Suivez-nous

Tech

Jigsaw lance Assembler, un outil pour aider les journalistes à repérer les images truquées

Ce dispositif, conçu par la filiale d’Alphabet, va permettre aux médias de repérer les retouches effectuées sur une image.

Il y a

  

le

 
deepfake
© Google

C’est un outil très bienvenu pour lutter contre les fakes. Jigsaw, la filiale d’Alphabet (anciennement Google), vient de dévoiler Assembler. Ce nouveau dispositif est capable de détecter si une image a fait l’objet d’une retouche. Nourri d’un très large ensemble de photos truquées et non truquées, il est en mesure de les différencier. Il repère notamment les modifications de la luminosité, des couleurs ou encore l’ajout d’une partie d’une autre photo.

Ce système comprend également d’autres spécificités que Jared Cohen, le président de Jigsaw, a développé dans un billet sur Medium :

Nous avons construit deux nouveaux détecteurs pour tester sur la plateforme. Le premier est le détecteur StyleGAN pour traiter spécifiquement les deepfakes. Ce détecteur utilise l’apprentissage automatique pour différencier les images de personnes réelles des images deepfake produites par l’algorithme StyleGAN. Notre deuxième modèle, le modèle d’ensemble, est formé à l’aide de signaux combinés de chacun des détecteurs individuels, ce qui lui permet de voir plusieurs types de manipulation simultanément.

Les géants du web prennent le sujet au sérieux

Assembler se destine aux médias pour les aider à lutter contre les tentatives de désinformation. Plusieurs d’entre eux l’utilisent déjà parmi lesquels l’Agence France Presse ou l’équipe de fact-checking du journal Le Monde : Les Décodeurs.

Jared Cohen a toutefois bien conscience qu’il ne résoudra pas le problème très complexe de la désinformation avec une simple solution technologique. Il précise : « Le monde doit comprendre comment les campagnes de désinformation sont de plus en plus utilisées pour manipuler la perception qu’ont les gens des questions importantes. Nous nous engageons à partager nos idées et à publier nos recherches afin que d’autres organisations puissent examiner d’autres manières d’aborder ce problème. »

Les géants du Web se mobilisent donc à tour de rôle pour résoudre ce problème. C’est notamment le cas pour les deepfakes. Facebook et Amazon ont ainsi annoncé le « Deepfake Detection Challenge ». L’idée est de développer des outils basés sur le machine learning afin de les détecter plus rapidement. Les deux entreprises collaborent dans le cadre de ce projet avec le MIT, le New York Times ou encore l’université d’Oxford.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
85,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests