La fin du spam ?

Le spam, cette plaie de l’ère internet, serait-il en train de vivre ses derniers soubresauts ? Probablement pas, mais une étude récente de l’éditeur de solutions de sécurité Symantec montre que le courrier non-sollicité semble avoir pris un peu de plomb dans l’aile au cours des derniers mois.

Le spam, cette plaie de l’ère internet, serait-il en train de vivre ses derniers soubresauts ? Probablement pas, mais une étude récente de l’éditeur de solutions de sécurité Symantec montre que le courrier non-sollicité semble avoir pris un peu de plomb dans l’aile au cours des derniers mois.

Selon cette étude, le spam avait atteint un pic jamais vu en juillet 2010, un mois au cours duquel environ 230 milliards (oui, milliards) de spams circulaient chaque jour (oui, chaque jour), représentant 90% (oui, 90%) du trafic total mondial des emails.

Or ce même spam a chuté aujourd’hui à 39.2 milliards d’emails par jour, soit 72.9% du trafic mondial, ce qui représente une baisse de près de 83% en un an en valeur absolue.

La peur du gendarme ?

A quoi attribuer cette chute vertigineuse ? Martin Lee, Ingénieur Logiciel confirmé chez Symantec, fournit sur le blog officiel de la société quelques explications, qui indiquent que différents facteurs rendent la tâche de plus en plus difficile pour les spammeurs, avec notamment la cessation d’activité (en tout cas « officiellement », ne soyons pas trop naïfs) de Spamit, mais surtout de Rustock et Bagle, trois spambots (robots de spam) qui à eux seuls envoyaient plus de la moitié du spam mondial.

Selon Martin Lee, les actions entreprises par les autorités pour démanteler certains réseaux y est certainement aussi pour quelque chose, même si dans le même temps il a été constaté une augmentation des attaques DDoS, qui pourraient provenir des mêmes réseaux. Même si je ne vois personnellement pas trop le rapport, cela pourrait être le signe que les mafias du web délaissent l’activité devenue trop risquée et plus très rémunératrice du spam pour investir d’autres secteurs plus lucratifs et moins exposés…

De toute façon on s’en fout, on a Gmail.


Nos dernières vidéos

21 commentaires

  1. je pense aussi que tous les différents outils sur gmail ou ailleurs pour protéger l’usager final du spam ont bien évolué et désormais il est rare d’être embêté très longtemps par du courrier indésirable

  2. Euh… je ne remets pas en doute tous ces chiffres mais je n’ai vu aucune différence chez moi, c’est même encore pire que d’habitude ces derniers mois, je n’ai jamais été autant pollué qu’avant de spams voulant me vendre des montres et me proposant d’augmenter la taille de mon engin. Et de plus ils sont tous en français, alors aucun ne passe l’antispam…

  3. Yuitoka :
    Ouvre un gmail si ce n’est pas encore le cas. Sur mon adresse aucun spam n’échappe au filtrage (et dieu sait si j’en reçois).

    Alors que mon adresse hotmail est une vraie passoire par exemple.

  4. contrairement à Yuitoka, j’ai effectivement constaté cette diminution sur ma boite gmail. Alors je ne sais plus à quelle époque et si ça coïncide avec le graphique de l’article, mais je me souviens d’une période ou c’était 20~30 spams par jour (et encore je trouve ça light). Je précise que je n’ai jamais reçu un tel message dans la boite de réception et que les filtres jouent donc bien leurs rôles. Et depuis quelques semaines, je trouve ça plutôt surprenant de n’en voir certains jours aucun !

  5. je plussoies très fort pour l’anti-spam de Gmail, je n’en reçois aucun.

    par contre, faut bien comprendre que les filtres comme celui de Gmail sont du côté réception, donc le spam est stoppé seulement après avoir été envoyé donc trop tard pour être inclus dans les chiffres.

  6. Comme la plupart des commentateurs : je constate depuis 2 mois une nette recrudescence. principalement des arnaques à Gmail, des pseudo-haïtiens / africains avec beaucoup d’argent à me confier, des loteries faramineuses … plus trop de cul bizzarrement ! 🙂

  7. Ça me fait penser aux chiffres du chômage qui baissent de manière artificielle en rayant telle ou telle population mais qui n’a jamais été aussi haut dans la réalité.

  8. Pingback: La fin du spam ?

  9. C’est clair, ma vie a changé depuis que toutes mes adresses email transitent par Gmail avant d’atterrir dans mon outlook.
    Et pour les novices : ce n’est pas parce que vous ouvrez une boite gmail que vous ne pouvez pas conserver une adresse « visible » qui ne contient pas gmail.com.
    Je m’explique : si vous utilisez actuellement prenom.nom@masociete.com, vous pouvez créer une adresse adresse.quelconque@gmail.com et simplement rediriger votre adresse officielle vers cette boite gmail.
    Vos clients (ou amis) continueront d’adresser le courrier à votre adresse « personnelle » et ne sauront pas que le courrier transite par gmail qui se chargera d’éliminer la quasi totalité du spam.
    Cétait mes 2cents du jour 🙂

  10. Je plussoie également pour Gmail… Ceci dit, et c’est le comble du paradoxe, mon adresse pro s’est retrouvée truffée (et je pèse mes mots) de pubs du jour au lendemain suite à la publication de ma fiche entreprise sur… Google Maps… Un mal pour un bien… Et/ou inversement…

  11. Bonjour,

    La baisse d’activité de certains robots et généralement due à leur remplacement par d’autres bien plus performants, récent exemple:
    http://www.futura-sciences.com.....eur_31216/

    A mon avis la raison est à chercher dans la baisse de rentabilité du SPAM mail, qui commence à être de plus en plus remplacé par le spam SMS qui est bien plus rentable et beaucoup moins filtré pour l’instant:
    http://www.gsmworld.com/our-wo....._pilot.htm

  12. Pingback: La fin du spam ? « Le fil d'infos vu par la CFTC des Hôpitaux de Strasbourg

  13. Attention ! Gmail marche tellement bien qu’il met trop de choses en indésirable, par ex un courrier de mon fils …
    Allez de temps en temps jeter un coup d’œil dans dans le junk.

  14. J’ai une adresse gmail mais je ne l’utilise pas, je préfère posséder plusieurs adresses (pseudos, prénomnom, site photo, etc.) et elles sont toutes chez Free (environ une dizaine) que je possède depuis que j’ai Internet (soit plus de dix ans) et je trouve cela bien pratique car elles sont en imap et je peux les garder même si je change de FAI.
    Après effectivement Free n’a pas l’air de filtrer… 🙁

  15. je n’ai pas noté de désengorgement de mes boites mail niveau spam, ne passant pas par gmail pour le professionnel cela s’expliquerai.. vous parler de plus d’emails dans les indésirable ce n’est pas non plus terrible lorsque l’on attend des email de clients.

  16. AVANT
    spam: 230 milliards = 90% => total = 255 milliard
    non spam: 10% de 255 millard => total = 25 millards

    APRES
    spam: divisé par 10 => total 25 millards
    non spam: 25 millard (hypothese:inchangé)

    bilan apres: spam 50% du volume au lieu de 90%

    pas vraiment une disparition non plus o;

Répondre