La censure frappe une nouvelle fois en Chine, cette fois c’est WhatsApp qui en fait les frais

Mauvaise nouvelle pour le groupe Facebook, puisque WhatsApp vient d’être censurée par le gouvernement chinois. En effet, celui-ci a bloqué l’envoi de photos et de vidéos sur l’application. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Facebook rencontre ce genre de problèmes en Chine.

La Chine censure WhatsApp

Grosse perturbation en vue pour le groupe Facebook en Chine : tout récemment, les usagers de WhatsApp ont eu à déplorer l’impossibilité de pouvoir partager des photos ou des vidéos. Il ne s’agissait toutefois pas d’un bug, car cela irait même plus loin, puisque selon le très sérieux journal New York Times, des messages ne pourraient pas non plus être échangés entre les utilisateurs.

Des fonctionnalités WhatsApp bloquées en Chine

A l’heure actuelle, les experts, Facebook et même les usagers s’interrogent sur la teneur de cette censure : s’agit-il d’un blocage partiel et limité dans le temps, ou est-ce plus abruptement, le blocage total de l’application, qui n’existerait alors plus en Chine ? Il est probable que le pays ait eu recours au grand firewall pour bloquer systématiquement les contenus multimédias, car sinon on voit mal comment la Chine parviendrait à être sélective étant donné que l’application est chiffrée de bout en bout…

Nul ne le sait pour le moment, mais les agissements du gouvernement de Xi Jinping ne sont pas forcément très optimistes pour l’avenir de l’application WhatsApp, la  Chine n’étant pas particulièrement fan du groupe de Mark Zuckerberg.

Une censure du groupe Facebook qui n’est pas nouvelle

En effet, la Chine n’a fait qu’accentuer ces dernières années les mesures restrictives sur Internet. A titre d’exemple, ce gouvernement asiatique a déjà fait une annonce choc il y a quelques temps, indiquant que les firmes étrangères installées dans le pays devraient dorénavant stocker leurs données localement, se calquant sur la position Russe sur ce sujet.

Apple a ainsi cédé à cette injonction dernièrement par exemple, puisque la firme est en train de se doter d’un data center en Chine. Mais qu’adviendra-t-il de Facebook en Chine ? On peut légitimement se poser la question, dans la mesure où le groupe a déjà fait l’objet de censure en Chine par le passé et que cette fois, c’est la messagerie du groupe qui est visée.

Facebook est bloqué depuis 2009, Instagram depuis 2014, et rien ne laisse présager une amélioration de la situation. En effet, malgré les interventions de Mark Zuckerberg, le gouvernement chinois s’est toujours montré inflexible : WhatsApp constituait la dernière application qui n’était pas censurée, ce qui est chose faite aujourd’hui.


Nos dernières vidéos

Send this to a friend