Connect with us

Sport

Jyrobike, adieu les petites roues, ce vélo n’a plus besoin de vous

Jyrobike remet les petites roues au placard en utilisant un moyeu situé dans la roue avant qui créé un effet gyroscopique et permet au vélo de tenir l’équilibre… même à l’arrêt !

Il y a

le

Jyrobike

Êtes-vous prêt à vous passer des petites roues ? C’est la première question que l’on est tenté de poser lorsqu’on découvre Jyrobike pour la première fois. Ce vélo 2.0., destiné aux enfants, propose une idée simple et efficace : régler le problème de l’équilibre en utilisant l’effet gyroscopique. Le principe : utiliser la roue avant pour créer un effet gyroscopique perpétuel grâce à un moyeu. La technologie pourrait faire penser à un Segway version bicyclette. Les vélos produisent naturellement un effet gyroscopique lorsqu’ils sont lancés, cependant celui-ci est inexistant quand le véhicule est à l’arrêt. Jyrobike fera, lui, tenir votre bicyclette debout en toute circonstance.

Tourné vers l’apprentissage

Enfin, les piles qui alimentent le moyeu de la roue avant ont une durée de vie de trois heures, un laps de temps suffisamment important pour apprendre à dompter un vélo (ou en partie tout du moins). Destiné aux enfants de 3 à 8 ans, le Jyrobike est donc avant tout tourné vers l’apprentissage. Il est à noter qu’un haut-parleur diffusant des effets sonores est installé, amusant mais pas très utile. Enfin, Jyrobike pourra être accompagné d’une télécommande qui permettra de diminuer l’effet gyroscopique généré par le moyeu au fur et à mesure de la progression du cycliste en herbe. Non, allez dans les parcs équipé de la télécommande pour stopper tous les Jyrobikes à vue et voir ainsi tomber des enfants n’est pas une bonne idée !

Campagne Kickstarter

Pour le moment, Jyrobike n’est pas encore une réalité, mais seulement un projet Kickstarter. La campagne semble plutôt bien fonctionner puisque la moitié des objectifs (100.000 $) a presque déjà été atteinte alors qu’il reste encore 29 jours avant la clôture. En participant à ce crowdfunding, vous pouvez vous offrir un Jyrobike 12 pouces pour 249 $, une version 16 pouces est proposée à 299 $. Enfin, si vous souhaitez vous offrir le moyeu seul, que vous pourrez vous-même installer sur un vélo, cela vous coûtera 129 $.

Même si la technologie Jyrobike semble plutôt prometteuse et rassurante pour les enfants, elle soulève des réactions de nombreux internautes qui se demandent si le remplacement des petites roues est une bonne chose. Certains considèrent cette suppression comme un élément de moins qui constituait un « point de passage vers l’autonomie », d’autres y voient une assistance inutile de plus. Et vous, être vous plutôt bienveillant face à ce genre de technologie ?

Page Kickstarter de Jyrobike.

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Manal

    4 juin 2014 at 17 h 53 min

    Pratiquement ingénieux, mais implicitement les technologies de ce genre favoriserait la facilité et altérerait le développement de l’autonomie chez les enfants

  2. Steve

    5 juin 2014 at 9 h 56 min

    L’important est au final que les enfants sachent faire du vélo, peu importe qu’ils ait appris avec des roulettes ou un moyeu particulier non ?
    Le prix pique un peu par contre…

  3. Soad

    5 juin 2014 at 18 h 08 min

    Pour apprendre à faire du vélo, pas besoin de roulettes ou même de ce nouveau système, aussi ingénieux soit-il.
    Il suffit simplement d’enlever les pédales et de baisser la selle juste ce qu’il faut pour avoir les pieds qui touchent bien le sol… le gamin pousse alors avec les 2 pieds et roule ma poule! En 1 heure, c’est torché, il sait faire du vélo!

    C’est quand même bête comme bonjour…

  4. Toh

    6 juin 2014 at 14 h 15 min

    Moi plutot partisan du sans pédale pendant 1 heure. De plus il ne parle pas du bruit, ça doit tourner assez vite dans le moyeux ?

  5. Ekortal

    7 juin 2014 at 23 h 07 min

    Le vélo Jyrobike très bien mais ne reste pas à la hauteur côté prix des petites roues d’équilibres. Franchement je trouve cher juste pour qu’un enfant apprenne à faire une velo.

  6. CodeZ

    12 juin 2014 at 16 h 51 min

    L’idée est plutôt ingénieuse, mais effectivement les petites roues on un coté point de passage qui ne me semble pas négligeable (surtout quand on compare les prix).
    Personnellement j’ai opté pour l’approche draisienne (le nom du vélo sans pédale), qui semble assez prometteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests