Connect with us

Réseaux sociaux

Jack Dorsey veut trouver une solution contre les bulles de filtrage sur Twitter

Pour éliminer les bulles de filtrage, Jack Dorsey pense que ce serait une bonne idée de permettre aux utilisateurs de suivre des thématiques ou des centres d’intérêt, afin que les sources d’informations soient plus diversifiées.

Il y a

le

Les réseaux sociaux Twitter et instagram

Le monde serait probablement meilleur si chaque internaute avait des sources variées sur une information donnée. Malheureusement, sur nos fils d’actualité, nous sommes souvent confrontés à ce que l’on appelle des bulles de filtrage.

Si on est progressiste, on aura plus d’informations provenant de personnes ou de sources progressistes sur nos flux. Et inversement, si on est conservateur, on aura plus de contenus provenant de sources conservatrices.

Les algorithmes des réseaux sociaux, supposés donner la priorité aux contenus que l’on est le plus susceptible d’aimer, ont toujours été désignés comme étant les fautifs.

Un problème plus profond

Mais pour Jack Dorsey, le problème est ailleurs. Durant une interview à un événement organisé pour le 25ème anniversaire de Wired, le patron de Twitter a admis que la plateforme de microblogging contribue aux bulles de filtrage et qu’il faut trouver une solution à ce phénomène.

Néanmoins, pour lui, le principal problème est que les utilisateurs suivent des comptes qui partagent leurs opinions. Cela semble naturel, mais à cause de ce réflexe qu’a presque tous les internautes, il est très peu probable qu’un utilisateur voit passer sur son fil d’actualité du contenu divergeant par rapport à ses idées.

> Lire aussi :  Twitter perd encore des millions d’utilisateurs, mais continue de faire des bénéfices

Et Jack Dorsey tient peut-être déjà une solution. D’après lui, si l’on permettait aux gens de suivre des thématiques ou des centres d’intérêt (mais pas seulement des comptes), cela permettrait à ceux-ci de voir des sources d’informations plus diversifiés.

Twitter nous offrira-t-il un jour la possibilité de suivre des #Hashtags, par exemple ? En tout cas, l’idée n’est pas nouvelle. Sur Instagram, en plus des comptes, les utilisateurs peuvent déjà suivre des centres d’intérêts via ces mots-dièse.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests