garantis qu’un netbook sous ion en 1366×768 c’est Byzance vu le rapport poids/prix/puissance 🙂

    Mes clients aussi d’ailleurs, sont de cet avis :p

  93. ah oui, mais non, tu n’ai pas Apple…
    Et moi, si j’étais Apple… Je ne m’inquiéterais pas du tout, au contraire!
    J’ai couvert la sortie du 3G S, et que nous n’avons pas entendu. 6 mois plus tard, elles sont à combien les ventes? Oui hein pas de quoi rougir (lol) un succès!!!
    Pour l’iPad, ma réaction à chaud était une déception. Mais quelques jours plus tard… Je me dis qu’elle est pas si mal que ça la iTablet. Même le nom iPad colle bien au produit.
    Rendez-vous dans quelques mois après la sortie de l’objet pas si inquiétant d’Apple.

  94. Roh ça va, si on ne peut plus plaisanter hein… 😛

    C’est comme tout : chacun peut trouver une utilisation à un produit que plein d’autres gens trouveront inutile.

    Cela dit, attends d’essayer l’iPad, s’il faut tu laisseras tomber ton netbook… 😛

  95. Moi j’ai une question: L’Ipad c’est avant tout un objet pour surfer sur le net, lire des ebooks, jouer, utiliser qq utilitaires de base mais aussi écouter de la musique et regarder des films.
    Mais là, je me demande…comment l’heureux possesseur de cette tablette va t’il y uploader sa musique et ses films?
    Il doit y avoir un truc qui m’échappe ou bien sera-t-on avec l’IPad totalement dépendant de l’appstore?
    (je suppose qu’il y aura un moyen pour les possesseur d’un Mac de pouvoir transférer des données de l’un a l’autre via iTunes, mais pour les autres?).
    N’est-ce pas ca au final le plus dérangeant (et à la fois l’idée de génie), de contrôler le contenu par l’intermédiaire d’un canal unique.
    C’est d’ailleurs aussi peut-être une des raisons pour lesquelles Flash dérange Apple, ce dernier permet en effet de développer des applis/jeux exécutable sur le net.

  96. Ouais moi je suis déçu, je m’attendais vraiment à un produit révolutionnaire (la faute au buzz sûrement), comme l’iphone l’a été en son temps, mais là, perso, je trouve que ce n’est pas le cas.

    Mais bon vu que c’est Apple, va y avoir un paquet de gogos qui vont l’acheter. Donc je ne me fais pas de soucis pour les ventes, jusqu’à ce que la concurrence arrive.

    Sinon pour ce qui est des trucs qui manquent sur cet iPad et bien je dirais que c’est logique vu la politique d’Apple de faire raquer à mort ses clients.

    En fait maintenant Apple c’est d’un côté pour le grand public avec ses produits fermés de toutes parts (iPod, iPhone et bientôt iPad) et d’un autre côté pour les pro avec les Mac (même si l’os est plutôt facile à apprivoiser), mais ce n’est que mon humble avis.

    Donc mesdemoiselles, mesdames, messieurs les geeks passez votre chemin ou alors acceptez d’utiliser un produit conçu pour le 1er péquin venu et non pour le public (plus ou moins) averti que nous sommes.

  97. Oui bon il ne faut pas non plus se leurrer.
    Apple company n’est pas du genre à servir un produit au hasard.
    L’Ipad se vendra, c’est un fait.
    Mais il ne faut juste pas s’attendre au succès de l’Iphone !

  98. Il y avait aussi des sceptiques à l’annonce de l’iphone et ça a été un vrai raz de marée.
    Il faut voir ce que diront les premiers « vrais » utilisateurs en masse, c’est là que ça va se jouer.
    Et puis peut-être sur d’autres choses qu’on ne connait pas encore. Pour l’iPhone par exemple, cela a été l’AppStore qui est pour beaucoup dans son succès.
    Là aussi il y aura peut-être de nouveaux éléments à venir qui changeront la donne.
    A suivre donc…

  99.  » Sans parler que l’iPad ne communique que par ondes électromagnétiques, et qu’il s’utilise près des couilles… »
    by Jeanmi,

    Tout a fait d’accord, je doute meme qu’ils aient pris ce probleme vraiment au serieux chez Apple… j’espere lire une analyse serieuse la-dessus le moment venu..

  100. Pingback: Download Illustrator and Photoshop versions of the *new* standard feed icon | AboutAI.info

  101. @ Eric : Heureusement, tu n’es pas Apple 😉

    Sinon, je pense que l’iPad ne risque pas forcément de faire un succès mitigé. Tout dépendra de la stratégie marketing qu’ils appliqueront… Le public visé sera un élément décisif !

  102. Je voyais dans se produit un nouvelle façon de surfé mais quand je voie les contraintes ça me laisse perplexe sur le finalité que j’en aurais, a la limite je préfère me prendre un pc portable.

  103. J’attendais avec impatience l’annonce de cette tablette. Je suis un peu déçu finalement. Elle a l’air d’un beau bijoux mais aux fonctionnalités limitées.

    Sans port USB déjà, ça me parait difficile de l’utiliser comme véritable alternative à un netbook…

  104. Bonjour,

    Je vous rappelle quand même que iPad a prévu un « iPad Camera Connection Kit » qui regroupe un port USB et un lecteur de carte SD que l’on branche directement sur le connecteur 30 broches intégré de l’iPad (prise dock).

    Donc arrêtez de dire n’importe quoi, l’iPad offrira bien un port USB ainsi qu’un lecteur de carte SD !

    http://www.apple.com/fr/ipad/specs/ en bas de page : iPad Camera Connection Kit

  105. Peut-être que la Toile a crée trop d’attente avec ce produit ? Et qu’Apple ne peut pas créer de produits très innovants régulièrement ?

  106. Une bonne synthèse avec surtout de bons liens à consulter.

    Pour ma part je ne trouve toujours rien de « amazing » à cette tablette (à part son prix) même si je pense que ça devrait quand même bien se vendre. Par contre je rejoints d’autres commentaires : la marque perd de sa superbe et de son côté « nous on est différents » et cet aspect devrait ainsi modifier en quelques années la cible de la pomme qui semble bien partie pour devenir vraiment une marque grand public comme Microsoft.

  107. @ Christophe

    Je ne trouve pas normal de devoir remettre la main aux portefeuille pour avoir le droit à un port usb ensuite.

    Apple n’est pas les éditions atlas qui vendent leur produit en kit.

  108. Pingback: News en vrac janvier 2010

  109. Quel que soit le type d’acheteur qu’on soit (geek ou autre), le principal défaut est celui de la multitache manquante! C’est censé être une tablette pour la maison, la première chose que l’on soit en droit d’attendre est le multitache.

  110. @benjamin935 > Pour le moment, les ebooks ne sont pas prévus en France.
    @Alex > En plus, pas de bouquin pour nous petit français car aucun éditeur n’a signé

    Il n’y avait pas Hachette dans la liste des éditeurs présentés lors de la keynote ?

    @Manu > en imaginant un portage de Photoshop/Illustrator dessus ou encore une utilisation domotique.

    Ca ne me semble pas du tout être le but de l’iPad (Photoshop/Illustrator), il s’agit d’un appareil grand public et non d’une station de travail pour graphistes (maintenant il y a bien un photoshop pour iPhone, alors…). Quant à la domotique, on en parle souvent, mais à quelques exceptions près, ça me semble être un concept qui n’a jamais percé, au même titre que la reconnaissance vocale.

    @okrum > Faut quand même qu’ils soient gonflés chez apple pour ne pas intégrer le Flash

    En matière de marketing, on peut dire que Steve est plutôt couillu et que ce n’est pas le genre de truc qui lui fait peur. Qui se rappelle quand il a décidé de ne plus mettre de lecteurs de disquettes sur les Mac, et que tout le monde a pleurniché en disant que c’était la fin de tout et qu’on ne pouvait pas s’en passer ? N’est pas visionnaire qui veut.

    @ojal > Je regarde de plus en plus la TV sur les sites de REPLAY et sans FLASH, ça va me priver de pas mal de choses…
    La plupart des chaines ont leur appli sur iPhone (TF1 Player, France TV etc…), donnant accès au replay, ça marchera donc aussi sur l’iPad…

    @Alex > S’il y avait le flash, il y aurait par exemple deezer et hop plus personne ne paierait pour avoir de la musique et le beau petit monde de Steve s’écroulerait…

    « lol », il y a une appli Deezer sur l’iPhone, tout comme Spotify !

    @macgeek13 > Je reste persuadé que Steve Jobs est suffisamment intelligent pour se rendre compte que l’iPad est partie sur une mauvaises base.

    Mais comment a t’il fait pour s’en sortir sans tes conseils jusqu’à présent ? ;-P

    @LesTempsDansent > d’ici 4-5 ans, la société de Steve Jobs rentrera dans une zone de fortes turbulences, quand ses concurrents commercialiseront des produits quasi similaires à iPod et iPhone pour un prix très inférieur

    Si les concurrents mettent 7 ans pour arriver au niveau d’un produit sorti par Apple en 2007, je pense que Steve n’a pas trop de soucis à se faire…

    @steveb : je suppose qu’il y aura un moyen pour les possesseur d’un Mac de pouvoir transférer des données de l’un a l’autre via iTunes, mais pour les autres?

    iTunes existe aussi sous Windows.

  111. Pingback: Ce que je pense de l’iPad | A Few More Things

  112. ipad mieux qu’un netbook…. je viens d’acquerir le dernier netbook de chez Asus. sortie hdmi, windows 7 full, il lit les videos 1080p sans soucis…. 440 euros. on a pas la meme definition du mot « mieux » 🙂

  113. Le fait d’en parler même en mal contribue à la promotion gratuite de ce modèle d’Apple même si moi même je ne suis pas fan, le fait d’en parler fait de la promotion à la marque et au modèle…

  114. @Bruno : non, justement, on n’a pas la même définition du mot « mieux » quand on est un geek et quand on est une mamie de 80 balais qui n’a jamais touché un ordi. 🙂

  115. comment peut-on se baser sur « les blogs » et ce que disent leurs auteur au sujet de l’iPad pour prédire le futur succès ou échec de l’iPad ?

    Eh oh, l’iPhone aussi avait ses détracteurs avant même sa sortie. Idem pour la Nintendo DS ou la Wii. D’ailleurs tous ces produits se font encore largement basher sur les blogs, ça ne les empêche pas d’être les plus vendus sur leurs segments respectifs. Et de loin.

    de plus je crois que Steve Jobs a très bien dit le principal : il faut l’avoir en main pour se rendre compte de ce qu’elle vaut. la plupart des blogueurs sont incapables d’imaginer ce que donne un produit en main et c’est bien normal, c’est un exercice que seuls les concepteurs hard/software connaissent vraiment bien. Ce qui n’est le cas que d’une infime fraction de ceux qui s’expriment à propos de l’iPad.

  116. Ca me fait rigoler les gens qui veulent justifier le monotache.

    Il n’y a pas de gestionnaire sur le Nexus, mais vous pouvez en installer un si vous voulez, mais c’est inutile. Le multitache est transparent, vous n’avez pas a vous en occuper.

    Maintenant, écoutez Spotify, et essayez de lire un mail en même temps 😉

  117. Je pense que le multitâches peut apporter son lot de désavantages dans le sens où ça fait un truc de plus à gérer, donc source de bugs et/ou de lenteurs. De plus, on est un peu à la merci des applications tierces : une appli en arrière plan peut se mettre à tourner en boucle et consommer des ressources, ce qui va se traduire pour l’utilisateur par une lenteur inexpliquée.
    Pour peu qu’on n’y connaisse rien, on va sûrement taxer le produit lui-même de produit merdique, lent, qui plante, etc.

    Donc à moins que le multitâches ne soit une absolue nécessité… Pour moi c’est du superflu pour un utilisateur de base.

    Après, pour les applis type Deezer, Spotify, etc. en effet ça serait bien de pouvoir les laisser tourner en arrière plan. En fait, plutôt qu’une gestion du multitâches « à la Windows » ou « à la OSX », je verrais bien un truc uniquement dédié à la musique, comme le fait l’iPod sur l’iPhone en fait. Mais accessible à toute appli musicale.

    Ca serait peut-être le meilleur compromis, je ne sais pas.

  118. Bravo Eric pour cette lecture. Effectivement il semble que le regard critique que tu nous propose soit moins périlleux qu’il y a quelques années. Et comme tu dis la raison en est simple Apple se banalise, elle dépasse le simple cadre des afficionados qui les défendraient plus que de raison (PPC/Intel, la souris à 1 bouton, etc.)…
    Mais au final c’est pas plus mal qu’Apple deviennent une boite comme les autres et que lui soit signifié ses défauts qu’elle comprenne que le buzz, la hype, le conditionnement et l’évangélisation ne sont pas la tasse de tout le monde. C’est peut-être bien pour cette boite de quitter ce giron de l’innovation et de laisser la place à d’autres plus petits. Il y a une foule de concurrent à l’ipad pas du tout dégeux et dont personne n’a parlé (idée de sujet ?).
    Et puis peut-être simplement que le monde a changé durant cette banalisation. Peut-être qu’on est las des placement produit chez les stars, des articles tout fait dans la presse de mode, de la dictature de la hype…
    Les afficionados vont devoir se faire une raison et se trouver d’autres beaufs, Apple est devenu trop grosse, trop voyante pour continuer sur son créneau de challenger branché.
    Et puis simplement peut-être qu’Apple a surestimé son pouvoir de captation : tout le monde n’a pas envie d’être happé dans son univers, si beau et séduisant soit-il… On préfère un gros magma de différences qu’un univers policé et uniforme quand bien même il serait intellectuellement supérieur (chose dont je doute en dehors de l’auto-satisfecit d’une frange de ses utilisateurs).

  119. Parce qu’il faut dire qu’on en a bouffé durant le mois de janvier du Apple… Alors là : indigestion.

  120. Pingback: Quadruplay.fr - Comparatif - Simyo - ZeroForfait - MVNO

  121. Effectivement, les commentaires sur l’Ipad sont plus que négatifs, maintenant, est-ce que l’Ipad va être un échec pour autant ? Personnellement je ne crois pas…
    Je crois surtout qu’Apple applique la même stratégie pour l’Ipad que pour l’Iphone. A savoir, lancer sur le marcher, un produit séduisant, prometteur, mais non fini et créer un engouement avec la sortie d’un appareilde deuxième génération ! Apple crée volontairement un manque… J’ai commencé à écrire un billet sur ce sujet que je publierai sur mon blog lorsqu’il sera fini.
    Pour résumer, et malgré le fait que je viens de lancer un blog qui traite de l’Ipad (voir mon site 😉 ) à la question faut-il acheter l’Ipad 1, je répondrai non !

  122. Pingback: » iPad, un iPod (géant) de plus chez Apple | Socolaolait, Le blog d’une étudiante en multimédia

  123. Pingback: Ipad d'Apple : l'art de créer un manque ! | Le blog Ipad

  124. L’iPad n’est pas vraiment un produit innovant. La tablette tactile existait bien avant Apple. Déjà en 1994, la start-up bordelaise Stantum commercialisait sa version multitouch, un écran tactile destiné aux industries de pointe et à la musique, adopté par Björk ou Daft Punk notamment. Signe que la jeune entreprise est en bonne santé : elle a récemment ouvert trois bureaux commerciaux à l’étranger (Berkeley, Tokyo et Taipei).

  125. Ce n’est qu’une première version. Chez Apple, les premières versions sont toujours un peu « light ». Et quand Apple dévoile un nouveau produit, on peut être sûr que la prochaine version (beaucoup plus aboutie) est en cours de préparation, dans un état déjà bien avancé.
    Personnellement, je me vois bien dans mon canapé (ou dans mon lit) en train de surfer agréablement sur le net avec un iPad, plutôt que de « subir » mon MacBook Pro de 2,5 Kg qui me réchauffe les genoux.
    Flash… Comment faire tourner convenablement ce truc sur un appareil à 1 GHz, sans ventilation ? C’est impossible : Flash sur Mac OS X arrive à faire tourner les ventilateurs sur une machine propulsée avec un Core 2 Duo à 2,8 GHz pour une simple vidéo ! Si Apple supporte Flash et que la batterie se vide en 30 minutes, sur qui les utilisateurs vont-ils reporter la faute ? Certainement pas sur Adobe, la plupart des end-users n’en ayant même pas conscience…
    Même si je n’en achèterai pas un prochainement, je suis vraiment pour l’iPad. Pour moi, c’est un beau produit. Et connaissant Apple, ils vont tout faire pour qu’il marche au moins aussi bien que l’iPhone.

  126. C’est un objet séduisant, mais qui de part sa taille implique un encombrement (supérieur à l’iPhone).

    Ce petit détail est suffisant pour limiter la portée des ventes de ce type de produit.

    Les personnes qui se déplacent déjà en permanence avec un PC (ou Mac) sous le bras y trouveront cependant un intérêt (limitation de cet encombrement).

    A la maison nous disposons déjà d’un PC ou Mac posé dans le salon, de l’écran plat, du radio réveil qui affiche les photos de famille.

    L’iPhone permet au moins de garder une deuxième main libre ce qui est un gros avantage pour l’humain multitâche.

  127. Monsieur S. on

    Flash, Flash, Flash….
    Mais Flash n’a pas plus de 2 ans à rester en vie! Qu’est ce qui le maintient encore à flot ce truc? Les bannieres pub et Youtube!
    Pour les bannieres de pub, les adblockeurs font tellement bien leurs boulot que les regies pub et les annonceurs commencent a regarder de nouvelles technos pour le format (silverlight, javaFX, Ajax/Dhtml).
    Pour youtube (la video), comme l’ont deja dit beaucoup de monde, d’ici 18/24 mois on sera au HTML5 de maniere extensive.

    Sans compter que Flash, niveau performances machines (et c’est le point crucial pour Apple), c’est en dessous de tout dans sa version 10… Sans jouer aucunement aux cassandres, il m’est avis qu’on a plus de chance de voir l’introduction de Silverlight dans un Ipad que du Flash.

  128. « Monsieur S. » m’a coupé l’herbe sous le pied. 🙂

    Je suis entièrement d’accord avec ce point de vue.
    Bien que le format Flash ait des qualités il faut bien reconnaître que le format SWF lui, est carrément dépassé notamment à cause de ses piètres performances. Et Silverlight a plus de chance de débarquer sur l’iPad, iPhone, iPodTouch.

    Mais bon, quand même… vivement la prise de pouvoir par l’HTML5.

    Côté tablette, j’aurais vraiment apprécié 2 choses : la caméra (pour faire des visios) et l’OSX. Alors, bien que j’utilise des Mac quotidiennement depuis des années, mon capital sympathie pour la marque a fortement diminué pour cette simple raison : ça pue vraiment trop le marketing cette fois.

    Je vais m’en passer de cette tablette, j’attendrai la prochaine. 🙂

  129. Pareil, c’est pas que j’aime pas Flash, mais j’aime pas Flash :-). Trop lent, trop lourd, accessibilité proche du 0… Pourtant faut admettre que c’est bien pratique tant que HTML5 n’est pas LA norme.
    2 ans à vivre pour Flash ? J’espère… Mais si c’est pour remplacer par du Silverlight ou autre, c’est pas la peine à mon sens. Un mal en chasse un autre.
    La vraie solution, c’est un format HTML riche compris par tous (les navigateurs), permettant de conserver une bonne expérience utilisateur telle qu’on peut l’avoir (parfois) avec Flash, mais avec l’accessibilité due au HTML. J’espère que ça va s’imposer…

  130. Pingback: iPadawan « Tech 1

  131. Pingback: 5 bonnes raisons de ne pas bouder l’iPad Gadgecho : smartphones, iPhone, Android, gadgets high tech

  132. @jean-luc

    A date ca va être compliqué mais patientez encore quelques semaines (6/7) et vous pourrez l’acheter dans toutes les boutiques Orange.

    Même si vous en trouvez un via un plan type marché gris il vous faudra une micro sim pour utiliser la 3G (a priori la sim actuelle de votre tel n’est pas une micro sim, je vous conseille donc d’attendre pour ne pas faire de bêtise.

  133. apparement seul fnac,darty et apple seront revendeur de l ipad et non orange, sfr ou bouygue,
    moi je l ai commander sur http://www.ipad-france.com
    l envoie est rapide 1 semaine, et ils sont les seuls a avoir la pochette ipad et le kit usb pour mettre mes photos
    🙂

  134. En tout cas, on remarquera que les concurrents à l’iPad se font désirer… La HP Slate est retardée, la Microsoft Courier abandonnée… Certains critiquent, mais en attendant, seule l’originale reste… 😉

    Par contre je trouve ça bien dommage… Je trouvais que Courier était un concept intéressant ! :'(

  135. Pingback: Piesto

  136. @ Monsieur S
    Flash ne sera jamais totalement oublié à mon avis, il y aura toujours des sites événementiels conceptuels en flash histoire d’en jeter plein la vue. Par contre, c’est sur que tout ce qui est petite animation ou vidéo est en train de disparaitre.

  137. Pour le moment c’est le flash qui a pris la tête en vidéo. C’est embêtant mais c’est comme çà.

    Pour la balise vidéo en html5 qui vous dit que c’est gagné ?

    A plus.

  138. Pingback: Rétrospective : ce que j'ai retenu de 2010

Répondre