La Corée du Sud accuse la Corée du Nord pour la cyber-attaque de mars

Après avoir accusé la Chine dans un premier temps, la Corée du Sud pense que la cyber-attaque de mars provient de la Corée du Nord.

Un porte-parole de l’agence pour internet sud-coréenne a déclaré aujourd’hui que six ordinateurs avaient été identifiés en Corée du Nord comme source de l’attaque. Ces derniers ont été utilisés pour infecter plus de 48 000 PC et serveurs de banques et de stations diffusion (TV notamment) appartenant à la Corée du Sud.

coree du nord

L’attaque, loin d’être anodine, était selon le porte-parole, préparée depuis environ huit mois « Nous avons trouvé des preuves que l’attaque était extrêmement bien préparée ». Les six PC pirates ont utilisé plus de 1000 adresses IP différentes. L’attaque a été reconnue comme usant des méthodes similaires à d’autres déjà perpétrées dans le passé par la Corée du Nord. Il semblerait qu’elle ait été commanditée par une agence d’espionnage militaire.

Rappelons que le mois dernier, la Corée du Sud avait désigné la Chine comme auteur des cyber-attaques avant de rapidement se raviser. Une adresse IP chinoise avait été retrouvée dans l’une des banques mais il s’agissait en fait simplement d’une adresse qui avait été utilisée pour le réseau interne de la banque et qui correspondait par le plus grand des hasards à une adresse chinoise.

> Lire aussi :  L'accélérateur de startups Y Combinator fait son arrivée en Chine

Les tensions entre les deux pays sont au plus fort et ce genre d’évènement n’arrange rien. Les Sud-Coréen craignent une attaque imminente de la part de leur voisins et craignent une attaque de missiles.

(source)


6 commentaires

  1. Rakotondrabe Martin le

    La Corée du Nord osera-t-elle endosser cette lourde responsabilité de ‘’ pays irrésponsable’’ lorsqu’elle pense utiliser l’arme atomique contre ses voisins asiatiques ? Les rhéthoriques belliqueuses deviendront –elles réelles un jour ? Le Continent asiatique aura-t-elle à subir le larguage d’une 3ème bombe atomique sur son sol ? Tant de questions nous échappent pour le moment. Puisse les deux Corées se mettent d’accord comme les deux Allemagnes de 1989 qui ont démantelé, à la grande joie populaire, le mur de la honte !

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.