Kim Dotcom pourra bien être extradé aux états-unis dans l’affaire MegaUpload

La Nouvelle Zélande a finalement rendu son verdict et ce dernier ne convient pas du tout à Kim Dotcom, le sulfureux PDG de MegaUpload, car il pourra bien être extradé vers les USA.

Kim dotcom extradition possible ?

Dans son malheur, Kim Dotcom ne voyagerait pas seul vers les États-Unis, car trois autres accusés dans l’affaire MegaUpload, à savoir Finn Batato, Mathias Ortmann et Bram van der Kolk, ont découvert que la justice Néo-Zélandaise avait également décidé qu’ils étaient éligibles à une extradition.

Kim Dotcom pourra bien être extradé et jugé aux États-Unis

Pour revenir sur les faits, on se souvient qu’en 2012 le service MegaUpload avait été fermé par le FBI dans le cadre d’une enquête sur la violation à grande échelle du droit d’auteur, en proposant des fichiers en téléchargement direct de films, de séries, etc. Kim Dotcom et trois proches de ce dernier étaient en Nouvelle Zélande où ils se battent depuis plusieurs années avec la justice pour ne pas se faire extrader vers les États-Unis où ils risquent très gros… jusqu’à 20 ans de prison.

La justice américaine leur reproche à tous les quatre, non seulement d’avoir violé une quantité astronomique de droits d’auteur, mais aussi des faits de blanchiment d’argent et de racket ! La dernière cartouche qu’il reste à Kim Dotcom en Nouvelle Zélande, c’est de faire appel de la décision du tribunal d’Auckland, sous 15 jours, ce que les avocats des 4 hommes se sont s’empressés de faire, mais il semble de plus en plus inéluctable que l’affaire MegaUpload rebondira bientôt sur le sol américain…

Source


2 commentaires

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies