L’atelier du Père Noël

C’est bizarre cette ambiance d’entre deux fêtes, entre lendemain de cataclysme nucléaire (enfin j’imagine) et glande organisée.C’est pas désagréable de lever un peu le pied mais ça le saurait plus si j’étais à jour, ce qui est loin d’être le cas, et je vois déjà se profiler un mois de janvier à côté duquel l’enfer

C’est bizarre cette ambiance d’entre deux fêtes, entre lendemain de cataclysme nucléaire (enfin j’imagine) et glande organisée.
C’est pas désagréable de lever un peu le pied mais ça le saurait plus si j’étais à jour, ce qui est loin d’être le cas, et je vois déjà se profiler un mois de janvier à côté duquel l’enfer doit être un truc vachement reposant.
Pour tout vous dire, je bosse en pointillés pour ma pomme, à faire quelque chose que je n’avais pas prévu de faire cette semaine : le commencement de l’intégration et du montage de la nouvelle version de Fuzz, un Fuzz V3 qui j’espère devrait voir le jour mi-janvier. Le développement a pratiquement fini son job, le graphiste aussi, et je réunis tout le bazar pour m’atteler plus tôt que prévu au premier montage CSS/HTML de l’ensemble, sachant que Greg fignolera le tout avant la publication.
Ca prend forme peu à peu et c’est toujours assez excitant de préparer ce nouvel opus qui coïncidera avec le premier anniversaire de Fuzz.
Au passage, j’ai une paix royale pour bosser : ma ligne de téléphone est temporairement desactivée suite à une commande de Freebox en dégroupage total (pour le bureau cette fois, mes colocataires sur le réseau desquels j’étais connecté ayant déménagé) qui devrait arriver d’un moment à l’autre…
Allez un nouveau petit teasing pour se mettre en bouche juste avant les agapes de ce week-end :


9 commentaires

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.