James Bond, en vrai

La section Technologie & Sciences de MSNBC recense 7 technologies utilisées dans les différents épisodes de James Bond depuis les années 60, qui sont, pour certaines, devenues réalité entretemps, et pour d’autres, à l’état de prototypes avancés. – le scooter volant (Jetpack en anglais, dans Opératio tonnerre), ce truc improbable et à la stabilité hasardeuse

La section Technologie & Sciences de MSNBC recense 7 technologies utilisées dans les différents épisodes de James Bond depuis les années 60, qui sont, pour certaines, devenues réalité entretemps, et pour d’autres, à l’état de prototypes avancés.

– le scooter volant (Jetpack en anglais, dans Opératio tonnerre), ce truc improbable et à la stabilité hasardeuse dont quelques prototypes ont fait fureur dans les années 60. Qui n’a pas rêvé un jour de pouvoir se déplacer dans les airs à l’aide d’un simple sac à dos en forme de réacteur. Plus près de nous, Jet Man a prouvé pouvoir voler assez longtemps pour traverser la Manche avec une aile pliante munie de 4 réacteurs.

– les fausses empreintes digitales, qui permettent de dissimuler ou interchanger son identité, comme dans Les diamants sont éternels.

– la caméra miniature, vue dans A view to a kill, qui, selon Peter Earnest, ancien de la CIA et actuellement directeur du Musée de l’espionnage de Washington, existe sous plusieurs formes depuis 1970.

– les voitures contrôlées par téléphone mobile, comme dans cette scène de Demain ne meurt jamais, ou James pilote sa béhème dans un parking à l’aide d’un mobile à écran tactile, avec vue directe de la route sur son écran. Un mélange de visiophonie et de télécommande. A ne pas mettre entre toutes les mains quand même.

– le blouson de ski gonflable qui protège en cas de chute ou avalanche, comme dans Le monde ne suffit pas. Dans le même genre et dans la vraie vie, le AvaLung ll de Black Diamond peut vous aider à respirer si vous êtes prisonnier d’une avalanche. Citons également l’airbag pour motard, qui se gonfle pour vous protéger en cas de chute.

– la voiture invisible, vue dans Meurs un autre jour. Les technologies relatives au fantasme de l’invisibilité évoluent à grand pas. Une Aston Martin, mais peut-être aussi une veste rendant invisible seront peut-être une réalité dans quelques années.

– l’implant d’identification, comme dans Casino Royale. Une puce d’identification de la taille d’un grain de riz existe déjà et pourrait être utilisée à des fins médicales puisqu’elle contiendrait tout votre dossier, à utiliser en cas d’urgence suite à une perte de connaissance par exemple. C’est cela aussi l’identité numérique…

On savait l’agent 007 doté de mille qualités (parmi lesquelles la plus sérieuse : son goût immodéré pour les jolies femmes et le Dom Perignon, ce qui va souvent ensemble d’ailleurs), le voilà en plus de ça visionnaire.


Nos dernières vidéos

10 commentaires

  1. « qui sont devenues réalité entretemps. »

    Ya quand même pas mal de trucs en développement. Le truc de l’invisibilité marche même pas pour une pomme pour l’instant, alors le temps que ça arrive à la voiture 🙄

    Mais l’article est rigolo quand même \o/

  2. Tous les VRAI fans savent que James Bond boit du champagne Bollinger et pas du Dom Pérignon. Pff…
    (oui, je sais, je suis un intégriste 😉

  3. Pour les « implants » d’identification, c’est pratiquement demandé pour assurer son animal de compagnie… Si votre assureur ou courtier vous demande si votre chat ou chien est « pucé », c’est pas pour savoir si vous le traitez contre les nuisibles 🙂

    C’st une capsule de la taille d’un grain de riz avec un chip RFID qui se mets en sous-cutané.

  4. Pingback: Exter’Link [#10]| blog 2.0| ExternautE

  5. Pingback: La pompe humaine | Presse-Citron

Répondre