Suivez-nous

Startups

La France connait une forte croissance de startups spécialisées en intelligence artificielle

Un nouveau rapport montre que le nombre de startups françaises travaillant sur l’intelligence artificielle a progressé de 38 % en l’espace d’un an.

Il y a

  

le

 
Startup IA France
© Pexels / Proxyclick Visitor Management System

Elles étaient « seulement » 180 en 2016, puis à 312 en 2018, pour finalement être pas moins de 432 en 2019. Le nombre de startups travaillant sur l’intelligence artificielle est en pleine croissance depuis trois ans, avec une hausse de 38 % sur douze mois. Un nouveau rapport publié par le cabinet de conseil Roland Berger et l’association France Digitale a mis en avant la santé réjouissante du paysage entrepreneurial français notamment dans les nouvelles technologies et services touchant de près ou de loin à l’IA, l’intelligence artificielle.

La publication du rapport arrive à l’occasion de la quatrième conférence annuelle « France is AI », qui se déroule ce mercredi 23 octobre dans les locaux de l’incubateur Station F, situé à Paris. Outre le recensement de nouvelles startups, le dossier montre à quel point les levées de fonds françaises dépassent désormais celles au Royaume-Uni, et en Israël.

Deux fois plus de capital investi qu’en 2018

Les startups françaises spécialisées dans l’intelligence artificielle travaillent dans des secteurs très variés. On les retrouve essentiellement dans l’analyse de la big data, de la vente, de la santé et du soutien à la clientèle. En l’espace d’un an, leur attractivité semble être au rendez-vous, avec un montant total de levées de fonds s’établissant à 1,268 milliards de dollars, contre 1,241 milliards au Royaume-Uni et 902 millions en Israël. Cela correspond à une augmentation exponentielle, doublant le capital total investit en 2018.

« Ce qui est assez surprenant, c’est que les start-ups sont de mieux en mieux financées », a déclaré Nicolas Brien, le Directeur Général de France Digitale. « Il y a seulement trois ans, c’était vraiment difficile de collecter des fonds pour des start-ups technologiques », ajoutait-il. Il faut dire que plusieurs startups en forte croissance ont pu boucler des tours de table plutôt très généreux. On pense notamment à Meero, une plateforme de photographie utilisant l’IA, qui a rassemblé par moins de 230 millions de dollars l’été dernier.

La France veut encourager l’entrepreneuriat, surtout dans l’IA

Le rapport qui vient d’être officialisé devrait faire plaisir au Gouvernement. Depuis l’année dernière et une étude intitulée « IA pour l’humanité », la politique française s’est clairement positionnée en faveur de l’entrepreneuriat dans l’intelligence artificielle. Une occasion de pouvoir tenter de se montrer compétitif face aux Etats-Unis et la Chine, tout en ne devenant pas dépendant de leurs entreprises.

Thibaud Elzière (eFounders) : « recruter de bons entrepreneurs est plus facile qu’il y a 8 ans »

Pour le Directeur Général de France Digitale, l’émergence de ces nouvelles startups est à mettre en relation avec le rapprochement entre les universités et ces nouvelles entreprises. « Nous constatons que la barrière qui existait auparavant entre le monde de la recherche et celui des entreprises en démarrage se rétrécit », expliquait-il, relayé par nos confrères de VentureBeat.

Mais le montant supérieur des levées de fonds en France face à l’Angleterre ne déclasse en rien le Royaume-Uni. Les startups britanniques restent les leaders européens en termes de dépôts de brevets. En 2019, pas moins de 623 documents liés à l’IA ont été protégés.

Il ne restera qu’à voir si ces nombreux investissements en France permettront aux startups de faire leur place à l’international. Récemment, le président Emmanuel Macron a annoncé la création d’un fonds d’investissement de 5,5 milliards d’euros provenant de fonds d’investissements. Ce capital servira encore à propulser ces jeunes pousses vers de nouveaux horizons, se confrontant aux géants du numériques, américains et chinois.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Sloom

    23 octobre 2019 at 10 h 35 min

    Une fois que ces startups seront assez innovantes, elles finiront par être achetées par nos amis américains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests