La Chine sur Internet : 505 millions d’utilisateurs

D’après le Centre d’Information d’Internet de Chine (CNNIC), le nombre d’internautes chinois aurait récemment dépassé la barre du demi-milliard. Petit aperçu de la situation actuelle de la Chine sur le Web.

D’après le Centre d’Information d’Internet de Chine (CNNIC), le nombre d’internautes chinois aurait récemment dépassé la barre du demi-milliard. Petit aperçu de la situation actuelle de la Chine sur le Web.

Le CNNIC serait parvenu à estimer le nombre d’utilisateurs d’Internet en Chine, et celui-ci se serait élevé à 505 millions à la fin du mois de novembre 2011. L’étude, publiée par le centre d’informations hier, nous informe par la même occasion que 40% de la population chinoise aurait désormais accès à Internet — il est clair que ce chiffre est en majeure partie dû à la vitesse d’urbanisation soutenue qui se tient en ce moment dans le pays.

Le taux de pénétration d’Internet (pourcentage d’utilisateurs d’Internet dans le pays) pour la Chine est cependant assez faible par rapport à celui de ses voisins. Actuellement de 37,7%, il a subit une hausse de 3,4% par rapport à 2010. Le Japon et la Corée du Sud enregistrent quant à eux un taux nettement supérieur, qui dépasse les 70%.

Ce qui cartonne en Chine en ce moment, c’est le microblogging. La plateforme Weibo (équivalent chinois du célèbre Twitter) regrouperait à ce jour plus de 300 millions d’inscrits, celle-ci ayant gagné en seulement 6 mois — de juin à novembre 2011 — pas moins de 195 millions d’utilisateurs !

En décembre dernier, le gouvernement chinois a d’ailleurs annoncé vouloir prendre des mesures (16 en tout) afin d’avoir une meilleure emprise sur le contrôle des informations en ligne, dont la propagation à vitesse grand V sur les réseaux sociaux ne lui plaît guère. Il a donc été décidé de mettre en place une surveillance de l’authentification des comptes, afin de vérifier leur usage par de vraies personnes (vous avez dit flicage ? :)). Les membres vont ainsi avoir une période de trois mois pour valider leur compte avant que celui-ci ne finisse par être fermé par les autorités, les privant définitivement de poster depuis le site. Cette demande oblige la compagnie Sina Corp (derrière Weibo) a mettre en place un outil permettant de vérifier l’identité des utilisateurs de son service, ce sur quoi elle est actuellement en train de travailler.

L’utilisation d’Internet en Chine est, comme vous le savez sûrement déjà, très (très très) contrôlée. Le Grand Firewall de Chine bloque en effet l’accès à un nombre impressionnant de sites en dehors du pays et applique une censure drastique. Début 2011, il a été reporté que le gouvernement chinois avait bloqué près de 350 millions d’éléments à caractère choquant ou dangereux. Le nombre de contenus bloqués de cette manière en 2011 n’a pas encore été communiqué, mais il y a fort à parier que ce dernier est aussi important, voir beaucoup plus…

Quoiqu’il en soit, d’après Gao Xinmin, vice-président de la Société d’Internet de Chine (ISC), le pays verrait en ce moment l’utilisation de ses services en ligne exploser. En top position : le microblogging, la vente en ligne et le paiement mobile. L’arrivée récente de nouveaux services et technologies devrait d’ailleurs amplifier le phénomène cette année, avec un marché à venir estimé à 60 millions de yuans (soit 7,4 milliards d’euros).

Un tel essor pose de sérieux problèmes au niveau des cyberattaques, qui se sont intensifiées ces derniers temps. Le dernier gros coup date de décembre dernier : les informations personnelles de 6 millions d’utilisateurs du réseau des développeurs chinois (China Software Developer Network) ont été subtilisées par un groupe de hackers. Les principales cibles restent cependant les compagnies financières, où la fraude et le vol d’informations confidentielles vont bon train.

(Image d’illustration : Greg Baker)


Nos dernières vidéos

21 commentaires

  1. Pingback: La Chine sur Internet : 505 millions d'utilisateurs | un autre regard sur l'actu | Scoop.it

  2. C’est là où on se dit que quelque part, c’est dommage de pas parler chinois. Car sur qu’avec 500 00 millions de « jeunes » internautes, il y a de l’argent à se faire sur le web;
    TOut est relatif bien sur ( ils sont quand même moins « riche » qu’un même internaute d’un pays occidental ), mais quand bien même.

  3. La croissance du microblogging est une excellente nouvelle pour la démocratie. Par contre le flicage j’ai du mal à voir comment ils peuvent authentifier une personne se connectant à partir d’un cyber café ou chez un ami… Certes, le compte est déclaré comme appartenant à une tiers personne mais qu’en est-il des comptes piratés.

  4. La situation de blocage ne pourra pas durer éternellement…
    Entre les Anonymous et la population chinoise, il finira bien par y avoir une faille qui sera exploité et qui permettra au peuple de faire circuler les informations plus librement.

    Il y a tout de même une fenêtre de trois mois pendant lesquels l’on peut créer de nombreux compte et diffuser en masse certains contenu… Il n’en faut pas tant pour un printemps chinois…

    Lorsque la chine sera politiquement équilibrée le monde se portera bien mieux.

  5. Je ne suis pas sur que l’on puisse parler de 505 millions de Chinois sur internet. Déjà internet n’existe pas en Chine. Ce n’es qu’une partie du réseau, le reste est verrouillé derrière le « Grand FireWall de Chine ».

  6. Je ne suis pas sur que l’on puisse parler de 5054 millions d’utilisateurs Chinois, vu que internet n’existe pas en Chine. C’est un réseau qui s’arrête au Grand FireWall de Chine.

  7. Pingback: La Chine sur Internet : 505 millions d'utilisateurs | Echos des Labs | Scoop.it

  8. Une petite coquille dans les chiffres :
    « un marché à venir estimé à 60 millions de yuans (soit 7,4 milliards d’euros) »

    Je pense que l’on parle de milliards et non de millions de yuans. Ou alors c’est la conversion qui est fausse et on parlera de millions d’euros.

  9. Pingback: La Chine sur Internet : 505 millions d'utilisateurs | L'Expert Comptable des startups | Scoop.it

  10. Je penses qu’il y a une coquille dans les chiffres « un marché à venir estimé à 60 millions de yuans (soit 7,4 milliards d’euros) ».

    Je pense que l’on parle de milliards de yuans, ou alors c’est la conversion en euros qui n’est pas bonne.

  11. Internet est un formidable outil pour propager la démocratie, le gouvernement chinois va devoir embaucher des centaines de milliers de « censeurs » si il veut garder la main.

  12. @Création de sites « lorsque la Chine sera… » aujourd’hui c’est grâce (ou à cause) de la Chine que l’économie mondiale ne s’effondre pas… la politique occidentale est dépassée depuis de nombreuses années par une globalisation financière et commerciale qu’eux même ont mis en place… Si la Chine a aujourd’hui le pouvoir qu’elle a, c’est parce que les politiciens n’ont vu en eux qu’une poule aux oeufs d’or et qu’ils n’ont pas anticipé que la poule pourrait muté en ogre et aspirer connaissances et richesses!

  13. Pingback: La Chine sur Internet : 505 millions d'utilisateurs | Nouvelles idées, tendances web et marketing | Scoop.it

  14. @Pixypia:
    c’est simple quand tu rentre dans un cyber café tu dois présenter ton ID (carte d’identité ) ou ton passeport. Donc si tu inscrits sur le net des choses délictuel… il te retrouveront avec ton ip… et se rendront au cyber café d’où est parti l’info…et demanderont au proprio une copie de ta carte…

  15. Pingback: La Chine sur Internet : 505 millions d'utilisateurs | Web Audience | Scoop.it

  16. Inévitablement, le marché de demain.
    Le nombre d’internautes est croissant, la population l’est tout autant et un nouveau régime potentiel dans les années à venir pourrait permettre une réelle explosion du marché de l’Internet mondiale.
    Le e-business se prépare à un nouveau souffle.

  17. Pingback: Twitter va censurer

  18. Pingback: Actualités du monde - Twitter va censurer !

  19. Pingback: Twitter va censurer !

  20. D’après une étude de fin février 2011, le nombre de personnes utilisant internet en Chine était de 457 millions. On voit bien la progression impressionnante!
    Plus de 50 millions d’internautes supplémentaires en moins d’un an, cela représente presque la population de la France.
    En comparaison avec tous les accès web du monde, cette étude estimait qu’une personne connectée sur cinq est chinoise.

  21. Maintenant en Chine, si l’on parle du site web, 90% des internauts connaissent sûrement les sites tels que Taobao, Alibaba, Dangdang, Jingdong, Vancl etc, ce sont tous les sites où l’on fait des achats online. Une étude que l’on a faite sur les achats online montre la tendance des achats sur Internet en Chine, on estime que dans moins de 10 ans, la Chine sera le premier pays du monde qui fait le plus des achats online.
    On a fait plusieurs recherches, vous pouvez regarde la page suivante :
    http://daxueconseil.fr/?s=internet+en+chine

Send this to a friend