Kapten GPS : une application GPS à la demande pour iPhone

Depuis qu’Apple a ouvert les vannes en autorisant les éditeurs de solutions GPS à proposer des déclinaisons de leurs applications pour l’iPhone, plusieurs logiciels sont arrivés sur le marché. Après TomTom, Navigon et des outsiders plus économiques comme CoPilot Live, voici Kapten GPS, un autre challenger édité par Kapsys, une société française basée à Mougins.

Depuis qu’Apple a ouvert les vannes en autorisant les éditeurs de solutions GPS à proposer des déclinaisons de leurs applications pour l’iPhone, plusieurs logiciels sont arrivés sur le marché.

Après TomTom, Navigon et des outsiders plus économiques comme CoPilot Live, voici Kapten GPS, un autre challenger édité par Kapsys, une société française basée à Mougins.

intro

Un abonnement à la carte

Kapten GPS Multitransport est une application GPS pour iPhone qui présente la particularité d’être disponible sous la forme d’un abonnement mensuel renouvelable librement et sans engagement. Ce qui signifie que vous pouvez très bien souscrire à un mois d’abonnement pour bénéficier du GPS pour un déplacement particulier ou une période de vacances sans avoir à investir dans un logiciel plus coûteux.

Photo 214

Kapten propose quatre formules tarifaires, à savoir la version France à 3,99 € pour une souscription mensuelle renouvelable ou 39,99 € pour une licence perpétuelle et la version Europe à 5,99 € pour une souscription mensuelle renouvelable ou 59,99 € pour une licence perpétuelle.

Quatre mode de déplacement sont proposés : piéton, vélo, moto et voiture, ainsi qu’une formule originale de d’utilisation des réseaux de transports en commun permettant de naviguer d’une station de métro à une autre dans les principales villes d’Europe et d’Amérique du Nord. Afin de faciliter la mémorisation de vos lieux favoris, les Ktags permettent d’enregistrer leur position d’un simple clic.

Photo 246

Photo 279

D’abord à la ramasse, puis performant

J’ai testé Kapten en voiture et à pied, et mon premier round d’essai a été catastrophique : si le temps de fix du GPS a été raisonnable (et plus rapide qu’avec CoPilot ou TomTom), soit une trentaine de secondes après la sortie du parking, le décalage entre les indications du GPS et la réalité rendaient celui-ci simplement inutilisable en ville : entre 30 secondes et une minute et, selon les conditions de circulation, une moyenne permanente de 300 mètres de retard entre ce que voyaient mes yeux et ce qu’indiquait le GPS.

Mettant ceci sur le compte d’un mauvais réglage ou d’un bug de départ, j’ai arrêté puis relancé l’application afin de l’utiliser de nouveau lors d’un autre déplacement péri-urbain cette fois, et tout est rentré dans l’ordre : les indications s’affichaient sans délai, avec même un défilement relativement fluide de la navigation en 3D, même si celle-ci n’est pas très détaillée dans sa reproduction du terrain.

Autre surprise : la voix de synthèse du guide, qui contraste avec les voix naturelles des autres applications, mais ceci n’est pas vraiment gênant passé l’effet « parodie de GPS » telles qu’on en entend dans certaines publicités.

Kapten propose l’ensemble des options de base que l’on trouve dans les autres GPS, à savoir la navigation 2D et 3D adaptative (l’angle de vue varie suivant la vitesse), le mode symbolique, le zoom + ou –, le basculement automatique en affichage portrait ou paysage (suivant l’orientation de l’iPhone), le recalcul d’itinéraire rapide à chaque déviation par rapport au trajet calculé, la navigation vers les contacts du répertoire de l’iPhone, la saisie d’adresse prédictive -Planification d’itinéraire, la notification des radars fixes (selon pays) et alerte de dépassement de vitesse autorisée, la reprise automatique de la navigation après un appel téléphonique, l’indicateur de vitesse en temps réel et même l navigation compatible avec l’écoute de musique.

Pas de mode jour/nuit automatique en revanche, alors que les menus sont simples et intuitifs et l’ensemble fluide.

Photo 280

Photo 305

Photo 306

Photo 416

Le problème avec le GPS sur iPhone, c’est l’iPhone

Reste le problème de la puce GPS embarquée dans l’iPhone et la puissance de calcul de son processeur : sur mon iPhone 3G (pas 3GS, donc), toutes les solutions de GPS que j’ai testées (et la lecture des forums le confirme) posent des problèmes de lenteur et de manque de réactivité, notamment en circuit urbain, qui les rendent souvent inutilisables en ville. Les débats sont nombreux sur qui propose la meilleure solution, mais en fait toutes sont dépendantes de la qualité, paraît-il variable d’un modèle à l’autre, du GPS de l’iPhone. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Tomtom propose dans son kit de support sa propre puce GPS en renfort de celle de l’appareil, une absurdité qui démontre les limites du GPS de l’iPhone.

Cela étant, je suppose qu’avec son processeur plus puissant et sa puce GPS améliorée, l’iPhone 3GS offre des performances nettement meilleures, mais il n’est pas certain que cela permette pour autant une navigation assez fiable en ville.

La formule proposée par Kapsys permet en tout cas de tester à moindre frais la performance de son GPS, une solution astucieuse et peu coûteuse pour ceux qui hésitent encore.

Kapten GPS est téléchargeable sur l’App Store.


Nos dernières vidéos

17 commentaires

  1. Petite question: qu’en est-il de l’autonomie de l’iPhone avec l’appli en marche?

    J’utilise au quotidien le boitier Kapten (GPS piéton et motard) dont je ne séparer plus, mais je pense que je vais opter pour l’appli iPhone: ça ne me fera plus qu’un objet à transporter au lieu de 2.

    Il y a un micro test ici:
    http://www.bloguidon.com/2009/.....-scooters/

    C’est le GPS indispensable pour les 2 roues!

  2. Pingback: Kapten GPS : une application GPS à la demande pour iPhone | nierdz home page

  3. @B1B1

    Pour l’autonomie, avec Navigon, 3h environ (sans arrêter le programme). Donc il vaut mieux avoir le chargeur allume-cigare dans la voiture 🙂

    Et pour la réception GPS, avec une ventouse pare-brise, j’ai aucun problème de réception… tout fonctionne pour le mieux !

  4. J’ai récemment testé l’appli lors d’un week-end à Londres, car la formule d’achat au mois me plaisait bien pour tester le bouzin en condition réelle.

    Et malheureusement, malgré l’interface intuitive et sympathique, et bien ce fut une catastrophe… Aucun POI n’était trouvable dans Londres… (gare la plus proche à 500km…)
    Donc ca marchait très bien en mettant les adresses exactes, mais pas en cherchant une gare, un musée, un magasin… (or en vacances on ne connait aucune adresse, mais seulement des POI).

    Donc pour moi inutilisable à l’international.

    Sinon en France (où ca a l’air de mieux se passer pour les POI) c’est surement pas mal (j’ai le 3GS et c’est réactif), mais par contre encore très loin du confort et des fonctionnalités d’un GPS dédié (j’ai un ViaMichelin qui fonctionne très bien).

    Si jamais l’équipe de Kapten passe par ici, je serais content d’avoir leur point de vue sur les POI internationaux (mon problème à Londres), car c’est dommage pour une appli qui a l’air prometteuse.

  5. Pour info : concernant la différence entre 3G et 3GS pour ce qui est de la localisation y’a pas photo.
    Avec le 3G, la localisation est en RETARD ce qui est particulièrement pénible lorsque 2 intersections se suivent à 200 mètres.
    Le temps que le point bleu rattrape son retard … loupé c’était cette rue là droite qu’il fallait prendre alors qu’on est arrivé à la hauteur de la suivante.
    Avec le 3GS ça n’arrive plus.

    Autre info : les applis de GPS permanente (Coyote, Eklaireur, navigateurs) CA BOUFFE !

    db

  6. Tiens je me demandais. Si le GPS est en marche et que le programme est lancé. Et que vous vous arretez a un feu pour regarder un mail… Vous devez recommencer les recherches itinéraire/destination, juste après lorsque vous relancez l’appli ?

    La vraie solution GPS qui déchire vraiment en ce moment est bien celle de Nokia !!

  7. et si on parlait d’Iphone pour changer… ou de google ou de bloggeur…

    Plus ca va et plus je me dis que tout ca c’est du caca…
    et que ce genre de blogs ne font que relayer le caca…

    bon on va dire que cest un commentaire facile, mais jai de moins en moins de plaisir à lire presse citron, qui traite toujours plus ou moins des mêmes sujets… plus d’originalité.. bon c’est pire pour tous les autres blogs qui se disent geek, tendance et marketing, tous des copies pitoyable

    pk ne pas faire un blog spécialisé Eric ? un blog qui sur Apple par exemple ? ou sur l’Iphone ou sur les voyages ?

  8. je lis de moins en moins ce blog, trop d’apple apps ou de google apps… des terminaux que je n’ai pas..
    le blog se glisse dans la facilité, je préférais les analyse d’avant, là y a de moins en moins de choses interessantes… dommage

  9. Eric

    @boit et fabcool : ce n’est pas de ma faute si Apple et Google (et Twitter et Facebook) monopolisent l’actualité 🙂 Je reconnais qu’il y a eu beaucoup de news sur Google ces derniers jours et je peux comprendre votre réaction mais alors que faudrait-il faire ? Passer toute cette actu quotidienne sous silence au prétexte qu’on en parle trop ? C’est un problème purement pratique : je suis (de nouveau) le seul rédacteur sur ce blog et je ne peux pas tout couvrir, donc je choisis des sujets qui me paraissent intéressants. C’est un choix à la fois subjectif (je prends ce qui m’intéresse) et objectif (j’essaie de satisfaire le plus grand nombre). Un blog comme presse-citron doit traiter ce type de sujet, incontournable. Que dirait-on si je ne parlais pas de Google ou de l’iPhone ? Encore une fois est-ce qu’on reproche à L’Equipe de parler chaque jour de foot ou à Libé de politique ?
    Quant à la remarque sur la facilité, j’ai un peu du mal à l’accepter vu le taff que représente ce blog, notamment sur les tests produits et logiciels comme ici.
    Enfin, sur « c’était mieux avant il y avait plus d’analyses », c’est toujours mieux avant 🙂 Mais la remarque est infondée : il y a davantage d’analyses de fond depuis quelques mois qu’il n’y en avait dans les premières années de Presse-citron.

  10. Charles Alfred on

    Bizarre, pas de comodo en pièces auto after market pour une pièces détachées auto de comodo de 307 avec ESP. Valeo ne livre pas cette piece d’origine et nous sommes obligé de passer par peugeot. Prix de vente du comodo peugeot hors pose : 450€

  11. @maccro.net
    Tant mieux. Je n’ai que l’appli google maps pour juger les éclaireurs radar n’ayant pas besoin d’être précis.
    Peut-être que l’appli google maps était mal écrite avant d’en arriver à la version 3.1 du firmware.
    Ou … peut-être que les applis dédiées à la navigation corrigent ce retard en anticipant.

    Etant donné qu’en changeant d’iPhone je suis passé du 3.0.0 au 3.1.2 je ne peux apprécier la part de responsabilité exacte de chacun.
    Toutefois, indépendamment de la version de firmware, l’appareil est largement plus réactif qu’avant pour des tas d’applications (lecteur de news, lecteur de courriel, etc).
    De là à penser qu’il y a un souci de puissance de calcul/capacité mémoire sur les modèles antérieurs au 3GS et pour certaines applications, le pas est vite franchi.

    db

Répondre